GRENOBLE: J.SAFAR (PS) VEUT AUGMENTER les BASES d’IMPÔTS au CENTRE VILLE

Publié par Les Républicains 38 le

Net recul de Jérôme Safar au détour d’une émission de telegrenoble à propos de la fiscalité et de la dette. Sur « Récap info » il a encore montré son incohérence.
Car l’adjoint aux Finances de Michel Destot qui a augmenté les impôts de +9% en 2008 après avoir promis leur stabilité pendant toute la campagne électorale n’annonce aucune économie, aucune recette nouvelle. Et pourtant voudrait faire croire qu’il va stabiliser l’impôt.(« DL » : « GRENOBLE en TÊTE du PALMARÈS des IMPÔTS LOCAUX ») en annonçant des augmentations pour le centre ville.

LES IMPASSES BUDGETAIRES S’ACCUMULENT

Les impasses budgétaires très lourdes s’accumulent : les rythmes scolaires à financer, les écoles à construire suite à la bétonisation, les Millions d’€ annoncés pour la Tour Perret , les lignes cachées pour financer les opérations électorales imprévues de 2013 ( concert Mika…) tout va resurgir après les élections.

Le patrimoine qui s’effondre va réclamer des fonds d’urgence.(TOUR PERRET, HALLE SAINTE CLAIRE, MAINTENANT ÉGLISE ST ANDRÉ…)

J.SAFAR RECONNAIT SA MAUVAISE GESTION: IL APPELLE A LA POSE

Jérôme Safar a bien annoncé qu’en matière d’impôts et de dette le prochain mandat devrait être celui de la pose. Un bel aveu après 20 ans de gestion! ( J.Safar (PS)reconnaît qu’à Grenoble: » il faudra s’attaquer sérieusement au désendettement »!)

Mais le problème est de dire comment et ou on économise et trouve de nouvelles recettes. Ne serait ce que pour compenser le désengagement de son gouvernement qui s’accélère.

Les Grenoblois peuvent être inquiets des déclarations du candidat socialiste au micro de Christophe Revil sur Récap Info (13/12/13).

J.SAFAR:  » NOUS AVONS LA TAXE FONCIERE PARMI LES PLUS ELEVEES DE FRANCE »….

L’adjoint ne veut pas admettre le classement de « Challenge «  qui place Grenoble comme première ville de France sur l’impôt pour les ménages. Un classement que ne cite d’ailleurs pas précisément C.Revil parlant de «  palmarès d’hebdomadaires , par ci, par là,  «  demandant à l’Adjoint : «  c’est injuste? » (!). ( (« CHALLENGE »:  » GRENOBLE PREMIÈRE POUR L’IMPÔT SUR LES MÉNAGES »).

Ce qui permet à Jérôme Safar d’éluder: « il y aussi des palmarès d’autres hebdomadaires qui, au contraire, ont montré que c’était beaucoup moins net que ceux qui nous épinglent. »
Lesquels ? a t on envie de demander.

Par contre le candidat socialiste est contraint d’admettre :  » nous avons, c’est vrai, une taxe foncière élevée, parmi les plus élevées de France ».( TAXES FONCIÈRES: GRENOBLE 1ERE OU DEUXIÈME DE FRANCE?)

… » POUR DES RAISONS GEOGRAPHIQUES »  (!)

Les raisons sont folkloriques:  «  pour des raisons géographiques » , (?) mais encore «  pour des raisons aussi d’équipements de la ville dans les années 70 en particulier, mais aussi 80, où historiquement – et là, c’était les équipes Dubedout, il faut dire les choses nettement –,la fiscalité, le levier de la fiscalité sur la taxe foncière, a été un des leviers de recettes utilisé. »

C’EST LA FAUTE A DUBEDOUT

Bref c’est la faute à Dubedout,( plus à Carignon) aux équipements des années 70 dont il a été établi depuis bien longtemps qu’ils ont été essentiellement financés par les JO. Tandis que l’augmentation des impôts était due à l’explosion des frais de fonctionnement qui couteront sa réélection à Dubedout. Exactement comme aujourd’hui parce que les socialistes ne savent pas maîtriser la dépense , prisonniers qu’ils sont de leur clientélisme.(GRENOBLE,L’EXPLOSION: 8026 SALARIES dans les COLLECTIVITES LOCALES!)

ON EST RESTE SUR UN NIVEAU DE FISCALITE ELEVE

Car depuis 20 ans que M.Destot et J.Safar gèrent Grenoble les choses auraient du changer si on en croit la démonstration de l’Adjoint aux Finances bien piètre: depuis les années 80 les équipements sont amortis…

«  On est resté donc sur un niveau de fiscalité assez élevé, même si pour ce qui concerne l’équipe Destot entre 98 et 2009, il n’y a pas eu de hausse des taux de fiscalité, ni taxe d’habitation, ni taxe foncière. Il a fallu – et ça n’était pas prévu –, augmenter les impôts au début du mandat, une augmentation importante de 9 points. »

COMMENT FAIRE CONFIANCE A UN TEL CHARABIA ?

Un charabia inqualifiable pour un candidat à la Mairie. On n’a pas augmenté les taux, mais on a fait +9% des impôts en début de mandat! «ça n’était pas prévu ». Comment faire confiance à un tel homme ?
Pourquoi avoir chanté aux Grenoblois pendant toute la campagne de 2008 que le impôts n’augmenteraient pas pour faire le contraire le lendemain de l’élection?

Il ne s’étend pas….

Car comme en 2008 le candidat se lance dans des généralités pour rassurer mais ne donne aucun levier d’action paralysé qu’il est par sa politique laxiste.

TOUJOURS PAS d’ECONOMIES EN VUE

« J’avais dit qu’on était au seuil de l’acceptable.Je reste et je maintiens cette position.Donc, on aura un travail à faire sur la taxe foncière. (?) (…)il faut que nous regardions comment nous pouvons travailler pour que là, peut-être,il y ait baisse de ces taux. La métropole peut nous y aider. Il y a aussi un travail national sur la refonte des bases locatives, donc j’espère que ça nous permettra de trouver plus de justice dans cette fiscalité locale qui est totalement injuste» déclare J.Safar à Recap Info.

Toujours pas d’économie en vue; éventuellement transfert d’un contribuable à l’autre comme si le Grenoblois n’était pas aussi contribuable de la Métro.(MÉTRO (PS): LE CONTRIBUABLE A DES RAISONS D’ÊTRE INQUIET)

ON VA FAIRE PAYER PLUS LE CENTRE VILLE

Mais surtout les Grenoblois peuvent craindre le pire. Parce que l’autre levier – comme il n’y a pas de réduction de dépenses – est de faire payer les riches… On croit retrouver les plus belles heures de Hollande.

Christophe Revil demande : « C’est-à-dire que certains qui ne payent pas beaucoup vont payer plus?  »
Jérôme Safar ne s’en cache pas:  « Oui, mais honnêtement, est-ce que vous trouvez normal aujourd’hui que quelqu’un qui soit propriétaire à la Villeneuve paye plus que quelqu’un qui est propriétaire de la même surface – allez, je vais dire, au hasard ! –, rue Billerey ou place Victor Hugo ? Je pense qu’il faut quand même qu’on regarde les choses, là aussi, en matière de justice.»

DES BOULEVARDS AU NORD DE LA VILLE, DES LENDEMAINS QUI DECHANTENT

C’est parti! La refonte des bases locatives du centre ville annonce des lendemains qui déchantent pour les Grenoblois.  Des boulevards au Nord de la ville les hausses d’impôts  risquent d’être massives .  Alors que le cumul foncier/habitation est déjà insupportable Jérôme Safar ne cache pas ses arrières pensées.

En réalité c’est pire qu’en 2008 ou il n’avait jamais dévoilé ses intentions – affirmant même l’inverse- d’augmenter les impôts. Cette année il annonce que la municipalité poursuivra la dépense et cherchera de nouvelles recettes fiscales sous le prétexte de «  justice ».

On sait ce qu’il en est depuis Hollande de cette justice là ….

Avec J.Safar l’impôt  augmenterait massivement  dans les 2/3 de la ville;  il ne diminuerait pas dans le Sud….

Catégories : Actualité