LA TRONCHE: La MUNICIPALITÉ PS ÉCLATE SUR LE LOGEMENT

Publié par user1 le

Le logement aura été fatal à la cohésion de la municipalité Spindler (PS) à La Tronche. En bradant le logement social de la commune à Maryvonne Boileau la Présidente (Verts/Ades) de  » Grenoble-Habitat, membre de la municipalité Piolle, le Maire s’est attiré les foudres de l’opposition municipale.

La Tronche perd son autonomie dans l’attribution du logement social, la possibilité d’organiser elle-même la mixité sociale et de maitriser l’équilibre de la commune. A voir l’explosion des quartiers grenoblois en particulier dans les logements gérés par « Grenoble-Habitat » les Tronchois peuvent être inquiets.

La majorité du Conseil municipal de la commune a voté mardi soir les modalités de fusion ­-absorp­tion de la Société anonyme im­ mobilière d’économie mixte (SAIEM) de La Tronche par Grenoble-Habitat.

M.COSTARIGOT DÉMISSIONNE de SES FONCTIONS d’ADJOINTE AU MAIRE

Des modalités que la présidente de la SAIEM , Martine Costarigot de la majorité municipale a refusé . Elle a annoncé sa démission de ses fonctions d’Adjointe à la vie sociale, vice présidente du CCAS de la commune:  » J’ai fait ce choix par souci de cohérence, parce que des va­leurs ne sont pas respectées » a t elle annoncé au Conseil Municipal.

JL PETICLERC ( maj PS) S’EXERCE à la DÉMAGOGIE …

En difficultés la municipalité PS a essayé d’attaquer l’ancienne majorité dirigée par Hervé-Jean Pougnand (LR) et c’est  Jean-­Luc Petitclerc, 2e adjoint qui s’est livré à cet exercice de démagogie. Bien mal venu alors que les Tronchois étaient très satisfaits de l’équilibre du logement social dans la commune. « Quand on a la main sur le logement social, on choisit avec qui on est soli­daire «  a t il maladroitement lancé .(DL du 8/6/17)

… ET PREND UNE CLAQUE 

« Je ne peux pas vous lais­ser dire ça, j’ai fait partie de la commission d’attribution de la SAIEM, pas vous ! », s’est insurgée Pascale Le Ma­rois, élue d’opposition.  Avant d’ajouter : « Nous avons toujours retenu les cri­tères de ressources et notre souci était d’assurer la paix sociale dans les quartiers. »

Malheureusement pour Bertrand Spindler et Jean-Luc Petitclerc c’est la propre Adjointe démissionnaire qui est venue clore le débat à leurs dépens. Mar­tine Costarigot est interve­nue pour soutenir l’élue d’op­position :  » Nous avons tou­jours veillé à la mixité sociale dans la commission d’attribu­tion, quelles que soient nos sensibilités politiques. »  Ajoutant même : «  J’avais beaucoup apprécié de tra­vailler avec vous » » à l’adresse de Mme Le Marois.

UN ÉLOIGNEMENT de la MAJORITÉ MUNICIPALE

Une appréciation qui dément les propos sectaires de la municipalité Spindler et plus proches de la réalité de la gestion de la droite. Pour le DL c’est  « Un contre­pied qui laissait présager son éloignement de la majorité ».

O.VÉRAN (PS) EX FUTUR MINISTRE de la SANTÉ FAIT le COUCOU

ça tombait mal au moment ou Olivier Véran l’ex Député PS venait faire le coucou à La Tronche avec son successeur au Ministère de la Santé, Agnès Buzyn, venue le soutenir. Car on peut considérer qu’Olivier Véran est ancien Ministre de la Santé. Selon lui il l’a été durant toute la campagne présidentielle… On se souvient qu’André Vallini (PS) avait fait le même coup avec le Ministère de la Justice. C’est comme ça qu’ils impressionnent: par le faux.

A.BUZYN MINISTRE de la SANTÉ dans UN CHAMP de RUINES

Mais débarquer dans un champ de ruine municipal aux côtés d’un Bertrand Spindler converti au Macronisme opportuniste n’est pas du meilleur effet pour Agnès Buzyn. Olivier Véran en fait toujours trop dans la com’. C’est sa vraie spécialité. Ce soutien d’Hollande qui vantait ses mérites et ses résultats(!) a changé son fusil d’épaule au fur et à mesure de l’évolution des sondages.

AFFRONTEMENT ENTRE DÉPUTES PS dans la CIRCONSCRIPTION 

Décidément Geneviève Fioraso et Olivier Bertrand auront fortement divisé leur camp par leurs opérations politiques personnelles. Dans la 1ere circonscription c’est même un Député PS sortant, Conseiller Départemental, Pierre Ribeaud qui vient affronter comme suppléant un autre ex Député PS en la personne d’Olivier Véran! C’est dire si ses trahisons passent mal.

Un pataquès dont la Ministre de la Santé ce serait probablement passé et dont le candidat d’En Marche a du soigneusement évité de l’informer!

photo: Bertrand Spindler Maire (PS) de la Tronche