NOUVELLE VILLENEUVE: DESTOT/SAFAR SIGNENT AVEC BOUYGUES

Publié par Les Républicains 38 le

« L’éco quartier du polygone »,«  la ville du futur « ont une traduction très prosaïque. Michel Destot a signé le 22 janvier dernier avec Bouygues une convention portant sur la construction d’un îlot .

Le communiqué indique que « La ville de Grenoble et Bouygues ont signé aujourd’hui un partenariat de recherche,développement et innovation pour la réalisation d’un démonstrateur expérimental sous la forme d’un îlot d’habitat collectif d’environ 90 logements visant l’autonomie en eau, énergie et optimisation de la gestion des déchets. Ce premier démonstrateur du concept ABC (Autonomous Building for Citizens) sera construit sur la ZAC Presqu’île au cœur de l’écocité de Grenoble » .

« HAUT NIVEAU de CONFORT et FAIBLE EMPREINTE ECOLOGIQUE… »

Jamais avare de mots qui ronflent, M.Destot a indiqué lyrique que « les deux partenaires entendent mettre en commun « leur savoir-faire en termes d’urbanisme, d’architecture et de construction durable, dans le but de préfigurer la ville de demain à haut niveau de confort et faible empreinte écologique ».

Le même Maire qui vient d’affirmer ce qu’il faut penser des utopies urbanistiques qui ont conduit à  » un grand bond en arrière ». On se demande s’il reconnait ses petits dans cette phraséologie du vide? ( DESTOT(PS): « L’URBANISME des ANNEES 70 N’A PAS TENU SES PROMESSES »(!))

LES ACCENTS de VILLENEUVE avec les MOTS D’AUJOURD’HUI

Bien entendu on retrouve les accents des années 70 de Villeneuve avec les mots d’aujourd’hui: «  mutualisation des équipements, un système d’information et de pilotage, et la modularité de certains espaces ».

En langage clair pour le plus grand nombre ,du fait de la densité,  les jardins seront sur les toits des immeubles , les espaces collectifs « mutualisés »  (?) et le stationnement supprimé puisque l’homme nouveau n’aura pas de voiture.(PRESQU’ILE DE GRENOBLE: SI DENSE QUE LES JARDINS SERONT SUR LES TOITS)

15 000 NOUVEAUX HABITANTS AU CARREFOUR de la POLLUTION

Au total le quartier comptera 15 000 nouveaux habitants mais chaque opération est présentée indépendamment de façon à ne pas inquiéter le gogo. Le total de population n’est jamais évoqué dans la communication municipale.(GRENOBLE: J.SAFAR (PS), ACCELERER le BETONNAGE sur la PRESQU’ÎLE)

La vision de la future rue des Martyrs une fois les constructions achevées: un véritable " écoquartier"

La vision de la future rue des Martyrs une fois les constructions achevées: un véritable  » écoquartier »

Lequel gogo ne peut pas être hostile à la « ville de demain à haut niveau de confort et faible empreinte écologique « .

D’ailleurs les nouveaux habitants des logements de la caserne de Bonne ont fait l’expérience de ce « haut niveau de confort et faible empreinte… ». Les expériences ne manquent pas de copropriétaires blousés .(BONNE à GRENOBLE: C.DUFLOT et E.PIOLLE N’ONT PAS VU les HABITANTS MECONTENTS)

AU BOUT de 40 ANS ONT PEUT CONFRONTER les MOTS du PS avec la REALITE

La municipalité Dubedout avait déjà vendu Villeneuve avec la mixité sociale, les coursives ouvertes lieux d’échange et de rencontres entre habitants, la rupture des vulgaires rues alignées grâce à la construction d’un linéaire tortueux d’immeubles dans lequel aucune personne extérieure ne peut se repérer , la densité qui permettait les services maximum au pieds des habitants, les écoles ouvertes , l’absence de limites, de barrières, de règles… Le résultat est archi connu.(DANGER: POUR LE PS, GRENOBLE « REFERENCE MONDIALE » EN URBANISME!)

Au bout de 40 ans on peut confronter les mots des socialistes et de leurs alliés d’extrême gauche d’alors (aujourd’hui planqués chez les Verts/Ades) avec la réalité des générations sacrifiées sur l’autel du dogme.

UNE LOGORRHEE VERBALE pour CACHER des INTERETS ELECTORAUX

Car derrière cette logorrhée  verbale se cachent des intérêts électoraux bien connus eux aussi: le polygone serait au nord avec ses 15 000 habitants ce qu’est Villeneuve au sud avec ses 15 000 habitants.

On se demande à partir de quel niveau de spoliation des acquéreurs, de tromperie de la population une action collective en réparations pourra être engagée comme l’a suggéré Jean-Claude Peyrin, le Président de l’UMP38. Mais il est certain que le cumul et le nombre de victimes conduira inéluctablement à la mise en cause des élus responsables.(VILLENEUVE : L’UMP38 DEMANDE RÉPARATION POUR LES HABITANTS)

AU PASSAGE L’INTERVENTION de BOUYGUES….

Au passage l’intervention de Bouygues, le numéro un mondial des travaux publics interroge au moins sur d’éventuels conflit d’intérêt : c’est Bouygues qui a recruté à Lyon Jérôme Safar en 2001 quand il ne pouvait plus être rémunéré sur la Mairie au cabinet , devenant Adjoint ( 2001/2008). À partir de 2008 son cumul de mandats ( Ville, Métro, Région, GEG) lui permettra d’atteindre le plafond de 8000 €/mois plus les avantages et il quittera Bouygues.

LES VERTS/ADES ONT COGERE AVEC L’ADJOINT CHEZ BOUYGUES

Pendant cette période MM Avriller, Kermen, Kuntz, M.Boileau, M.Girod de l’Ain…Adjoints au Maire aux côté de Jérôme Safar , actuels colistiers de E.Piolle, ne poseront pas de question. Toujours cette vigilance des « détecteurs de failles » qui nous émeut… Mieux vaut s’inquiéter du meeting de Sarkozy à Toulon ou des conditions de création de GEG en… 1986. C’est évidemment plus intéressant. (R.AVRILLIER (Verts/ades) COLISTIER de PIOLLE:  » Des méthodes de voyou »)

La municipalité Destot/Safar devrait éclairer les conditions dans lesquelles elle a choisi Bouygues , en vertu de quel appel à concurrence , sur quels critères. Et dire si le Premier Adjoint Jérôme Safar a eu un rôle à jouer.

« LE HAUT NIVEAU de CONFORT » PERTURBE par la POLLUTION!

Car cette fois l’éco quartier, le haut niveau de confort, la faible empreinte écologique vont avoir du mal à convaincre les grenoblois qu’on doit mettre encore 15 000 habitants dans la presqu’ile en bordure des plus grosses voiries de l’agglomération ( cette A 480 qui devrait être un jour élargie) la ou 100 000 véhicules se pressent chaque jour.

Alors que Air Rhône Alpes,l’organisme de contrôle de la pollution ( qu’on entend plus) avait recommandé de ne pas construire en bordure des voiries si on veut protéger la santé des populations. (POLLUTION DE L’AGGLO: la DENSIFICATION EN ACCUSATION)

TOUTES les NORMES SONT DEJA DEPASSEES

Puisque toutes les normes de pollution sont déjà dépassées sur tous les axes de Grenoble, y compris les boulevards.(POLLUTION à Grenoble: » ON DÉPASSE LES NORMES SUR TOUS LES GR)ANDS AXES »

Le candidat Safar , ex collaborateur de Bouygues à Lyon pendant son premier mandat d’Adjoint au Maire , ne va pouvoir continuer à habiller de mots compliqués à tonalité écologique,le projet simpliste d’entasser 15 000 habitants dans la presqu’ile, à côté des 10 000 habitants de Jean Macé ( une fois les 500 nouveaux logements totalement habités ) et les 5000 autres prévus à l’Esplanade ..dans une ville qui est déjà la troisième de France pour la densité derrière… Villeurbanne .

La densification de Grenoble « fait débat «  comme on dit à gauche quand on ne veut pas traiter un problème. Pour la stopper il n’y a que le vote pour l’opposition, la seule qui garantisse d’y mettre fin.

Catégories : Actualité