Municipalité de GRENOBLE: 160 000 € à la POUBELLE !

Publié par user1 le

160 000 euros pour 142 poubelles, c’est le coût pour 2016 de la dernière opération de com’ de E. Piolle. Des poubelles ‘vertes’ dont le contenu finit à la benne à ordures commune ! On se demande donc l’intérêt qu’il y a à trier? A ce prix là,  c’est une « expérimentation » osent t-ils dire via Gre.Mag, le magazine de l’enfumage municipal !

DES POUBELLES À 1100 € L’UNITÉ …

poubelles vertes paul mistral 1

Enfumage de luxe dont on voit déjà le résultat parc Paul Mistral …

Dans une ville dont, de l’aveu même de E. Piolle (Verts/PG), les finances sont au bord de la mise sous tutelle ! Une ville ruinée où 160 000 euros de l’argent des grenoblois sont partis à la poubelle. Où la taxe sur les ordures ménagères augmente de + 19% cette année !

<< grenoble-taxes-des-ordures-menageres-19-en-2016/

Tout ça pour des poubelles qui n’ont de vert qu’une fine couche de peinture. Rien d’étonnant pour ceux qui se souviennent que le coup du recyclage, ils nous l’ont déjà fait avec des cendriers à 400 € l’unité, un bide prévisible devenu réalité, du coup lui aussi renommé « expérimentation ».

>>> ALLER VOIR cendriers de Piolle : encore 5500 € en fumée

Il n’y a que les feuilles d’impôt des grenoblois qui ne sont pas expérimentales. Après le bide des cendriers, le même A. Back (extrême gauche) nous dit maintenant des poubelles que « le tri c’est pour pouvoir recycler, c’est pas pour s’amuser ». Que ceux qui trouvent les mensonges de A. Back amusants lèvent la main …

… MAIS NETTOYER C’EST TROP CHER

E. Piolle (Verts/PG) a trouvé 160 000 € pour des poubelles à 1100 € l’unité, mais rien pour nettoyer les tags juste à côté, dont ceux de la tour Perret. Pour ça il aurait pourtant pu utiliser le coût de la poubelle qu’il a économisée place Grenette.

POUBELLE ‘VERTE’ GRATUITE PLACE GRENETTE

L'activité zadiste finit dans la fontaine, et ...

 

Car place Grenette, c’est la fontaine qui tous les jours sert de poubelle verte aux canettes de bière et aux bouteilles d’alcool.

Ce qui représente une économie de 1100 €  qui pourrait être affectée à du nettoyage. Une économie, ou plutôt une non dépense, qu’on espère faisable pour E. Piolle car après déduction il lui reste 158 900 € pour sa dernière opération de com’, les poubelles vertes. Est ce suffisamment d’argent sorti de la poche des grenoblois ?

Mais sans doute faudra t-il pour cela d’abord lancer une pétition citoyenne et recueillir 2000 signatures pour qu’éventuellement peut être le nettoyage puisse se faire.  A condition que la municipalité soit d’accord …

>>> ALLER VOIR les pétitions plus recevables sans l’agrément de E. Piolle

Catégories : Echos