J.SAFAR (PS): ECHEC SUR LES EFFECTIFS POLICIERS à GRENOBLE

Publié par Les Républicains 38 le

A l’occasion de son passage sur Recap Info ( telegrenoble 12/12/13) Jérôme Safar a enfin reconnu ce que nous avons établi depuis longtemps: son échec en matière d’effectifs policiers supplémentaires.

Ce dossier est significatif du syndrome de la municipalité de Grenoble: jouer des muscles qu’on n’a pas . Le candidat socialiste bien dans la ligne de M.Destot vantait sa proximité avec Manuel Valls. il avait même laissé entendre un rendez vous au coeur de l’été avant de reconnaître un vague échange avec un membre du cabinet.

ON ALLAIT VOIR CE QU’ON ALLAIT VOIR….

On devait voir ce qu’on devait voir à la rentrée de septembre. Grenoble recevrait des effectifs supplémentaires. Jérôme Safar annonça 16 policiers supplémentaires pour l’agglomération.Mais il avait omis de décompter les départs à la retraite.(INSÉCURITÉ : J.SAFAR (PS) A ANNONCÉ DE FAUX RENFORTS POUR GRENOBLE)

Les médias locaux se contentèrent de l’annonce, sans essayer  une quelconque vérification.

AU 1er JANVIER : ZERO POLICIER SUPPLEMENTAIRE

Au 1er janvier 2014 c’est pire : aucun policier sortant de l’école n’a été affecté à Grenoble! Quelle efficacité. Quel résultat!

Jérôme Safar, penaud, en convient sur Recap Info. Il n’insiste plus sur sa grande proximité avec Manuel Valls se contentant de répondre  » depuis longtemps » à la question de savoir s’il le connait.

J.SAFAR : « UNE INQUIETUDE QUE JE NE CACHE PAS »

Sur les effectifs policiers l’échec est reconnu en des termes filandreux: « La deuxième chose que j’attends, c’est que les effectifs qui sont donc normalement annoncés pour 2014,supplémentaires, alors que nous en avons perdus là-aussi, pendant 10 ans de façon continue,soient bien des effectifs que nous récupérions avec une inquiétude que je ne cache pas :c’est que le dossier marseillais et celui du 9-3 – de la Seine St-Denis –, sont deux dossiers qui sont des pompes aspirantes au niveau des effectifs de la police nationale « …

Voilà que Menucci ( Marseille) et Bartolone (9-3) pésent plus lourd que M.Destot et J.Safar réunis. Pas possible.

J.SAFAR SE DONNE UN SATISFECIT SUR LE TRAVAIL

Mais bizarrement il estime que ces collectivités « n’ont pas le travail que nous faisons sur Grenoble.Donc, je pense que j’en parlerai avec le ministre de l’Intérieur :c’est qu’à un moment,on parle de moins de dotations aux collectivités, on parle de plus de policiers à certains endroits. Je veux aussi qu’il y ait une justice, c’est-à-dire que quand les collectivités font le travail sur la sécurité – ce que nous avons fait –  elles doivent être “récompensées”.

+ 7% d’AGRESSIONS PHYSIQUES DANS L’ISERE DEPUIS UN AN

Depuis plus de deux ans  Jérôme Safar doit « en parler « au Ministre. La spécialité de nos socialistes locaux est de « parler  » des problèmes et quand ils parviennent à  » monter une réunion  » ils sont alors au comble de l’efficacité. Pourtant M.Valls a publié ses statistiques: l’Isère a connu +7% d’agressions physiques en un an. Cela mériterait plus que « d’en parler ». (INSÉCURITÉ EN ISÉRE : + 7% d’ AGRESSIONS EN UN AN)

Quand à la reconnaissance de son travail il sera difficile de la faire valoir.Tout s’est dégradé à Grenoble. Aucun quartier n’est épargné par l’insécurité. (DÉLINQUANCE : DESTOT (PS) A CACHÉ LA VÉRITÉ AUX GRENOBLOIS).

J.SAFAR EST FIER DE SES REUNIONS AVEC LE PREFET et LE PROCUREUR

Et ce ne sont pas les « réunions » avec ces deux personnages très importants qui impressionnent tant Jérôme Safar – le Préfet et le Procureur- qui ont fait avancer le problème: la chaine Police/Justice continue à très mal fonctionner et le Préfet ne peut mettre sur le terrain que les effectifs qu’on lui donne.(INSÉCURITÉ: LES GROSSES FAILLES de la CHAINE POLICE/JUSTICE À GRENOBLE) . Le candidat socialiste est déjà dans la posture Destot: » je travaille et je suis important puisque je me réunis avec des gens importants » . Oubliant un détail : une réunion entre décideurs – comme leur nom l’indique – est normalement là pour décider.

GRENOBLE S’EST EMBRASEE

Alors que la ville connaissait traditionnellement quelques poches de délinquance,Grenoble s’est embrasée au propre et au figuré.(MAISON DES JEUNES, ÉCOLE, VOITURES : GRENOBLE BRÛLE T IL ?)
Des quartiers calmes comme l’Ile Verte, les Eaux Claires – (EAUX CLAIRES À GRENOBLE: LE TEMPS DES VOITURES BRULÉES) sont atteints.Le Village olympique est devenu ingérable. .(Insécurité à Grenoble: « Pourquoi, après 30 ans, je quitte le village Olympique le 1er Juillet ») Le car jacking se produit partout et avec violence comme on l’a vu à la Capuche. N’évoquons pas Mistral (MISTRAL: ON RÉCLAME LA VIDÉO-SURVEILLANCE ET LE GARDIENNAGE!) Villeneuve (VILLENEUVE à GRENOBLE: LE COUVERCLE SUR LA MARMITE)

LES PROPRIETAIRES SPOLIES SONT DE PLUS EN PLUS NOMBREUX

L’instrument de mesure est simple:les propriétaires spoliés par la baisse du prix de leur logement sont de plus en plus nombreux; depuis le sud de la ville le phénomène remonte jusqu’aux boulevards et les dépasse pour atteindre le nord de la ville.(GRENOBLE: LA MENACE D’UNE CRISE IMMOBILIÈRE) .Car la délinquance a des conséquences très concrètes. Au nord de Grenoble ou J.Safar veut réévaluer les bases d’imposition estimant celles ci trop basses par rapport au Sud.(GRENOBLE: J.SAFAR (PS) VEUT AUGMENTER les BASES d’IMPÔTS au CENTRE VILLE)

LES GRENOBLOIS PAIENT LA NOTE

D’autant qu’on ne comprend toujours pas pourquoi il faudrait donner des effectifs à Grenoble puisque la délinquance est en baisse selon… J.Safar (J.SAFAR (PS):  » la délinquance est en baisse à Grenoble depuis 2008… »). Toujours cette cohérence qui donne confiance.

Mais cette impuissance à lutter contre l’insécurité et cet échec à obtenir des effectifs supplémentaires ont un prix: celui que paient les Grenoblois en termes d’agressions, de vols, d’incivilités quotidiens.

 

Catégories : Actualité