MI-MANDAT: LA MAJORITÉ PIOLLE SE DISLOQUE
Warning: Illegal string offset 'custom_subtext' in /home/republiczc/www/wp-content/themes/wppolitico/functions.php on line 226

Accueil  »  Actualité  »  MI-MANDAT: LA MAJORITÉ PIOLLE SE DISLOQUE
10 jan 2017 07:01 Commentaires fermés user1

A l’approche de la mi-mandat les tuiles s’accumulent sur la municipalité Piolle (Verts/Ades/ PG).  L’annonce d’une grande manifestation avant le 30 janvier pour protester contre les mesures et les projets avait déjà donné le ton.

Mais le départ en fanfare de deux élus d’extrême gauche de sa majorité ne va pas améliorer l’ambiance détestable qui règne dans les couloirs du bd Jean Pain. Derrière les sourires de façade les couteaux sont sortis.

la lettre des deux élus qui constituent un groupe

la lettre des deux élus qui constituent un groupe

MI-MANDAT, PRÉSIDENTIELLE: UN CALENDRIER TERRIBLE

Car le calendrier est terrible pour les Rouge/Verts Grenoblois: après l’anniversaire de la mi-mandat ce sera l’élection présidentielle. D’ores et déjà la seule ville de plus de 100 000 habitants gérée par les Verts et le Parti de Gauche est devenue un boulet pour les candidats de cette obédience.

JL MELENCHON NE PEUT PAS CAUTIONNER PIOLLE

Même si Elisa Martin (PG) fait le lien avec Jean-Luc Mélenchon on voit mal comment le défenseur des salariés, du pouvoir d’achat et des services publics pourrait s’appuyer sur la municipalité Grenobloise. Sauf à se décrédibiliser. Ne parlons pas du candidat Verts Yannick Jadot qui n’était d’ailleurs pas le choix d’Eric Piolle qui a soutenu Cécile Duflot.

G.TISCHER et B.RICHARD-PINOT : UNE GROSSE PIERRE

Dans cet éphéméride la constitution d’un groupe indépendant de la majorité par Guy Tischer et Bernadette Richard-Finot (Parti de Gauche) est une grosse pierre dans la marre municipale.

OSTRACISÉS PAR LEUR CAMARADES

Les deux élus qui se sont abstenus lors du budget qui trahit effrontément les engagements de la liste Piolle dans la méthode et sur le fond ont été immédiatement ostracisés selon la culture de l’extrême gauche pratiquée en toutes circonstances.  On se souvient à Villeneuve après le reportage d’Envoyé Spécial les témoins devaient se rétracter publiquement. Ou à Seyssins F.Hugelé (PS) en affidé servile contraignait les élus qui avaient assisté à la conférence Zemmour de se dénoncer.

G.TISCHER et B.RICHARD-PINOT PRIVÉS de WEEK END

Ils ont été privés du week end que la majorité municipale a passé à Autrans et ne sont plus invités à aucune réunion. En matière d’informations ils n’ont pas plus que les élus du Front National.

Bien entendu Guy Tischer et Bernadette Richard-Finot n’ont été avertis de rien par personne. Ils disparaissent de l’histoire, de la photo, ils n’existent plus.

LA MAJORITÉ N’APPLIQUE PAS LA CO-CONSTRUCTION

Ils se sont seulement  abstenus sur le budget aussi parce que « Nous n’avions pas de documents sur lesquels on pouvait travailler » explique Guy Tischer, « l’engagement de la campagne municipale était de co-construire un budget avec les habitants, la majorité a décidé de procéder autrement » avoue t il au Dauphiné Libéré ( 10/1/16).

pour rire

pour rire

ENGAGEMENT N°8 : BUDGET, PLUSIEURS SCÉNARIOS

Rappelons -toujours pour rire- s’agissant du budget que l’engagement N°8 intitulé (mais oui) : « débattre du budget avec les habitants » prévoyait que « chaque année la municipalité débattra du budget municipal en proposant plusieurs scénarios (!) dans chaque secteur et avant le vote du budget par le Conseil Municipal ».

 » ENSEMBLE à GAUCHE »:UN PRODUIT D’APPEL

En créant le groupe  » Ensemble à Gauche » il créent un produit d’appel pour tous les élus qui sont de plus en plus mal à l’aise avec la politique municipale et les méthodes Piollesques. L’écart entre les paroles et ce que chacun vit à l’intérieur du système municipal crée une situation quasi schizophrénique pour ces élus.

NOMBRE d’ÉLUS ONT LEUR CONSCIENCE HEURTEE

Excepté le clan fanatique qui dirige, ne veut céder sur rien et entend imposer ses décisions en toutes circonstances, le petit nombre d’apparatchiks et de Torquemada de sous préfectures qui les entourent, de plus en plus d’élus s’interrogent : leur conscience ne peut qu’être profondément heurtée de voir le contrat passé avec les grenoblois cyniquement et publiquement déchiré .Les dérives sectaires dans lesquelles les entraine Raymond Avrillier (Verts/Ades) ne sentent pas bon non plus.

LA MAJORITÉ PIOLLE a VOCATION à RÉTRÉCIR

Le groupe  » Ensemble à Gauche » a donc vocation à s’élargir. La majorité Piolle à se rétrécir. Il est impossible en effet que la colère des grenoblois, malgré les rangées de CRS et la charge de la police , ne pénètre pas le Conseil Municipal.

Photo le DL : Guy Tischer et Bernadette Richard-Finot (Parti de Gauche) quittent la majorité Piolle

Share