J.SAFAR ( PS) « DECOUVRE La REALITE TRES FORTE de l’ECONOMIE PARALLELE »

Publié par Les Républicains 38 le

Les quinze voitures brûlées ? Les 80 habitants incommodés par l’incendie ? Une nuit d’épouvante pour les habitants de Mistral? C’est la preuve que tout va mieux pour Jérôme Safar l’Adjoint (PS)… À la sécurité qui s’explique dans le « DL » ( 6/2/14).
Ce « mieux  » étant confirmé jeudi soir à Grenoble par une fusillade d’une quinzaine de coups de feu quartier Saint Bruno !

Mais dans le « DL » il reconnaît au passage que les quartiers sont sous la coupe réglée des trafiquants.(GRENOBLE: MISTRAL en FEU avec 15 VOITURES INCENDIEES) On se demande pourquoi la municipalité a fait semblant de ne pas voir? Pour lui  « la mise en place de la ZSP a permis d’occuper le terrain et de découvrir le poids et la réalité très forte de l’écono­mie parallèle, à Mistral comme dans d’autres quar­tiers d’ailleurs. »

J.SAFAR IGNORAIT CE  » POIDS de l’ECONOMIE PARALLELE »

Donc Jérôme Safar Premier Adjoint ignorait ce «  poids de l’économie parallèle « à Mistral et ailleurs. Aucun des Adjoints si nombreux ( 22 !) , ni Olivier Noblecourt (PS Solidarité) à la tête du CCAS , ni Monique Vuaillat Adjointe (app PS) Présidente de l’OPHLM n’en avaient entendu parler ?  Entre autres. Aucun élu de secteur?(MAISON DES JEUNES, ÉCOLE, VOITURES : GRENOBLE BRÛLE T IL ?)

H.BOUZEGHOUD ( app PS) AUSSI ?

Et Hassen Bouzeghoub ( app PS) Directeur du «  Plateau » à Mistral n’avait rien vu ni rien entendu à faire savoir à Jérôme Safar sur ce sujet depuis 4 ans qu’il a été placé là ? (Hassen BOUZEGHOUB sur la liste Safar (PS)?)

Fadaises évidemment puisque tous les grenoblois le répétaient et même certains élus au sein du conseil municipal s’en sont fait l’écho recueillant les sarcarsmes des supplétifs qui faisaient de la surenchère pour se faire bien voir.Toujours lamentables.

IL AFFIRMAIT AUSSI que la  » DELINQUANCE EST EN BAISSE depuis 2008″ (!)

Mais le candidat socialiste affirmait encore récemment «  la délinquance est en baisse à Grenoble depuis 2008 ». Son changement soudain de discours ne rassure pas les grenoblois sur sa capacité d’action. (http://www.republicains38.fr/j-safar-ps-la-delinquance-est-en-baisse-a-grenoble-depuis-2008/)

PAS UN POLICIER SUPPLEMENTAIRE EN 2014

D’autant qu’une Zone de Sécurité Prioritaire sans aucun policier supplémentaire au 1er janvier 2014 est une coquille qui a déshabillé Pierre pour habiller Paul.(J.SAFAR (PS): ECHEC SUR LES EFFECTIFS POLICIERS à GRENOBLE)

Les quartiers démunis aujourd’hui sont les refuges de l’activité parallèle qui a gangrené une partie de Grenoble. Jérôme Safar déplace la délinquance et l’insécurité qui se répandent dans toute la ville.La fusillade de Saint Bruno ou les voitures brûlées ce week end quartier Reyniés Bayard ne rassurent pas.(GRENOBLE : ENCORE DEUX VOITURES BRÛLEES dans un QUARTIER « CALME »)

LES SOURCES de la DELINQUANCE ALIMENTEES par la MUNICIPALITE

Les  sources de cette délinquance continuent d’être alimentées fortement par la municipalité qui ne change rien à sa politique: la densification intensive créatrice de tensions, les attributions de logements sans considération de la mixité sociale, les 3500 étrangers en situation irrégulière en attente d’un logement d’urgence renvoyés à la marginalité.(ISERE: 3500 ETRANGERS DEMANDENT UN LOGEMENT D’URGENCE!)

J.SAFAR VEUT FONCER DANS LE MUR

C’est cette politique qui est maintenant clairement visée dans ses résultats. L’annonce par Jérôme Safar cette semaine dans le cadre de la campagne qu’il n’avait pas peur d’annoncer qu’il allait poursuivre la densification de Grenoble démontre qu’il n’a rien compris, rien entendu. Qu’il ne veut pas voir.

Aux Grenoblois de lui répondre en mars.

Notre photo: M.Destot et J.Safar font semblant de « découvrir  » le poids de l’économie parallèle dans une ville qu’ils gèrent depuis 20 ans. Ignorants ( mais ou étaient ils ?) ou incompétents il faut choisir.

 

 

Catégories : Non classé