Julien POLAT (LR) et la SÉCURITÉ: « Le MAIRE a UN RÔLE ESSENTIEL »
Warning: Illegal string offset 'custom_subtext' in /home/republiczc/www/wp-content/themes/wppolitico/functions.php on line 226

Accueil  »  Actualité  »  Julien POLAT (LR) et la SÉCURITÉ: « Le MAIRE a UN RÔLE ESSENTIEL »
5 oct 2017 06:10 Commentaires fermés user1

Suite à la montée de la violence qui submerge l’agglomération grenobloise , le DL a interviewé différents élus pour leur demander leur point de vue. A côtés d’Eric Piolle (Verts/PG) Renzo Sulli (PCF) Christophe Ferrari (PS) qui n’assument aucune de leur responsabilité dans la situation et répètent leur antienne habituelle qui a pourtant favorisé cette explosion, le jeune Maire de Voiron, Julien Polat, Vice Président (LR) du Conseil Départemental répond avec clarté et précision aux questions posées par les journalistes du DL ( 4/10/17)

Q:Avez-vous constaté une hausse des faits de délinquance et de violences dans votre commune ?

« C’est un peu plus difficile pour moi d’établir une analyse précise, je ne suis maire que depuis trois ans. Une chose est certaine, la société est de plus en plus violente.Et l’impunité avec laquelle certains se croient en droit de causer des préjudices s’aggrave.

Ce sont des habitués des gar­des à vue qui commettent l’es­sentiel de ces actes de délin­quance.Les gendarmes et les policiers vous le disent, ils in­terpellent tous les jours des délinquants qui sont dehors dès le lendemain. Il y a, par exemple, une personne à Voi­ron qui a été arrêtée 15 fois en 17 jours ».

Q Est-ce que vous considérez que le maire a un rôle à jouer en matière de sécurité, avec la police municipale ?

«Bien sûr, que le maire a un rôle essentiel. L’ordre public fait partie des prérogatives d’un maire. Certes, cela ne fait pas de lui le seul respon­sable, il est un maillon de la chaîne, mais c’est un maillon essentiel. Les communes ont une police municipale, elles peuvent s’équiper en vidéo protection, elles peuvent créer une synergie avec les forces de l’État. On ne peut pas dire qu’il n’a pas de res­ponsabilité en matière de sé­curité. La police municipale a quand même vocation à as­surer la sécurité quand elle patrouille. À la condition bien sûr de ne pas seulement les équiper d’un uniforme. Ils sont aujourd’hui pris pour ci­ble »

Q La solution passe-t-elle uniquement par des renforts en policiers nationaux ?

« Il faut mettre des moyens, c’est vrai, je sollicite d’ailleurs l’État pour avoir des renforts de policiers à Voiron. Mais j’ai aussi la crainte de la prime aux mauvais élèves. Dans le sens où si cela va mieux dans une commune, les moyens seront alloués à une autre où cela va moins bien. À Voiron, même si l’on a des résultats, on n’est pas à l’abri de faits de délinquance, on a d’ailleurs eu une parfumerie attaquée deux fois en quinze jours. »

Q Est-ce que vous croyez encore à la prévention ?

«En matière de sécurité, il faut de l’éducation, de la pré­vention, de la répression et de la sanction, l’un ne va pas sans les autres. La préven­tion oui on y croit. Je suis pour une répression forte mais pas au détriment de la prévention. Mais si le travail de prévention ne porte pas ses fruits, il faut de la répres­sion. C’est un équilibre.»

Share