MÉTRO: les AUGMENTATIONS EFFARANTES des Taux de cotisations des entreprises maintenus

Publié par Les Républicains 38 le

La Présidente des Unions Commerciales du Sud Isère , Valérie Delas n’a pas plus été entendue que les élus UMP de la Métro. Pourtant elle avait écrit au Président Baïetto (PS) pour lui dire  » aujourd’hui ou l’objectif est l’emploi comment peut on taxer aussi lourdement des entreprises créant des emplois de proximité non délocalisables ? »

Représentant 4000 adhérents, ces petites entreprises commerciales qui font la richesse de nos communes et procurent tant d’emplois de proximité elle a reçu un « niet » de Christophe Ferrari, Vice Président (PS) de la Métro, Maire de Pont de Claix qui n’a rien voulu entendre.

CE NE SONT PAS LES ENTREPRISES DU CAC 40

Pourtant Matthieu Chamussy (UMP) lui avait rappelé que  » pour ceux pour qui ça a augmenté , ce ne sont pas les entreprises du CAC 40 mais beaucoup de commerçants et d’artisans  » tandis que Michel Savin Sénateur (UMP) rappelait qu’une loi a été votée en urgence .(CFE: Les collectivités PS ont jusqu’au 21 janvier pour décider de rembourser les entreprises)s pour pouvoir corriger les injustices nées du nouveau calcul de la Cotisation Foncière des Entreprises ( CFE) :  » vous avez la possibilité de revoir le calcul , de modifier les tranches et les  bases, vous ne le faites pas! »

M.BAÏETTO ET C.FERRARI NE TIENNENT PAS LEUR ENGAGEMENT

Pourtant en décembre au moment du vote du budget de la Métro Marc Baïetto (M.Baïetto (PS) et la Métro pètent un câble )et Christophe Ferrari s’étaient engagés à revoir la situation : ils ont triché une fois de plus.Et le 18 janvier les élus PS/PC/Verts de la Métro ont maintenu les taux qui ont abouti à des augmentations de CFE jusqu’à 250%!

Michel Savin Sénateur (UMP) avait montré la feuille d’imposition d’un petit commerçant de l’agglomération  : 467 E en 2011 et 1110 euros en 2012 ! « 137 % de hausse d’impôts  » ( DL 14/12)

REFUS DE CORRIGER LES INJUSTICES

Une augmentation qui a été dénoncée partout en particulier par le groupe d’opposition UMP à Échirolles avec Magali Vicente, candidate aux dernières législatives.

Lors du dernier débat Christophe Ferrari n’a plus osé répéter que la cotisation foncière avait baissé. (MÉTRO : C.FERRARI (PS) voit baisser la cotisation des entreprises…) Il a même reconnu:   » oui des petits commerçants sont touchés  » . Mais il a refusé de corriger les injustices et de changer quoi que ce soit au dispositif qui a conduit à de telles distorsions.

METTRE LES PETITES ENTREPRISES EN DIFFICULTÉS

On mesure à une telle politique la véritable attention que la majorité actuelle réserve aux créateurs d’emplois de proximité ! On croyait que le PS s’attaquait à  » la finance  » son ennemie . Au contraire. Après le gouvernement qui taxe à tout va les entrepreneurs, les collectivités locales s’attaquent aussi aux petites entreprises déjà en difficultés du fait de la baisse du pouvoir d’achat.

Et par le refus méprisant de corriger une réalité qu’ils reconnaissent , MM Baïetto et Ferrari et la majorité de la Métro démontrent le peu de considération qu’ils portent à notre territoire et à ses entreprises.

On va voir si les organismes consulaires , les organisations professionnelles si prompt à applaudir à la demande vont une fois de plus s’incliner devant ce diktat ou organiser la contestation jusqu’à que ces élus reviennent à la raison.(AGGLO: LES FORCES ÉCONOMIQUES SOMMENT MM VALLINI, DESTOT, BAÏETTO (PS) de mettre fin à la cacophonie)

 

Catégories : Actualité