M.DESTOT (PS) AVOUE QU’IL N’A JAMAIS AIME la PROXIMITE

Publié par Les Républicains 38 le

Le Député Maire(PS) de Grenoble s’est livré à une étrange confession auto-justificatrice sur son blog le 5 mars dernier.

Au moment de quitter la ville  il a essayé de théoriser son absence d’empathie avec les Grenoblois et leurs problèmes . Dommage qu’il n’ait pas eu cet accès de sincérité avant. Les Grenoblois ne l’auraient peut être pas reconduit 19 ans.

« Je n’ai jamais succombé aux sirènes de la proximité,  écrit il , ce soi disant alpha et omega de la démocratie. J’ai toujours suspecté dans ce tropisme un risque de repli sur soi, de conservatisme et pour tout dire de limitation de l’intelligence. (…)  Le « small is beautifull » m’a toujours semblé suspect parce que limité.Les collectifs dits de citoyens réduits aux acquêts localistes, m’ont rendus perplexes car porteurs le plus souvent d’égoïsmes de proximité  » (!).

UN DISCOURS CONTRE les CITOYENS….

Cette explication -a postériori- de son indifférence est évidemment destinée à commencer à justifier les manquements graves à la démocratie locale à Grenoble. (456 GRENOBLOIS AURAIENT PARTICIPÉ AUX CONSEILS DE SECTEUR…)

Mais ce discours contre les citoyens,leur intérêt aux questions de proximité -justement – qui fait la richesse de la démocratie locale et donne à la ville sa dimension humaine révèle le profond mépris dans lequel M.Destot a tenu les problèmes des Grenoblois. (M.DESTOT(PS) INCARNE UN ÉCOSYSTÈME POLITIQUE QUI VIT SUR LUI-MÊME)

… A L’OPPOSE de TOUS SES PROPOS PUBLICS

On est estomaqué que ce soit un Maire socialiste qui s’exprime ainsi à l’opposé de tout ce qu’il préconisait officiellement jusque là.Le discours du PS et de ses alliés est en effet à l’opposé de cette négation de l’expression du citoyen.
On retrouve là au plus au point le cynisme et la tromperie dont ils sont les habitués.

UN MEPRIS et UNE SUFFISANCE QUE RIEN NE JUSTIFIE

Rappelons que Jérôme Safar, son Premier Adjoint est son dauphin, et que les amis Verts/Ades d’Eric Piolle ont gouverné 13 ans avec un Maire qui estime que les collectifs de citoyens sont d’abord « porteurs d’égoïsme de proximité «.

M.Destot n’a jamais envisagé que des Grenoblois puissent prendre en compte des enjeux plus larges à partir de questions locales ! Ou d’intégrer à des problématiques minuscules des paramètres nationaux ou internationaux. C’est dire la limite de son propre tropisme. .(Le Conseil du départ pour M.DESTOT (PS): DONNER UN CONTENU AU VIDE).

Quel mépris! Et aussi quelle suffisance à laquelle aucune reconnaissance Nationale d’aucune sorte depuis 25 ans qu’il est Député n’apporte un début de justification.(M.DESTOT (PS):ENFIN UN BON RÉSULTAT 35 eme sur 1500 ÉLUS)

Avec cet aveu M.Destot donne aux Grenoblois une nouvelle preuve que ses babillages centrés sur lui-même habillent une phénoménale vacuité intellectuelle et camouflent mal une incapacité crasse à agir sur les évènements.(Dernier Conseil Municipal.CHINE : QUAND M.DESTOT (PS) S’EVEILLERA)

Catégories : Actualité