MAISON DES JEUNES, ÉCOLE, VOITURES : GRENOBLE BRÛLE T IL ?

Publié par Les Républicains 38 le

On peut évaluer à une vingtaine le nombre de voitures brûlées à Grenoble et dans l’agglomération chaque semaine. Une situation  » normale  » car il il peut y avoir des pointes suivant les périodes. Hier dans la nuit c’était une Renault Mégane place Dr Girard qui brûlait avec deux autres voitures à côté. Quartier de l’Ile Verte. Que nous ne « stigmatisons » pas plus que Villeneuve ! (Grenoble : ENCORE 10 VOITURES BRÛLÉES À VILLENEUVE)

Car dans tous les quartiers de Grenoble les voitures brûlent chaque semaine : rue Capitaine Camine , aux Eaux Claires, à Alliés Alpins, Villeneuve ,partout dans la ville. (15 VOITURES BRÛLÉES À GRENOBLE LE WEEK END DERNIER)

LA MAISON DES JEUNES AVAIT BRÛLÉ PAR VENGEANCE

On se rappelle que la Maison des Jeunes et de l’enfance  » la Cordée  » Villeneuve avait aussi brûlé victime d’un incendie criminel. » Il y a eu volonté de la part de la ville de Grenoble de minimiser ce qu’il s’est passé chez nous » avait indiqué au DL ( 18/1) Sylvie Lamboley la directrice Adjointe de « La Cordée ».  INCENDIE À VILLENEUVE… la municipalité a voulu minimiser)

Une vengeance de voyous qui avaient été interpellés par la police et qui jugeaient qu’elle n’avait pas à intervenir dans  » leur » quartier. (VILLENEUVE : UN BATIMENT PUBLIC BRÛLE parce que la POLICE arrête des « jeunes » )
La victime? le contribuable.

HIER L’ÉCOLE ÉLÉMENTAIRE DE MISTRAL

Hier c’était l’ancienne école élémentaire Paul Mistral qui brûlait. Promise à la démolition cette école contenait des matériels des entreprises chargées du désamiantage. La police évoque un  » incendie volontaire ».
Lundi au Conseil municipal la majorité PS soutenue par les Verts/Ades a présenté un projet de construction d’un village d’entreprises à Mistral. Il verra le jour en 2016… Toujours la même propagande.

La municipalité est incapable de retenir les commerces qui baissent leurs rideaux, la sécurité n’étant pas assurée. ((UNE CAVE ATELIER de DROGUE,un SOUTERRAIN à MISTRAL propriété de l’OPHLM!)Un immeuble de logement étudiants est resté vide dans le quartier lors de la dernière année universitaire.  (CRISE DU LOGEMENT: UN IMMEUBLE ÉTUDIANTS VIDE À GRENOBLE) Les pompiers et les ambulances doivent intervenir sous la protection de la police.(MISTRAL: ON RÉCLAME LA VIDÉO-SURVEILLANCE ET LE GARDIENNAGE!)
Mais la municipalité promet un … village d’entreprise dans le quartier. Comment se moquer du monde?

82 SQUATTERS VONT ÊTRE RELOGÉS

Parallèlement le « DL » nous apprenait qu’un incendie s’était déclenché dans un squat ,une maison située rue
Eugène ­Boussant, une petite voie qui relie la rue du Ver­cors à la rue Félix ­Esclangon vers Europole. Bien entendu les pompiers sont intervenus et on éteint l’incendie . 82 personnes occupent illégalement cette maison. Une procédure d’expulsion est engagée.

On retrouve la situation de la maison occupée par des Roms rue Général Ferrié pendant des mois au grand dam des riverains.(GRENOBLE: UN SQUAT EMPOISONNAIT STALINGRAD DEPUIS UN AN)

« les agents du CCAS, en partenariat avec l’association Rom Action travaillent à trouver des solutions de relogement pour ces personnes » vient d’affirmer la mairie selon le « DL ».

MIEUX SERVIS DANS L’ILLÉGALITÉ

Toujours la même injustice: le demandeur lambda de logement doit attendre. Celui qui squatte illégalement a la priorité. D’autant que 82 personnes ça fait du monde.

L’absence de maîtrise de la ville pose un grave problème aux Grenoblois.Il n’y a aucune analyse globale qui intègre tous les facteurs : attributions de logements, étrangers en situation illégale, pauvreté, drogue et économie souterraine, prostitution… Comme si un squat de 82 personnes qui doivent vivre dans l’illégalité n’avait pas des conséquences en matière de délinquance!

GRENOBLE EST UN BATEAU ÎVRE

C’est un bateau ivre que Grenoble. Sans responsable ,ni chef qui décide. Seule une politique du chien crevé au fil de l’eau avec bénéfice électoral sert de fil conducteur. ( JC PEYRIN ( UMP ) : « J’ACCUSE LA COALITION PS/VERTS DE GRENOBLE … »)

Le résultat brûle tous les jours sous nos yeux.

Catégories : Actualité