MUNICIPALITÉ DESTOT (PS) : PUBLICITÉ MENSONGÈRE

Publié par Les Républicains 38 le

Partout ce n’est que  » coulée verte, éco-quartier ,enfilade de jardins… » .
La municipalité Destot communique comme un vulgaire promoteur. D’ailleurs quai de la graille à Jean Macé les immeubles qui se frôlent s’appellent  » clos des Fleurs ».

On pense que  les Algécos installés en catastrophe pour accueillir les élèves en surnombre à l’école Jean Macé vont être nommés » rosée du matin  » à défaut de recevoir le prix mondial de la meilleure prévision scolaire municipale.

BÉTONNER EN CAMOUFLANT

Les Grenoblois doivent savoir qu’on leur ment.(DENSIFICATION DE L’AGGLO : DESTOT/BAÏETTO ACCÉLÈRENT). Ces mots doux ont pour objet de cacher la marchandise. De Flaubert à l’esplanade en passant par Bouchayer-Viallet et Vigny Musset, de l’Ile Verte à Hoche, c’est partout la même politique: bétonner en le camouflant.(GRENOBLE : PARCS ET JARDINS CONTRE BÉTONNAGE).

Devant les protestations la municipalité  fait marche arrière jusqu’aux élections pour la tour de 16 étages en plein carrefour Alliés/Libération (Grenoble: UNE TOUR DE 16 ÉTAGES DANS UN CARREFOUR)

Il suffit de relire la fausse présentation de l’opération Caserne de Bonne. Le site de la ville de Grenoble la présente ainsi :

BONNE : « OFFRIR UN NOUVEAU PARC AUX GRENOBLOIS »

« Offrir un nouveau parc aux grenoblois
« Plus de place pour la nature et les éléments naturels en ville (eau, air, végétation, biodiversité)
« Une série d’espaces verts en enfilade : jardins des Vallons (de Bonne) et Hoche, parc P. Mistral
Inscription des jardins des Vallons et Hoche en refuge LPO
Compléter l’offre de services déjà importante dans le quartier :
5 hectares de parcs publics et de jardins en cœur d’îlot ».

« 5 HECTARES DE PARC EN COEUR D’ILÔT »

C’est évidemment faux : il n’y a pas 5 hectares de parcs publics et jardins en coeur d’îlot comme annoncé.
Les acquéreurs devraient pouvoir se retourner contre MM Destot, De Longevialle , Safar pour publicité mensongère .
Les habitants pourraient même s’organiser en class action collective puisque la loi va le permettre et exiger des indemnités de la ville.

Car ajouter Hoche dont le parc est amputé, (HOCHE à Grenoble:PENDANT L’ÉTÉ LE PARC PUBLIC EST AMPUTÉ ) voire Paul Mistral à Bonne  » en coeur d’îlot » c’est faire très fort…

Surtout les grenoblois doivent y prendre garde : par exemple l’opération Flaubert est présentée comme une  » coulée verte » alors qu’il s’agit de 15 000 nouveaux habitants.

La photo de présentation du projet de Bonne: que du vert....

La photo de présentation du projet de Bonne: que du vert….

 

 

 

 
 
 

 

Catégories : Actualité