Michel Gilbert (Verts/ADES): le combattant de l’eau a obtenu des résultats trébuchants

Publié par Les Républicains 38 le

Michel Gilbert appartient à la nébuleuse VERTS/ADES/Alternatifs puisqu’il a été Adjoint de Destot (PS)  à ce titre de 1995 à 2001. Son itinéraire est intéressant car il éclaire les méthodes et les motivations de toute une catégorie de personnes dont le capital professionnel repose sur une posture politique des années 90.

En effet Michel Gilbert était un complément public de Raymond Avrillier (Verts/Ades) dans le combat contre la municipalité Carignon qui aboutira à l’installation de Michel Destot à la Mairie. Les uns et les autres participeront immédiatement à une répartition des postes ils seront tous les deux Adjoints au Maire dans la première municipalité puis R.Avrillier Vice Président de la Métro.

MICHEL GILBERT PRINCIPAL ABOYEUR PUBLIC

Michel Gilbert était le principal aboyeur public, représentant – déjà – de « comités citoyens » pour mener la bataille par tous les moyens contre la municipalité UMP , le contrat d’eau n’étant qu’un argument politique. Ils n’ont pas changé de méthode depuis ((« Réseau citoyen » à Grenoble: R.Avrillier (Verts/Ades) vend la mèche) Il se présentait selon les témoins de l’époque comme totalement désintéressé ayant pour seule préoccupation la défense du service public… Il était le porte parole des citoyens sincèrement révoltés, envahissait l’espace public de son indignation…

La surprise fut de le retrouver Adjoint au Maire tout de suite après l’élection de Destot. Puis comme R.Avrillier il fera une carrière totalement à l’abri du PS. On sait qu’au dernier moment R.Avrillier a été récusé comme 3 eme de la liste Sénatoriale de A.Vallini (PS) en septembre 2011.

COUVERT L’OPÉRATION CORYS DE DESTOT

Bien entendu ils ont couvert de leurs invectives contre la droite l’opération CORYS de M.Destot (DESTOT / FIORASO : Pourquoi le rapport publié par Atlantico est une bombe) puisqu’ils étaient aux affaires avec lui, puis couvert 18 ans de gestion PS des collectivités locales sans jamais soulever un vrai problème à l’égard des méthodes des élus PS . Et pour cause…

Car Michel Gilbert lui coule des jours heureux auprès de … Marc Baïetto (PS) à la Métro ou il exerce les flamboyantes et fortement rémunérées fonctions de « Chargé de mission planification multimodale, Chef de projet transport par câble à la Direction de la mobilité et des transports du SMTC-Grenoble Alpes Métropole / La Métro « . Fermez le banc.

RECRUTÉ PAR M.ISSINDOU(PS) ET M.BAÏETTO (PS)

C’est à dire que ses  » patrons  » recruteurs sont M.Issindou Député (PS) Président du SMTC et M.Baïetto Président (PS) de la Métro.

On imagine que son poste n’a pas donné lieu à un appel d’offres trop large ni à un appel de candidature avec publicité forte. La fonction est trop spécialisée .Le système mis en place par le PS et les Verts/Ades fonctionne en totale autarcie! Chaque fois tous les demandeurs d’emplois inscrits à Pole Emploi peuvent se poser la question de savoir pourquoi les postes sont réservés au PS/VERTS/ADES ? La nomenklatura locale n’a pas de pudeur . Il se retrouve collègue de l’ex Commandant Martin de la PJ de Grenoble co-auteur de la commande du rapport Corys pour le Procureur. Le monde est petit.( Marc BAÏETTO ( PS) CONFIRME : L’ex commandant de la PJ à Grenoble a bien été recruté)

UN SYSTÈME QUI FONCTIONNE À LA SATISFACTION DES … BÉNÉFICIAIRES!

Mais les recrutements sont les mêmes dans toutes les SEM détenues par le PS . On l’a vu avec  Geneviève Fioraso. (de la BPI à l’économie Mixte à la Grenobloise: les dérives de la gestion G.Fioraso) C’est partout pareil.

On connaît ce systéme qui a reçu plusieurs applications telle celle d’Hélène Milet actuellement Chargée de Mission à la Mairie de Grenoble .Elle était élue dans les deux mandats précédents : d’abord Adjointe au Maire (Verts/ ADES) à la vie des quartiers ( 1995-2001) puis Conseillère Municipale déléguée passée au PS ( 2001-2008) puis maintenant employée de la ville depuis 2008 mais hors grille commune…  La encore pas d’appel à candidature .

PAS DE HAUT LE COEUR POUR M.GILBERT

Dans le cas de Michel Gilbert il est intéressant que ce grand donneur de leçon de morale et de désintéressement ait accepté un poste fortement rémunéré d’élus PS , en particulier d’un SMTC dont le fonctionnement , les méthodes , l’organisation des dépenses au service des amis ont été fortement soulignés par la Chambre Régionale des Comptes . Sans que M.Gilbert n’éprouve un quelconque haut le coeur lui qui en avait tant s’agissant de la municipalité UMP. Mais son recrutement par le SMTC est un élément qui nous manquait dans la liste des raisons pour lesquelles les VERTS/ADES couvrent cette gestion qui mériterait d’être transmise au parquet.(SMTC: POURQUOI L’ADES/VERTS « COUVRE » LA GESTION DE M.ISSINDOU(PS)?)

UNE AGITATION POLITIQUE SANS RAPPORT AVEC LE MILITANTISME

Au fil des informations reçues c’est tout un entrelacs de relations, de services rendus qui se révèlent. De récompenses . Petit à petit le puzzle se met en place découvrant la face de chaque intervenant dans l’action politique . L’itinéraire de Michel Gilbert (Verts/ades) ressemble étrangement à celui d’un Jacques Savine qui plaide pour le vote des étrangers avec grand bruit et organise la lutte contre .. la montée du Front National (.Front National , Vote des étrangers: attention, manipulation du PS local ) En étant professionnellement confortablement … à la Métro.( Jacques Savine: une lumière crue sur le systéme PS à Grenoble) En fait il s’agit d’une agitation politique sans aucun rapport avec le militantisme . Elle est totalement organisée dans le but de se maintenir au pouvoir  avec les avantages y afférent. Sinon ce serait un militantisme de dévouement sans l’abri des postes à la discrétion du PS.

VERTS/ADES N’ONT PAS CHANGÉ DE MÉTHODES

C’est édifiant surtout pour aujourd’hui quand on voit que la nébuleuse Verts/Ades utilise les mêmes méthodes.( Municipales 2014 : « RÉSEAU CITOYEN » OU ALTÉRATION DE LA SINCÉRITÉ DU SCRUTIN ?) Elle organise son déploiement afin de jouer des nuances avec le PS mais au final va servir de voiture balais de Destot ou Safar comme elle l’est pour Vallini (PS) au Conseil Général et Queyranne (PS) à la Région.

CE SONT LES MÊMES HOMMES À LA MANOEUVRE

Mais ce sont les mêmes hommes puisqu’on retrouve Claude Jacquier à la manoeuvre. Il est là depuis 40 ans.( VILLENEUVE , FAUX « CHERCHEURS  » ET VRAIES CONTRE VÉRITÉS.Le cas C.Jacquier) .Ou encore Alain Manac’h pour les Alternatifs (?)  ,(VILLENEUVE: ALAIN MANAC’H ( VERTS/Alternatifs) signe la faillite de la maison des habitants ) Maryvonne Boileau qui a été de tous les postes à la Mairie ( 95/2008) avant de se réfugier au Conseil régional sous l’aile protectrice de JJ Queyranne (PS) pendant que son compagnon Vincent Comparat poursuit une agitation factice (VERTS/ADES : à Grenoble les révoltés sont indemnisés et au pouvoir…) . On ressortira même encore à l’occasion Jo Briant qui a tant servi (Jo Briant ou les graves dégâts de l’Écologie/Pacifiste)

LES PETITS NOUVEAUX SONT DÉJÀ USÉS

Comme c’est un peu usé, on présente le   » renouvellement  » : il s’appelle Éric Piolle Conseiller régional ambitieux qui brigue la tête de liste Verts/Ades/Alternatifs/Front de Gauche à Grenoble,  Olivier Bertrand plus neuf du tout , très affaibli depuis les révélations sur l’argent perçu de Vallini et Binet (RÉVÉLATION : O.BERTRAND et C.BRETTE ( Verts) FINANCÉS PAR LE PS ) et aussi par ses maladresses sur le terrain culturel , (O.Bertrand (Verts/Ades) VEUT SUPPRIMER LES MUSICIENS DU LOUVRE) . Ses foucades d’élu indisposent maintenant ses camarades . Il n’y a aucun secours à attendre de Yann Mongaburu et   Gwendoline Delbos-Corfield,  apparatchiks pur jus comme ils l’ont démontré très vite.

MÉLANGE DES PINCEAUX SUR L’ARGENT PUBLIC

Ils se sont  même mélangé ensemble les pinceaux sur l’argent public en s’opposant à la baisse des indemnités des élus au Conseil Régional ou ils siègent dans la majorité et en  proposant des baisses à Grenoble ou ils figurent dans la minorité !(LES « VERTS » CONTRE LA BAISSE DES INDEMNITÉS des élus…. ) on ne peut pas faire mieux pour démontrer son désintéressement à l’égard de l’argent (!2/b ARGENT: ÉLUS VERTS/ADES LES MAINS DANS LE POT DE CONFITURE).

L’OPPOSITION SOUHAITE LA CONFRONTATION

L’opposition est forte face à de tels représentants qui avancent masqués . Le temps écoulé, le caractère répétitif de leurs méthodes ont enlevé toute autorité à leurs propos . L’opposition qui effectue sa révolution idéologique comme elle le démontre avec ses primaires ouvertes avance dans la transparence et un état d’esprit de vérité.(MUNICIPALES 2014 : la nécessaire révolution idéologique). Elle souhaite la confrontation avec tous ces faussaires. Elle demande du débat. Elle demande des comptes. Elle n’a pas peur.

Parce que ceux qui l’animent  sont forts de leur honnêteté , de leur engagement désintéressé. Ils ne jouent pas un rôle.

Si Michel Gilbert arrive dans une salle  pour représenter les citoyens Grenoblois, il sera reçu comme un R.Avrillier qui viendrait détecter une faille !

Il aura autant de crédibilité que lui…