LES POLICIERS À GRENOBLE: »s’il arrive quelque chose le Maire sera responsable « 

Publié par Les Républicains 38 le

ça ne peut plus durer. Le verdict sur l’insécurité à Grenoble est partagé par tous les acteurs. La situation est constatée par les Grenoblois.
Les seuls qui refusent de l’admettre sont les élus de la municipalité Destot .

En tout cas pour Michel Destot (PS) Grenoble n’est pas une ville insécure ! (SÉCURITÉ À GRENOBLE :M. DESTOT EST SATISFAIT !  ) et pour J.Safar (PS) l’insécurité n’est qu’un  » sentiment » . .(Pour J.SAFAR (PS)  » certains Grenoblois ont un ressenti de la violence… ») D’ailleurs ils n’ont toujours pas obtenu un policier de plus de leur  » ami » Valls. Ils sont très proches des Ministres, mais les Ministres n’en tiennent pas compte .(Grenoble : l’insécurité s’aggrave et M.Destot échoue sur les effectifs de policiers)

LES POLICIERS MUNICIPAUX SONNENT LE TOCSIN

Les policiers municipaux ont rejoint le mouvement d’alerte générale.( GUERRE DES GANGS: LE DOCUMENTAIRE ACCABLANT POUR GRENOBLE) .Une délégation s’est rendue  » en Préfecture pour déposer des demandes individuelles d’acquisition et de détention d’armes de 4 e catégorie. « Près de 70 % des policiers ont rempli une demande »,  explique le représentant de l’intersyndicale FO-CFTC-CFDT, Marc Brouillet. ( DL)

« NOUS SOMMES TOUS LES JOURS DANS DES SITUATIONS DIFFICILES »

Selon le « DL  » l’action  très symbolique  prouve la détermination et aussi le mal-être des policiers municipaux à Grenoble ».(JC PEYRIN ( UMP) :  » une grande déception pour la lutte contre l’insécurité « )

« Évidemment, cette action est symbolique, nous savons parfaitement qu’elle n’aboutira pas. C’est au maire de la Ville de faire cette démarche. Mais, il s’agit pour nous de saisir le préfet : avec la Ville le dialogue est bloqué ! C’est une histoire d’idéologie au sein de la majorité entre ceux qui sont pour et ceux qui sont contre. Nous, nous sommes au milieu et nous nous retrouvons presque tous les jours dans des situations difficiles.(Grenoble/ Isère : augmentation inquiétante des VOLS À L’ARRACHÉ AVEC VIOLENCES)

« S’IL ARRIVE QUELQUE CHOSE LE MAIRE SERA LE SEUL RESPONSABLE »

Si, un jour, il arrive quelque chose de grave, le maire sera le seul responsable. »(  DESTOT TRÈS CONTENT DE LUI ) .Pourtant même une Adjointe au Maire a  été contrainte de rompre le déni de la municipalité et a alerté sur la situation (.L’ADJOINTE DE DESTOT PERSISTE ET SIGNE : elle dénonce « la violence subie quotidiennement « )

 » LE MAIRE NE PREND PAS SES RESPONSABILITÉS »

Pour le « DL  » Le débat de l’armement des policiers municipaux à Grenoble n’est pas récent. Le dernier “épisode” a eu lieu fin février. Les policiers de la Ville avaient écrit au maire en réclamant que la mise en place de l’armement de 4 e catégorie pour chacun d’eux soit inscrite à l’ordre du jour du conseil de lundi dernier. « Le sujet n’a pas été évoqué, nous n’avons pas eu le moindre retour. Le maire ne prend pas ses responsabilités alors nous poursuivons notre mouvement et nous avons décidé d’interpeller le préfet sur cette question. »

 » AUJOURD’HUI NOUS N’AVONS PAS LES MOYENS D’ASSURER LA DÉFENSE DES CITOYENS »

S’ils souhaitent porter un pistolet à la ceinture, les policiers le répètent, c’est avant tout pour leur défense. On demande une arme de poing pour notre légitime défense. La mairie nous fournit des gilets pare-balles, elle accepte implicitement qu’il y ait un risque. Aujourd’hui, nous n’avons pas les moyens d’assurer la défense des citoyens, ni la nôtre. »

J.SAFAR (PS) EST EN RÉFLEXION !

 » Rien n’a encore été tranché  » répondent les élus PS !  » On ne veut pas agir sous la pression des syndicats » . Jérôme Safar annonce qu’il est  » en réflexion « .Une nouvelle preuve de son efficacité. 18 ans que le PS gère Grenoble avec  un immobilisme coupable.L’élu qui estime que l’insécurité n’est pas une réalité mais seulement un sentiment n’est évidemment pas apte à prendre une décision.(J.SAFAR (PS) « Adjoint au Maire chargé du sentiment d’insécurité » ( JC Peyrin)

La déclaration des policiers municipaux est grave .Elle  ne peut pas rassurer les grenoblois déjà très inquiets par l’absence de prise de conscience de M.Destot et sa municipalité.

 

 

Catégories : Actualité