METRO (PS) et VERCORS: 300 000 € d’ETUDES pour RIEN

Publié par Les Républicains 38 le

Le  » DL » révèle le coût des études engagées par la Métro sous la responsabilité d’un certain Christophe Ferrari Vice Président (PS) aux Finances : 300 000 € pour rien afin d’étudier le téléphérique du Vercors.

Cet élu a probablement été choisi pour incarner l’Union de la Gauche reconstituée parce qu’il n’est pas trop regardant en matière de dépenses publiques. C’est à C.Ferrari que l’on doit la gabegie financière de l’agglomération qui est dans une situation plus que tendue. Avec une dette exponentielle , des difficultés à couvrir les emprunts. (L’OPPOSITION A  » ÉVALUÉ  » LA MÉTRO (PS): + 177,8% de Dette par rapport à la moyenne)

PAS DE COMPTES à C.FERRARI  RESPONSABLE de la GABEGIE

C.Ferrari a été choisi par la municipalité Verts/Parti de Gauche qui ne lui demande pas de comptes sur sa gestion. Pas d’audit. Pas de transparence.On aimerait connaitre la partie cachée de tous ces accords entre amis?

Les élus du plateau du Vercors – excepté deux Maires PS, MM Tatin et Gouttenoire à Autrans et Lans qui ont été balayés – s’étaient tous opposés aux arrières pensées  des élus de la Métro. Ils lorgnaient sur les espaces du plateau à urbaniser.(VERCORS: LA METRO REJETEE, LES MAIRES PS BALAYES)

LA GAUCHE CHERCHE des TERRITOIRES à URBANISER

Après la cuvette grenobloise densifiée à mort le PS et les Verts, le Parti de Gauche  et le PC qui ont sur ce point la même politique cherchent de nouveaux territoires. (LE VERCORS REFUSE l’URBANISATION par la METRO)

Mais aujourd’hui sur  les sept communes qui composent la Communauté de communes du massif du Vercors (CCMV), plus un élu ne por­te favorable­ment l’idée d’un transport par câble.(LE VERCORS REFUSE l’URBANISATION par la METRO)

 » le CAMP GAULOIS  » a RESISTE

Opposé au redé­coupage territorial voulu par André Vallini (PS) face auquel il a déposé un re­cours après avoir repoussé deux fois une intégration à la Métro, le Vercors préfère se pencher sur son  propre projet de territoire.(L’OPPOSITION AU CONSEIL GéNéRAL CONDAMNE LE CHARCUTAGE VALLINI ( PS))

Ceux que le très délicat Yannick Ollivier Maire (PS) de St Martin le Vinoux, Président du SMTC, Vice Président de la Métro , cumulard de fonctions et d’indemnités  a qualifié de « camp gaulois » (DL du 30 octobre 2013) ont résisté.

LES REFLEXIONS de JP TROVERO (PC) NE VALENT PAS 6000€/mois

On comprend au passage que les socialistes aient éliminé sans ménagement Yannick Ollivier de la course à la présidence de la Métro…(METRO : le PS ELIMINE YANNICK OLLIVIER de la PRESIDENCE)

Franck Girard, maire de Saint ­Nizier­ du ­Mouche­rotte, a rappelé que : » Les études ont coûté 300 000 € » 

Selon le « DL » en coulisses, et hors micro, les élus le disent : « Ce pro­jet est mort et enterré. »

 Jean ­Paul Trovero, nou­veau maire (PC) de Fontai­ne, ne veut pas admettre la réalité et noie le poisson par des paroles verbales habituelles en la circonstance: « il faut  encore du dialogue et sur­tout y associer les nouveaux maires du Vercors. »

Des réflexions de ce niveau ne justifient pas 6000 € d’indemnités par mois…(LE MAIRE (PCF) de FONTAINE VA PERCEVOIR 6000 €/mois)

IL FAUDRAIT UNE AUTRE MAJORITE à la METRO pour RETROUVER la CONFIANCE

À Lans, Michaël Krae­mer le nouveau Maire qui a réglé son compte à JP Gouttenoire qui approuvait par avance tout ce que décidait le PS, n’avait jamais fait mys­tère de son intention : « Il faut renoncer au transport par câble ! Renforçons notre identité territoriale avant d’envisager un tel projet avec la métropole greno­bloise. »

Du bon sens. D’autant qu’il faudrait une autre majorité de la Métro pour conduire un tel projet en donnant confiance au plateau . Une majorité qui voudrait favoriser le tourisme, l’image du Vercors et de Grenoble , favoriser les déplacements et non pas vouloir piller une réserve pour accroitre son réservoir électoral.

Une majorité bien loin de celle constituée par MM Ferrari (PS) et Piolle  (Verts/PG) qui sont bien sur la même longueur d’ondes sur ce dossier aussi.

Photo : Christophe Ferrari nouveau Président (PS) de la Métro qui a été le Vice Président aux Finances de M.Baïetto  co responsable de la dérive de la dette et des impôts.

Catégories : Actualité