MUNICIPALITE PIOLLE (Verts/PG): LES « EXPERTS » APPARTIENNENT TOUS AU PARTI !

Publié par Les Républicains 38 le

« Nous avons changé de mode de fonctionnement, nous ne voulons plus que les décisions soient prises entre nous en mairie, sur un coin de bureau. Nous voulons des avis exté­rieurs pour continuer à avancer »  explique la municipalité Piolle (Verts/PG) dans un communiqué publié par le DL ( 12/9/14) .

Il s’agissait de répondre à Alain Carignon qui s’étonnait d’un choix sans appel d’offres et à Catherine Damiron (UMP) qui dénonçait  » un responsable d’audit juge et partie » .

On se demande si Eric Piolle est seulement suffisant, méprisant ou prend vraiment les Grenoblois pour des imbéciles et des attardés mentaux?

En effet il décide solitairement d’audit d’organismes ou de politiques de la ville dont il charge ses amis les plus proches et explique qu’il fait appel à des « avis extérieurs » .

LES « AVIS EXTERIEURS » SONT CEUX DES VERTS/ADES !

 » Les avis extérieurs  » en cause sont les suivants : le Maire de Grenoble a désigné Vincent Comparat , l’un des compères de Raymond Avrillier à l’Ades, père de Laurence Comparat, Adjoint au Maire, compagnon de Maryvonne Boileau , Conseillère municipale et Présidente de Grenoble Habitat pour effectuer un  « audit  » sur la compagnie de chauffage. Vincent Comparat a été  de tous les combats pour le changement de statut de la compagnie. Il est donc bien juge, partie, sans compétence pour établir une analyse sur laquelle le Conseil Municipal devrait se pencher pour prendre une décision.

NE PLUS PRENDRE LES DECISIONS  » ENTRE NOUS »

Afin de montrer sa bonne foi la municipalité annonce qu’elle désigne aussi… Philippe Meirieu pour une expertise sur le projet éducatif de la ville. Vice Président (Verts) de Rhône Alpes dans la majorité Queyranne (PS), il a été l’un des soutiens de Eva Joly aux Présidentielles. Il était membre du groupe dont Piolle était le Président à la Région .Il est donc un « expert » totalement libre et indépendant de la municipalité.

Drôle de façon de ne plus prendre les décisions  » entre nous  » (!) que de les prendre avec des très proches membres des Verts ! Il s’agit au contraire d’une consanguinité totale .

UNE DERIVE ETONNANTE de la MUNICIPALITE PIOLLE

La municipalité Piolle est dans une dérive étonnante : on se demande si ses membres ont conscience de ce qu’ils annoncent? Déjà le silence pesant sur les mensonges de la déclaration de patrimoine de Piolle qui a caché ses actions à Singapour avait produit une gêne. Ses explications selon lesquelles il travaillait pour la  » régulation du système  » ou encore au  » coeur du systéme pour le changer  » avaient donné le sentiment d’un homme capable de dire n’importe quoi pour s’en sortir. Ces faits et ses déclarations demeurent. Un jour ou l’autre Eric Piolle devra s’en expliquer .(AFFAIRE PIOLLE: LA HAUTE AUTORITE pour la TRANSPARENCE ALERTEE)

LE TEMPS DES COPAINS et des COQUINS

Mais s’agissant de justifier le temps des copains ( et des coquins?) que met en place la municipalité Piolle on est atterré par les arguments : expliquer aux Grenoblois qu’en choisissant deux militant ou élu Verts on fait appel à des avis extérieurs et que c’est là une façon de ne pas prendre « les décisions entre nous » atteint un tel niveau de surréalisme qu’on en est confondu.

A.CARIGNON : NI APPEL D’OFFRES, NI MISE EN CONCURRENCE

Alain Carignon s’était étonné selon le « DL  » qu’un « un audit soit confié à Vincent Comparat, porte ­pa­role du site d’extrême gauche de l’ADES, effectué sans ap­pel d’offres ni mise en concur­rence». Demandant : «Le maire doit cesser d’être l’ota­ge de ses extrêmes dans des dossiers de ce type. »

C.DAMIRON: LE COMPERE d’AVRILLIER, JUGE et PARTIE

De son côté pour Catherine Damiron (UMP) “Raymond Avrillier occupe la galerie avec une fiche de son­dage [NDLR : le mystérieux et non ­déclaré sondage favora­ble à Nicolas Sarkozy], mais il serait bien en difficultés pour publier celle de Vincent Com­parat, son compère de l’ADES désigné par Éric Piolle pour réaliser un audit de la Com­pagnie de chauffage. On est dans le syndrome développé depuis plusieurs années à Grenoble par l’extrême gau­che : il s’agit de dénicher de fausses failles ailleurs, pour camoufler ce qui se déroule sous nos yeux, très près, aux frais du contribuable. Avant de chercher à Paris les sonda­ges sur Nicolas Sarkozy, Ray­mond Avrillier devrait nous dire sur quels critères la muni­cipalité Piolle a choisi un res­ponsable d’audit, qui est juge et partie.”

LA FAMILLE COMPARAT FIGURE BIEN DANS l’EXECUTIF

De bonnes questions qui n’ont pas trouvé de réponses dans le « DL » avec les propos de la municipalité Piolle. Un  » DL » qui avait accordé une surface et une présentation plus importante à l’enfumage de R.Avrillier sur le sondage de « Valeurs Actuelles  » : il s’agissait encore de mettre en cause Nicolas Sarkozy alors que rien ne peut établir qu’il ait une responsabilité quelconque dans le sondage publié par ce journal. Un dossier bien loin de Grenoble…(R.AVRILLIER ( Verts/Ades) : OPÉRATION D’ENFUMAGE de la MUNICIPALITÉ PIOLLE)

Tandis que s’agissant de la désignation de Vincent Comparat, la décision est bien celle du Maire  de Grenoble. La famille de V.Comparat figure bien dans l’exécutif municipal. Il est donc désigné par des membres de sa famille auxquels il devra rendre compte! Il appartient bien à la même formation que la municipalité dont il est un soutien… Philippe Meirieu est bien un membre (Verts) de l’exécutif de Rhône Alpes.

Le mensonge de les désigner pour ne pas  » prendre les décisions entre nous  » est établi ….

Photo: Raymond Avrillier, Y.Mongaburu, H.Sabri ( Président de la Compagnie de Chauffage) : ils s’autodésignent entre eux pour réaliser des audits !