Kevin et Sofiane: LE PROCES de VILLENEUVE N’AURA PAS LIEU
Warning: Illegal string offset 'custom_subtext' in /home/republiczc/www/wp-content/themes/wppolitico/functions.php on line 226

Accueil  »  Actualité  »  Kevin et Sofiane: LE PROCES de VILLENEUVE N’AURA PAS LIEU
5 nov 2015 07:11 Commentaires fermés user1

À 20 h 30 le vendredi 28 septembre 2012 un regroupement a lieu place des Géants, à la Villeneuve de Grenoble. Il est question de l’humiliation subie par un homme giflé, de fierté du quartier et de vengeance. Des bâtons, barres de fer, marteaux et autres armes sont  rassemblées à ce moment-là. Ces « jeunes » traversent toute la Villeneuve à pieds sans que rien ni personne ne signale une anomalie. La force de l’habitude. Le poids de l’indifférence dans la cité modèle.

30 COUPS de COUTEAU à SOFIANE….

À 21 heures, plusieurs petits groupes de jeunes arrivent dans le quartier des Granges  à Echirolles.  La bagarre éclate entre les Échirollois et les jeunes de la Villeneuve. Quand ils arrivent sur place, les secours et les policiers découvrent Sofiane Tadbirt inconscient en haut du parc Maurice-Thorez. Atteint, entre autres blessures, d’une trentaine de coups de couteau, le jeune homme est transporté au CHU dans un état désespéré, il décède le lendemain matin.

…. MULTIPLES TRACES de COUPS à KEVIN

À une cinquantaine de mètres, au bas du parc, le corps sans vie de Kévin Noubissi est également découvert. L’autopsie déterminera que le jeune Échirollois, qui présente également de multiples traces de coups, a succombé à un coup de couteau au thorax.

 » DES FAITS TRES VIOLENTS QU’ON NE RETROUVE PAS AILLEURS » ( Procureur)

C’est ce procès fleuve qui s’est ouvert à la Cour d’Assises de Grenoble pour 3 semaines. Cette même Cour engorgée selon Paul Michel, Procureur Général près de la Cour d’Appel de Grenoble parce qu  » il ne faut pas se voiler la face, nous avons affaire à Grenoble (…) à une criminalité organisée et à des faits très violents que l’on ne retrouve pas dans d’autres juridictions de mê­me taille  » (DL 23/9)/15)

le club de Foot a brûlé récemment. Une vengeance de " jeunes" auxquels il aurait été notifié de ne pas venir fumer des substances illicites au club...

le club de Foot a brûlé récemment. Une vengeance de « jeunes » auxquels il aurait été notifié de ne pas venir fumer des substances illicites au club…

DES JEUNES ASSISTES par UNE SOCIALISATION INEGALEE

Si Sofiane et Kevin sont morts dans des conditions barbares,  ils sont morts dans un quartier qui a été le théâtre de violences d’une intensité inégalée à plusieurs reprises. On sait que ces mêmes  » jeunes  » dont il est question sont pris en charge, assistés par une socialisation elle aussi inégalée. Certains de ceux là étaient parti récemment en voyage au frais de la collectivité pour faire de la moto à l’étranger. Un excellent apprentissage, visiblement des règles de vie commune.

DEPUIS 1970 le PROJET URBAIN PS/VERTS/PC N’A JAMAIS ATTEINT SES OBJECTIFS

Depuis les années 70 dates auxquelles il est sorti de terre,  ce quartier n’a jamais atteint les objectifs que ses initiateurs lui avait fixé. Au contraire. Que ce soit en termes de mixité sociale, d’intégration, d’emplois, de partage de valeurs, personne ne peut attester que  les milliards investis dans la pierre  et en fonctionnement au cours de mirifiques « plans  » de même nature renouvelés sous des appellations différentes aient produit des résultats probants.

La Maison de l'Enfance La Cordée a brûlé par vengeance de "jeunes" interpellés par la police

La Maison de l’Enfance La Cordée a brûlé par vengeance de « jeunes » interpellés par la police

LE GRAND ECHEC de DUBEDOUT (PS)

Hubert Dubedout Maire (PS) de Grenoble signe là l’un des ses grands échecs. Son Adjoint à l’urbanisme Jean Verlhac (PS) qui a donné son nom au parc également. Aucun des deux n’a d’ailleurs jamais vécu à Villeneuve évidemment. Les élus de l’époque rappellent qu’Hubert Dubedout habitait place Paul Mistral  et Jean Verlhac à Meylan…

Comme aujourd’hui Eric Piolle (Verts/PG) prépare un monde nouveau depuis un appartement cossu du cours Jean Jaurés en possédant des actions à Singapour. Toujours la même antienne: le bonheur qu’ils imposent au peuple ne ressemble pas au leur.

A chaque " plan de rénovation" on fait croire à un nouveau départ

A chaque  » plan de rénovation » on fait croire à un nouveau départ

MANQUE UN ACCUSE: les CHOIX URBANISTIQUES de la GAUCHE et des VERTS

Il manque donc un accusé dans le procès qui se déroule à Grenoble : les choix urbanistiques du PS , du PC et des Verts qui ont porté ensemble ce projet . Une réalisation que les Ayatollahs refusent toujours qu’elle soit corrigée au nom du dogme. Un vrai désastre pour des générations qui ont appris la vie entre les murs de Villeneuve auxquelles il a été refusé l’apprentissage  des lois de la responsabilité, de l’effort, du mérite, de la sanction et de la récompense.

BEAUCOUP SE SONT REFUGIES dans la TRIBU pour SATISFAIRE UN MANQUE

Des générations auxquelles la gauche et les Verts ont vanté le multiculturalisme en leur faisant croire qu’on pouvait venir de n’importe ou et s’installer n’importe quand sur un territoire sans devoir à l’égard de la Nation qui accueille. Sans frontière, sans bornes , sans sentiment d’appartenance beaucoup se sont réfugiés dans la tribu afin de compenser ce dont ces élus les privaient.

LA PERCEPTION de la POLICE TRES NEGATIVE chez les JEUNES de la MINORITE

Sébastian Roché ,Directeur de recherche au CNRS expliquait  « qu’en 2013, nous avons lancé une enquête à Grenoble sur 7 000 jeunes issus de minorités ethniques ou pas, et nous avons noté une différence très importante de la perception de la police selon que les jeunes étaient issus de la majorité ou d’une minorité ethnique. La perception de la police est très majoritairement négative chez les jeunes issus de minorités » .

Dans une interview au DL, Alain Carignon avait fait le bilan de Villeneuve. Sur le seul site du DL près de 9000 personnes avaient lu son sévère diagnostic

Dans une interview au DL, Alain Carignon avait fait le bilan de Villeneuve. Sur le seul site du DL près de 9000 personnes avaient lu son sévère diagnostic

 

DES INSTITUTIONS QUI INCARNENT des VALEURS RECUSEES

Mais pourquoi donc s’être  limité à la police? Toutes les institutions sont mises en cause parce qu’elles incarnent des valeurs occidentales que ces minorités- majoritaires récusent. La République n’a pas voulu les imposer comme elle l’avait fait au début du siècle dernier avec les catholiques qui refusaient la laïcité de l’Etat: les gendarmes avaient alors sorti les Chartreux de leur Monastère sans ménagement!

VILLENEUVE: A.VALLINI (PS) AVAIT RETIRE LES ASSISTANTES SOCIALES

Aujourd’hui, au lieu de rétablir l’autorité de l’Etat , les institutions reculent. Elles ont peur. De quoi et de qui? A Villeneuve c’est André Vallini (PS) qui a retiré les assistantes sociales  » ne pouvant assurer leur sécurité « . Il ne serait pas venu à l’idée des caciques socialistes de rétablir la sécurité pour les maintenir sur place!

Une véritable hystérie avait gagné le système après l'émission " Envoyé Spécial" du service public. Les témoins se rétractaient publiquement comme au temps du petit livre Rouge de Mao

Une véritable hystérie avait gagné le système après l’émission  » Envoyé Spécial » du service public. Les témoins se rétractaient publiquement comme au temps du petit livre Rouge de Mao

LA POLICE EST AGRESSIVE, PAS  les DEALERS

Ce que Grenoble vit à Mistral ressemble à ce que l’on entend à Villeneuve le plus souvent. Hassen Bouze­ghoub, directeur du Plateau à Mistral et candidat sur la liste Safar (PS) estime que  » les méthodes d’intervention ( de la police) sont perçues comme étant agressives ». Il ne juge pas les » méthodes d’intervention » des dealers, les violences , les règlements de comptes, les jets sur les pompiers, les ambulances les policiers dont le quartier est le cadre comme étant » agressifs ». Pas besoin d’être grand clair pour comprendre à qui le message s’adresse. Il n’est pas subliminal. Partout il faut faire « ami/ami  » pour ne pas rencontrer de problèmes.Toute une ville a dérivé avec des élus bénéficiaires des suffrages.

LA CHARGE de la PREUVE BASCULE des DELINQUANTS à la POLICE

H.Bouzeghoud demande des comptes à la police  au nom des « habitants » : » il n’y a pas de retour auprès des habi­tants qui ont envie de savoir si cela produit les effets es­comptés » explique t il a propos de la zone de sécurité prioritaire.Ainsi la charge de la preuve bascule des délinquants qui mettent un quartier et une population en coupe réglée vers les forces de l’ordre qui ne font pas assez ou font trop.

Ce n'est pas mieux tout à côté au Village Olympique

Ce n’est pas mieux tout à côté au Village Olympique

 » IL Y A UN LIEN ENTRE URBANISME et DELINQUANCE »

Villeneuve est le paroxysme de cette « philosophie » . Même Jean-Luc Maggliozzi ancien officier de Police chargé de mission pour l’ensemble de la ZSP de Grenoble répondait à Place Gre’Net qui l’interrogeait sur « le lien entre délinquance et urbanisme »: » je pense que oui.Pour moi il y a un lien entre urbanisme et délinquance».

RESPONSABILITE et SANCTION INDIVIDUELLES

Evidemment. Les présumés coupables du meurtre de Kevin et Sofiane vont répondre devant la Cour d’Assises. Leur responsabilité, si elle est reconnue, sera entière. La société ne sera pas responsable . Ils ne pourront évidemment pas non plus accuser l’urbanisme pour obtenir des circonstances atténuantes.Dans les sociétés libres la responsabilité est individuelle et la sanction également.

Vincent Massot a été autorisé à tourner et a présenté cette image idyllique  de Villeneuve. Militant, fils de militant c'est la seule information autorisée...

Vincent Massot a été autorisé à tourner et a présenté cette image idyllique de Villeneuve. Militant, fils de militant c’est la seule information autorisée…

 » L’URBANISME des ANNEES 70 N’A PAS TENU SES PROMESSES  » ( M.DESTOT PS)

Mais rien ni personne ne peut empêcher de penser qu’Hubert Dubedout, Jean Verlhac, Michel Destot et Jérôme Safar ( PS) les élus PCF et Verts, tous ces « professionnels «  et ceux qui ont vécu sur la bête depuis 40 ans, porté le projet Villeneuve, ont fourni le cadre adéquat à ces dérives.

Ces générations sans boussole , sans fierté d’appartenance , sans règles ni lois, à qui on a répété qu’ils étaient des victimes ont été sacrifiées sur l’autel d’une idéologie. Ce que M.Destot (PS) a reconnu dans un rare moment de lucidité en quittant la mairie, sans en tirer évidemment aucune conséquence :  » l’urbanisme des années 70 n’a pas tenu ses promesses ». C’est peu dire.

LE PROCES DEVRAIT ÊTRE AUSSI CELUI d’UN CONCEPT IMPOSE

Le procès du meurtre de Kevin et Sofiane par une bande aux ressorts tribaux les plus primitifs devrait être aussi au plan politique celui d’un concept imposé par des élus, celui d’un projet défendu jusqu’à l’hystérie, consistant au fond à créer toujours un homme nouveau comme toutes les sociétés totalitaires l’ont toujours voulu.

UNE VIE ARTIFICIELLE et UN CHÔMAGE HORS NORMES

Villeneuve et ses larges coursives permettant aux voisins d’échanger, de se rendre les uns chez les autres en toute sécurité ,dans une mixité sociale et ethnique sublimée, avec des écoles ou le Maitre est à égalité avec l’élève, des services publics censés suppléer la famille n’a évidemment pas supprimé le Mal. La densité a -au contraire-  exacerbé les tensions. L’absence de toute économie (autre que souterraine) a créé pour certains une vie artificielle et un chômage hors normes.

scène de la vie quotidienne à Grenoble

scène de la vie quotidienne à Grenoble

SOLDER le PROJET EN LE DETRICOTANT SERIEUSEMENT

Aujourd’hui la vraie leçon consisterait à en  tirer enfin les conséquences. De ne pas signer le énième plan (ANRU) mais au contraire solder le projet en détricotant sérieusement ce qui a été réalisé. Consacrer tous les moyens à redonner du pouvoir d’achat aux malheureux propriétaires spoliés, victimes de la propagande municipale. A donner de la prospérité par la propriété à une population qui ne demande qu’à être responsabilisée. A changer de discours en liant les droits et les devoirs.

SOLDER L’HERITAGE CALAMITEUX de DUBEDOUT (PS)

Bref solder enfin l’héritage calamiteux de Dubedout . Mécontenter tous les professionnels de Villeneuve qui ont vécu et vivent d’un système qui ne sert qu’eux. Renoncer à l’idéologie qui a fait tant de mal pour renouer avec le principe de réalité.

La mémoire de Kevin et Sofiane mériterait cette prise de conscience. Alors ils ne seraient pas morts pour rien.

Share