J.SAFAR (PS) S’ENTÊTE SUR LA BÉTONISATION DE GRENOBLE

Publié par Les Républicains 38 le

On ne le refait pas. Questionné par Christophe Revil ( Recap Info) sur la bétonisation de Grenoble Jérôme Safar (PS) Premier  adjoint s’explique et ce n’est pas fait pour rassurer : »sur la bétonnisation parce que ça mérite qu’on s’y arrête deux secondes  » explique t il,
« Nous avons choisi d’avoir une ville dense et durable, une ville compacte. Pourquoi ? Parce que nous voyons bien que, dans les années à venir,les déplacements, les modes de vie dans les grands centres urbains,vont nécessiter qu’on arrête cet étalement urbain. »On ne peut pas vouloir lutter contre la pollution atmosphérique et, en même temps, tout faire pour que  l’utilisation de la voiture reste maîtresse » .

59 % DES DÉPLACEMENTS EN AUTOMOBILE

Dans une agglo ou 59% des déplacements s’effectuent en automobile et ou chaque individu possède  0,53 voiture selon l’enquête ménages de la Métro….

Dans une agglo ou la pollution progresse (POLLUTION: LA MUNICIPALITÉ DESTOT ET SES ÉLUS PS S’ENFERRENT) à cause des bouchons qui contraignent des entreprises à acquérir chaque année de nouveaux camions pour faire face aux pertes de temps dans les embouteillages comme un chef d’entreprise en a témoigné devant A.Vallini .(A.VALLINI (PS) au MÉDEF.Pour A51, « IL FAUT QUE TOUT CHANGE POUR QUE RIEN NE CHANGE »)

 » COMME DE NOMBREUSES FAMILLES , PLUSIEURS DOMICILES … »

 » Les déplacements , les modes de vie dans les grands centres urbains vont nécessiter qu’on arrête cet étalement urbain  » .

La répétition de cette « idée » est absurde , sans fondement autre que sa répétition a satiété.
Parce que Jérôme Safar toujours modeste va modifier la vie ? L’Adjoint à l’Urbanisme , Ph de Longevialle ,dit Adjoint au bétonnage a expliqué récemment ( DL) que son épouse et ses enfants vivent à Aix les Bains, lui à Grenoble et qu’il rejoint évidemment sa femme et ses enfants le plus souvent possible . Il a expliqué au DL :  « Nous sommes comme de nombreuses familles aujourd’hui quand les boulots des parents nous obligent à avoir plusieurs domiciles. Alors oui, certes je me rends souvent à Aix les Bains pour passer du temps avec ma famille mais je vis bien à Grenoble  ».

POURQUOI PAS DES POLES URBAINS BIEN RÉPARTIS ?

Est-ce anormal ? Exceptionnel ? Mais ce qui est vrai pour les élus PS ne le serait pas pour les citoyens? Il faut savoir qu’il y a 50 ans une personne effectuait en moyenne en France 5km par jour.C’est aujourd’hui 45 km.

Pourquoi des poles urbains dans nos vallées et dans toute l’Isère bien desservis par le rail et les transports collectifs ne seraient ils pas plus proches des  « modes de vie  » que la concentration urbaine à outrance?

Bien entendu la municipalité Destot le sait bien . Elle a reconnu 40 ans après l’échec de Villeneuve (Pour l’Adjoint à l’Urbanisme « Les choix urbanistiques de Villeneuve sont un échec ! ») qui était la première forme de concentration urbaine avec les équipements intégrés pour répondre à la problématique sociale et à la question de la mixité.

J.CHIRON (PS) VA FIXER LES COMPORTEMENTS AVEC L’HABITAT !

Aujourd’hui les nouveaux quartiers denses tels Bonne et rue Hoche, Bouchayer Viallet, Jean Macé et demain l’esplanade et le Polygone sont du même acabit avec les mots d’aujourd’hui.
On a entendu récemment Jacques Chiron Sénateur (PS) évidemment très compétent en la matière aussi expliquer que choisir d’habiter au Polygone consistera à effectuer une sorte de choix comportemental en termes de modes de déplacements.

Faudra t il signer un contrat s’engageant à n’utiliser que les transports en communs ? Et en cas de maladie ? de bouleversement de la famille avec les enfants qu’il faut aller chercher à un autre bout de l’agglo ? De changement d’emploi ? D’horaires impossibles ? Et si tout à coup on est las de ces contraintes et on désire retrouver sa liberté? Que fait on de l’appartement acquis dans ces conditions ?

COMMENT FERAIT DE LONGEVIALLE ?

Comment ferait un Philippe de Longevialle dont la situation familiale a changé s’il avait signé avec J.Chiron pour le polygone avec un autre mode de déplacements ?(ATTENTION DANGER : LA MUNICIPALITÉ DESTOT VEUT DES COBAYES)

Ridicule bien entendu. Des mots pour justifier le bétonnage.

ENFERMER L’INDIVIDU DANS DES CARCANS

On sait depuis Villeneuve ce qu’il en est de l’approche urbanistique globale a prétention d’intégrer tous les aspects de la vie . Il s’agit d’enfermer l’individu dans des carcans pré établis par des élus dogmatiques plutôt que de satisfaire leur besoin.C’est obligatoirement un échec cuisant que supportent les habitants.
Si la municipalité Destot ne voulait pas faire le bonheur des citoyens malgré eux elle répondrait à leur aspiration : un habitat de petite dimension, aéré, avec des espaces libres à proximité , un cadre protégé et sur.

Mais en réalité il s’agit pour elle, avec un cynisme absolu, de constituer des réserves électorales au mépris de l’équilibre et de la qualité de la vie des habitants(.JC PEYRIN ( UMP ) : « J’ACCUSE LA COALITION PS/VERTS DE GRENOBLE … »)

Avec cette nouvelle déclaration les grenoblois savent ce qui les attend avec une municipalité socialiste reconduite : le bétonnage se poursuivrait inéluctablement et la ville deviendrait invivable.

Catégories : Actualité