LOGEMENTS SOCIAUX à GRENOBLE: TAUX DE REFUS à 40%!

Publié par Les Républicains 38 le

La municipalité Piolle (Verts/PG) a décidé d’augmenter encore la part de logements sociaux dans la bétonisation de la ville : 40% ! Alors que des quartiers entiers ne sont pas maîtrisés et que Grenoble est une des rares grandes villes à avoir sa banlieue dans la ville.

Des centaines de logements sociaux ne trouvent pas preneurs dans certains quartiers. La précédente Adjointe au Logement de la municipalité PS avait révélé – déjà – qu’elle avait une centaine de logements vides à l’Arlequin ! l’OPHLM faisait passer des petites annonces. ( VILLENEUVE : 100 LOGEMENTS VIDES ) Puis la municipalité Destot/Safar a logé des Roms . On connait la suite  » qu’Envoyé spécial  » a montré au grand dam de la Nomenklatura gauchiste .

UNE SITUATION QUI VA S’AGGRAVER

Au dernier Conseil Municipal Nathalie Béranger ( UMP) a révélé que la commission d’attributions des logements sociaux essuyait 40% de refus de logement de la part des demandeurs!

C’est dire la situation de la ville que la municipalité Piolle va évidemment aggraver considérablement .

« LA MIXITE SOCIALE NE SE DECRETE PAS »

Nathalie Béranger a alerté :  » 40% c’est trop ! La mixité sociale est nécessaire mais nous savons qu’elle est difficile à maintenir dans le temps. Des familles arrivent pendant que d’autres partent, et très vite, les courbes peuvent s’inverser et passer de 40 à 60%, voir au-delà. La mixité sociale ne se décrète pas, (…)Trop de logements sociaux tuent la mixité ».

DES CENTAINES De LOGEMENTS SOCIAUX VIDES

Rappelant à la majorité : « nous avons le meilleur exemple à la Villeneuve où des centaines de logements sont vides. Les bailleurs sociaux de la ville perdent de l’argent et sont contraints de mettre des petites annonces sur le Bon Coin. Quant aux propriétaires qui veulent vendre, ils ne trouvent plus acquéreurs ou sont obligés de brader leur appartement. » (LOGEMENT:un TÉMOIGNAGE ACCABLANT sur L’ÉCHEC des VERTS/ADES à Grenoble)

Une situation qui n’a pas fait bouger le Maire et sa majorité tout à leur objectif de constituer des réservoirs électoraux au mépris de l’équilibre et du vivre ensemble.

Photo: Nathalie Béranger au Conseil Municipal aux côtés de Vincent Barbier

Catégories : Actualité