Jacques Savine: une lumière crue sur le systéme PS à Grenoble

Publié par Les Républicains 38 le

Avec Jacques Savine (PS) Président de SOS Racisme , Président de l’Union de Quartier des Eaux Claires, Co-Président du Conseil Consultatif du secteur 3 de Grenoble on dispose d’un exemple supplémentaire du système Destot/PS  tel qu’il a été mis en place à Grenoble.
C’est un grenoblois habitant du secteur 3 qui nous a rappelé toutes les fonctions exercées par cet ex élu PS en ayant lu notre écho sur le site : nous avions été très incomplets..(.SOS RACISME RESTE AU PS)

Il nous informe aussi que Jacques Savine a été recruté comme  » chargé de mission  » du SCOT mis en place par la Métro  ou il est peut être joignable (tel 04 76 28 12 63 jacques.savine@scot-region-grenoble.org) .

Ainsi voilà un militant- un de plus-  recruté sur fonds publics, chargé de représenter les habitants !  Avant les Eaux Claires il avait été Président de l’Union de Quartier Berriat ,ayant avoué qu’il avait pris cette présidence en 92  » à la demande du PS » ( « Le Point » du  30/04/09). Donc pour combattre la municipalité UMP de l’époque.

UNE DÉMARCHE UNIQUEMENT PARTISANE

Sa démarche n’est en rien associative ou citoyenne, elle est uniquement partisane et il est en parallèle recruté par les élus PS des collectivités qu’il soutient ! La boucle est bouclée. Et on s’étonne ensuite que seul le site UMP38 engage des débats  qui ne ressortent pas de ce que PS/PC/VERTS/ADES  ont décidé qu’ils seraient !(VERTS/ADES : à Grenoble les révoltés sont indemnisés et au pouvoir…)

DES CONDITIONS SCANDALEUSES

Notre correspondant Grenoblois tient de plus à souligner  « les conditions scandaleuses  » dans lesquelles Jacques Savine a été réélu Co-Président du Conseil Consultatif du secteur 3 lors de l’Assemblée plénière  du 13 juin dernier. Nous souhaiterions en connaître les détails. Adressez nous des témoignages.

VILLENEUVE ET LA LIBÉRATION DE PARIS

C’est Jacques Savine qui était monté très fort au créneau contre Nicolas Sarkozy après le discours sur le drame de Villeneuve. Dans une tribune ( Pote/pote, journal des quartiers) il avait titré ,paraphrasant De Gaulle libérant Paris : « Villeneuve blessée, outragée, villeneuve à libérer  » .(16/8/2010) Plus que de l’outrance :établir un parallèle sémantique entre un discours du Président élu avec l’occupation nazie de Paris.Ce seul exemple en dit long sur le personnage et sa domesticité . Étrangement personne ne s’était questionné de savoir si de tels propos ne  » salissaient pas la politique « .

VILENEUVE VICTIME DE … SARKOZY

Il écrivait : « Le quartier de la Villeneuve à Grenoble est victime de l’attitude du président de la République. Les actions répressives (…) ont visé et atteint des populations tranquilles « (!) .(VILLENEUVE : le TÉMOIGNAGE D’UN POLICIER)

Le quartier n’était pas victime du PS et des VERTS qui ont  gouverné Grenoble 29 ans  (41 ans moins 12) depuis la création de Villeneuve en 1970. Les deux jeunes assassinés sauvagement par une bande de Villeneuve ne sont-ils  pas victimes d’un concept de quartier qui a lamentablement échoué ?(L’ADJOINTE DE DESTOT PERSISTE ET SIGNE : elle dénonce « la violence subie quotidiennement « 

LAXISME AVEC L’ÉCONOMIE SOUTERRAINE

Et bien entendu Jacques Savine faisait aussi  la propagande de ses employeurs :  » Le travail des collectivités locales (mairie, communauté d’agglomération, conseil général) pour améliorer à la fois le contexte physique de ce quartier, le contexte social, économique, éducatif et culturel est rendu difficile par la politique d’Etat ».(ÉCOLES DE VILLENEUVE à Grenoble: LA MUNICIPALITÉ NE PEUT PAS ASSURER LA SÉCURITÉ !)

Attaquant également la lutte contre les trafics alors engagée , donnant un signe clair de laxisme à l’égard de l’économie souterraine ce qui établit ce que nous dénonçons ici clairement : quel est le lien entre un vote permanent à la soviétique dépassant 80% en faveur du PS et des Verts et des quartiers déstructurés du point de vue de l’organisation sociale et dominés par les trafics ? C’est une question à laquelle il faudra finir par répondre.( JC PEYRIN ( UMP ) : « J’ACCUSE LA COALITION PS/VERTS DE GRENOBLE … »)

 » SOUS PRÉTEXTE D’ÉRADIQUER CERTAINS TRAFICS  »

Car Jacques Savine avait écrit : »L’Etat a montré au cours de cette période d’été qu’il visait un type de population puisqu’il s’en est pris, sous prétexte d’éradiquer différents trafics, à deux autres quartiers à caractère social : Mistral, Teisseire : contrôle de police au faciés, descente de police au petit matin avec tout le tapage nécessaire pour inquiéter et perturber les populations ».VILLENEUVE : UN BATIMENT PUBLIC BRÛLE parce que la POLICE arrête des « jeunes »

 » Sous prétexte d’éradiquer différents trafics … » qui ne méritent donc pas d’être combattus  selon Jacques Savine ? Un tapage de la police pour  » inquiéter et perturber les populations  » comme si les honnêtes gens non trafiquants étaient inquiétés par un contrôle de police?  Affaiblir la lutte , c’est laisser se développer ce qu’il faut arrêter..

PS/VERTSADES POURSUIVENT LE MÊME OBJECTIF : LE STATUT QUO

Avec cette dialectique portée par ces apparatchiks on comprend parfaitement que ni le PS ni les Verts ne veulent mettre fin à la dégradation  des quartiers et à la désocialisation de leurs populations . Elles les sert.(VILLENEUVE DE GRENOBLE: la concurrence PS/Verts sur fonds publics)

Ils colonisent donc la représentation des habitants, ils portent la parole du haut vers le bas et ont instauré  à Grenoble une démocratie complètement cadenassée qui n’est plus représentative de la population.

Pour le « DL  » c’est notre site qui contient une  » bonne dose de propagande  » tandis que jamais ce n’est le cas des tenants du PS. Lorsque des Jacques Savine tiennent des propos si éloignés de la réalité , c’est peut être même un débat ?

DES TÉMOIGNAGES DE TERRAIN QUI VALENT MIEUX QUE TOUT DISCOURS

S’agissant de Villeneuve, rappelons pour s’éloigner de toute idéologie quelques témoignages publiés par « Ouest France » ( 8.8.10)  qui relèvent d’autre chose que la logorrhée alimentaire de Jacques Savine.

Marie-Philou, animatrice socio-culturelle retraitée:

« Depuis cinq ans, on a vu arriver des hommes en djelabah avec des barbes non taillées. Des femmes a qui je donnais des cours de danse ont mis le voile. On croise même des femmes avec le voile intégral. On sent une quête d’identité et un repli communautaire. »

Denis Setboune, coordinateur des médiateurs de nuit:

« Depuis quelques années, on sentait la violence chez certains jeunes. Je ne suis pas surpris des derniers événements. On avait tiré la sonnette d’alarme. »

Mohamed Boukhatem, membre de la régie de quartier:

« Aujourd’hui, il faut reconnaître que beaucoup de jeunes se sentent plus de leur pays d’origine que d’ici.  »

Samia, habitante et mère de famille (le prénom a été changé):

« Ce quartier, il faut le raser ! En fait, je l’aime autant que je le hais. J’y suis arrivé à trois ans. Moi, fille d’immigrés, j’ai vécu mon enfance avec des enfants de médecins, d’ingénieurs. Aujourd’hui, c’est fini. Il faut redonner aux jeunes le sens de l’effort. »

Jean-Philippe Motte:

« Je n’ai pas de solution. Comment rétablir la mixité sociale ? Ceux qui demandent du logement social à Grenoble sont d’origine étrangère ou en difficulté sociale.(…)  Je crains que cette génération ne soit une génération perdue.»

J.SAVINE CO-RESPONSABLE DE LA SITUATION

Rappelons que Jacques Savine a été élu PS de la ville de Grenoble et donc co-responsable de cette situation. Maintenant salarié d’une annexe de la Métro il porte la parole du PS et de la municipalité au lieu de représenter les populations.

C’est un système de services rendus, de renvois d’ascenseurs , un entrelacs d’intérêt très difficiles à démêler, que, petit à petit, grâce à des témoignages militants nous parvenons à décortiquer . Et les hommes apparaissent dans leur vérité.

Ainsi de Philippe de Longevialle récemment qui hurle à la mort d’être ainsi découvert, Raymond Avrillier et Olivier Betrand, André Vallini, Michel Destot , Geneviève Fioraso…

Notre photo :Jacques Savine (PS) avec  Jérôme Safar , Linda El Haddad , Michel Destot .

 

 

Catégories : Actualité