JCDECAUX: « GRENOBLE, PLUS FORT TAUX de VANDALISME de FRANCE »

Publié par Les Républicains 38 le

 » Grenoble est la ville qui compte un des plus forts taux de vandalisme en France avec certaines années plus de 1000 glaces d’abribus brisées dont le remplacement est pris en charge gratuitement par JCDecaux » affirme l’entreprise dans un communiqué rendu public à la suite de la décision de la municipalité Piolle (Verts/PG) de ne pas lancer d’appel d’offres à la fin du contrat de publicité . Confirmant ainsi la terrible dérive que connait Grenoble.

UN MANQUE à GAGNER de 653 000 € pour GRENOBLE

Elle rappelle aussi que la décision d’Eric Piolle ( Verts/PG) représente  » un manque à gagner annuel important.En 2014 la ville va ainsi percevoir une redevance de 653 000 €. Dans une ville ou l’impôt sur les ménages est le plus élevé de France la municipalité se prive de cette recette.L’entreprise  » regrette la décision du Maire de ne pas mettre en concurrence le mobilier urbain ».

N’oublions pas en effet que la ville  » utilise la moitié des espaces pour son expression publique, notamment les événements culturels, l’actualité des associations, les manifestation sportives » précise JCDecaux.

E.PIOLLE (Verts/PG) VA CRÉER plus de 300 PANNEAUX D’AFFICHAGE SAUVAGE

Plus de 300 panneaux d’affichage sauvage vont être installés dans Grenoble aux frais du contribuable.Ils ne permettront plus cette information organisée. L’objectif est de permettre à l’extrême gauche et ses multiples groupuscules et « collectifs  » de faux citoyens de monopoliser l’espace public.

GRENOBLE S’APPAUVRIT

Un affichage agressif et qui ne contribue pas à la propreté de la ville. Ni d’ailleurs à l’absence d’agressivité compte tenu de le teneur de ces messages, ni à l’esthétique . Sans compter les affiches qui vont joncher le sol , les panneaux à installer aux frais du contribuable.  Une opération de communication lancée par Erwan Lecoeur , le communicant d’Eric Piolle qui tourne au vinaigre…
Il s’agissait de faire oublier les déboires et de ressouder une majorité divisée sur nombre de dossiers en particulier GEG. Raté.

Catégories : Actualité