LA DEMOCRATIE LOCALE selon E.PIOLLE ( Verts/Ades)

Publié par Les Républicains 38 le

Le candidat de Mélanchon à Grenoble, Eric Piolle ( Verts/ades) est un spécialiste du double langage, de la fausse présentation et du mensonge. Beaucoup de ses colistiers ont cogéré Grenoble jusqu’en 2008, lui-même est un fort soutien de JJ Queyranne (PS) à la région souhaitant reconduire l’alliance PS/Verts/Ades.(Les manoeuvres PS/VERTS pour conserver la Région Rhône-Alpes)

Mais en matière de démocratie locale – aussi – il tient le pompon. Evidemment pendant les 13 années durant lesquelles ils ont géré Grenoble avec le PS, pas un seul référendum n’a été organisé.

AUCUN REFERENDUM PENDANT LEURS 13 ANNES de GESTION !

Même la décision historique de bétonner Grenoble proposée par un Adjoint au Maire (Verts/Ades) en 2005 dans le cadre d’un nouveau Plan Local d’Urbanisme ( PLU) n’a fait l’objet d’aucune vraie information : aucun Grenoblois n’aurait accepté que la ville soit défigurée par la densification folle que l’on constate s’il avait été seulement consulté .(LA MUNICIPALITÉ DESTOT ÉCHOUE À REMPLIR SES USINES À GAZ DE FAUSSE PARTICIPATION)

LES VERTS/ADES ONT L’HABITUDE DE VERROUILLER

Depuis 6 ans les Verts/Ades ont partagé avec le PS ( Jacques Savine: une lumière crue sur le systéme PS à Grenoble) les co-présidences des Conseils de secteurs censées représenter la population : aux premiers Villeneuve, le centre ville (Claude Habfast 15 eme de la liste Piolle)

DE LESCURE ( Verts/Ades) DECIDE DE QUI a le DROIT de PARLER!

Cette habitude de verrouillage s’est retrouvée lors de l’assemblée générale de l’Union de quartier Chorier-Berriat, le 14 février.Le  président  M. de Lescure (Verts/Ades) a refusé la parole à Philippe de Longevialle Adjoint sortant ( app PS) qui tente de conduire une liste de survie .

MÊME SI LA COURTE CARRIERE de  LONGEVIALLE ( app PS) S’ACHEVE

On sait ce qu’il en est de Ph.de Longevialle dont la courte  » carrière  » semble s’achever par le rejet de ses nouveaux amis . De Pasqua à Hollande en passant par  » l’éthique  » pour soutenir Fioraso (PS) aux législatives en échange d’un poste d’Adjoint, ça faisait un gros cumul.(Ph.de LONGEVIALLE Adjoint à Grenoble: de Charles Pasqua à François Hollande!)

LE REPETITEUR du BETONNAGE

L’homme qui a envoyé ses voeux le 1er février avec la phrase de Shakespeare:  » l’honnêteté est la meilleure des politiques … si je perds mon honneur , je me perds « . Il aura tout fait.

De plus,  être pendant 6 ans le répétiteur du bétonnage de la municipalité Destot/Safar sans tout comprendre des motivations électorales, le  justifiant seulement par la lutte contre  » l’étalement urbain  » dont il est un adepte obligé ( comme beaucoup dans la vraie vie) n’a pas amélioré son autorité .

LE VRAI VISAGE d’ERIC PIOLLE

Cela n’autorise pas les Verts/Ades de décider qui à le droit ou non de s’exprimer. M.de Lescure a en effet estimé à l’AG de son Union de Quartier qu’il tient pour les Verts/Ades que seuls les  » 3 principaux groupes du Conseil Municipal « avaient le droit de s’exprimer. Toujours cette démocratie locale si bien pratiquée la ou ils sont dominants.(VILLENEUVE à GRENOBLE: LE COUVERCLE SUR LA MARMITE)

C’est à ces petits riens qu’on reconnait le vrai visage d’Eric Piolle dont JL Mélanchon a donné un aperçu l’autre soir chez Ruquier en disant tous les espoirs qu’il avait en lui….

Catégories : Echos