VALLINI, PIOLLE, DESTOT, SAFAR, LA FIN de la LA GAUCHE « MORALE »

Publié par Les Républicains 38 le

Les trente paires de chaussures Weston à 700 € pièce cirées, lustrées, dans un salon de l’hôtel Marigny à côté de l’Elysée par un manant mandé depuis sa province pour ce faire, pendant qu’ Aquilino Morelle téléphonait, réglait des choses importantes, demeurera une grande scène d’anthologie de la gauche morale.

L’auteur du discours du Bourget (  » mon principal adversaire , c’est le monde de la Finance  » promettant de ramener l’argent au rang de  » serviteur et non de maître » ) membre de l’aile gauche du PS aura scellé autant que Jérôme Cahuzac -le Ministre chasseur de la fraude fiscale – le sort de  François Hollande et de la gauche.

IL N’Y A PAS de MEDIAPART EN ISERE…

Il n’y a pas de Médiapart en Isère. Au contraire. Ce sont les partis au pouvoir local qui ont tenu les organes de presse nationaux tel  » le Monde  » avec Claude Francillon Conseiller municipal PS à Corenc (CORENC: C.FRANCILLON (PS) DOIT RENDRE des COMPTES) ou  » le Canard Enchainé  » alimenté par Eric Merlen devenu attaché de presse de Destot ou encore Raymond Avrillier qui couvrira pendant 13 ans la gestion Destot/Safar. Sans oublier les officines- tel Anticor -crées depuis et dirigées contre la droite . (E.PIOLLE ( Verts/Ades): LA FIN DE LA MASCARADE d’ANTICOR).

Pourtant André Vallini, Jérôme Safar, Michel Destot, Eric Piolle et tant d’autres donneurs de leçons de morale et de comportement mériteraient de subir la même vigilance qu’Aquilino Morelle. Ils détiennent tous les pouvoirs.

A quand la confrontation vraie des réalités et des discours ?

981874-1163391-225x225

A.VALLINI (PS) COUVERT JUSQU’A QUAND ?

On a vu le silence gêné qui a entouré les pratiques d’André Vallini pendant la campagne présidentielle : le « M.Justice  » d’Hollande avait transformé le Conseil Général en officine de campagne.( Le « M. Justice » de HOLLANDE finance le PS par les contribuables de l’Isère) Tous les débordements lui ont été permis, même la confection de son livre, (Le livre d’André VALLINI Rédigé par le Conseil Général ?) son papier en tête d’avocat…

AVOCAT D’AFFAIRES …

Un Sénateur PS qui s’est réinscrit au barreau pour devenir avocat d’affaires au moment ou la question des conflits d’intérêt était posée.(EMPLOI: L’AVOCAT D’AFFAIRES A.VALLINI(PS) PAS QUESTIONNÉ par le « DL » ) On a vu l’arrangement dans le dossier du « harcèlement moral  » . (Affaire VALLINI : L’étrange conciliation dans l’affaire de harcèlement moral (Atlantico)) Un Sénateur qui montre ses costumes griffés Italiens, qui achète ses paires de lunettes de couleur par dizaines, qui raconte aux journalistes parisiens sa vie rêvée. Ce qui lui a valu tout de même une déconvenue avec l’article perfide du  « Monde » à l’occasion de sa nomination de Secrétaire d’Etat (GOUVERNEMENT : G.FIORASO RETROGRADEE et A.VALLINI (PS) devrait quitter le Conseil Général)

UN VICE PRESIDENT du CONSEIL GENERAL QUI N’A PAS REMBOURSE le CONTRIBUABLE

Le même Président du Conseil Général qui fait élire par une majorité PS/PC/Verts/Ades un Vice président condamné   à rembourser  3M € volés au contribuable !  (L’UMP38 DEMANDE DES COMPTES AUX ÉLUS PS ET VERTS/ADES).

Les mêmes qui – collectivement – demandent sans cesse des comptes à la droite.

Entendons nous bien : la France protége – heureusement – la vie privée et la politique fait la distinction entre ce qu’on prône et la personnalité multiple de chaque individu, ce  » petit tas de secrets » selon Malraux. C’est l’honneur de notre pays.

CONCORDANCE ENTRE VIE PRIVEE et CONVICTIONS PUBLIQUE

Mais à longueur de journée  la gauche, l’extrême gauche et les Verts font de la morale ; Ils plaident en faveur de la concordance absolue entre les idées et le comportement. Ils stigmatisent tous ceux qui ne respectent pas leurs dogmes – chefs d’entreprises, élus de droite en particulier- au  nom de cette morale qu’ils veulent imposer à tous. Ils disqualifient tous ceux qui ont une conception de la vie tournée vers le mérite, l’effort, la récompense avec les différences qu’elle implique.

Pour eux  les modes de vie , les comportements, les décisions privées, les manières de consommer doivent respecter absolument  la doctrine qu’ils promeuvent.

LA DROITE EST FAVORABLE à la LIBERTE de CHACUN

La droite n’a pas cette conception quasi totalitaire de la vie publique. Pour elle le maître mot et la liberté de l’individu. Elle édicte les règles qui s’appliquent à tous et dans ce cadre chacun est responsable de ses actes, libre de ses comportements privés.

M.DESTOT (PS) VIT à MALHERBE, ACHETE au CENTRE VILLE …

Qu’un Michel Destot Député PS loue un appartement aidé à Malherbe à Grenoble alors qu’il bénéficie des revenus de Député depuis 25 ans, qu’il ait acquis ses locaux de parlementaires dans le centre ville par le biais d’une SCI financée par l’allocation versée aux parlementaires ,(L’exemple Destot : locataire au Sud , propriétaire au centre ville) qu’il dispose d’une maison à st Jean de Luz , qu’il ait fait racheter sa société en faillite par une filiale de la Lyonnaise des Eaux alors qu’il était Maire serait « normal  » si l’ancien Maire de Grenoble ne plaidait pas pour cette vision collective du progrès excluant de se servir du pouvoir pour améliorer son propre sort et régler ses problèmes.

… PRIVATISE UN SERVICE PUBLIC à SON PROFIT

La création de Corys – avec S.Siébert et G.Fioraso – à partir de la privatisation d’un service du CEA , avec des financements exclusivement publics, des clients exclusivement publics pour des bénéfices exclusivement privés  aura été le summum de ce cynisme de gauche habillé d’une sémantique  grossière pourtant gobée par des observateurs complaisants.  Que la justice ait protégé les protagonistes ne réduit en rien – aucunement – leur faute grave et leurs manquements à l’honneur et à la plus élémentaire déontologie.(DESTOT / FIORASO : Pourquoi le rapport publié par Atlantico est une bombe)

SEULS MM VALLINI et DESTOT ONT REFUSE de PUBLIER LEUR PATRIMOINE

On se souvient qu’en 2007 deux candidats aux élections législatives ont refusé de publier leur patrimoine : MM Vallini et Destot sans que personne ne s’en émeuve  parmi les  » observateurs » , y compris les Verts/Ades qui gouvernaient avec eux. (LA FAILLITE DE LA GAUCHE MORALE.M.DESTOT ET A.VALLINI seuls élus à n’avoir pas publié leur patrimoine)

J.SAFAR ( PS) du BD SAINT GERMAIN à BOUYGUES

Jérôme Safar (PS) qui a commencé sa carrière bd Saint Germain dans l’une de ces nombreuses officines politiques de l’époque financées par des entreprises,  avant de devenir un permanent du PS par son entrée au cabinet de Destot, s’est fait le chantre de la transparence et de la morale publique pendant sa dernière campagne. Quel est son début de légitimité pour se placer sur un tel terrain?   Passant du cabinet du Maire à Adjoint au Maire en 2001 , estimant l’indemnité d’Adjoint  insuffisante, il a trouvé refuge chez Bouygues à Lyon pour son premier et seul emploi exercé jusqu’en 2008 . Dans une municipalité PS/PC/Verts/Ades…

ET LES EVENTUELS CONFLITS D’INTERÊT

A partir de 2008  il pourra cumuler mandats et indemnités et quitter cet emploi. Rien d’illégal évidemment. Mais comment être le plaideur de l’indépendance vis à vis des grandes entreprises, d’une municipalité qui ne se compromet avec personne, et être en même temps l’obligé d’un si grand groupe pendant 6 ans. Lequel  Bouygues devait faciliter la tâche de l’élu pendant qu’il était son employé . A minima ,la encore, une question sur les éventuels conflits d’intérêt.NOUVELLE VILLENEUVE: DESTOT/SAFAR SIGNENT AVEC BOUYGUES

E.PIOLLE (Verts/PG) LOCATAIRE à 1750 €/MOIS COURS JEAN JAURES

Eric Piolle le Maire (Verts/parti de gauche) affiche les mêmes vertus et elles sont gobées séance tenante par tous ceux qui les reproduisent. Notre BHL local a chemise blanche a publié son patrimoine qui comprend 300 000 € de valeurs boursières évidemment vertueuses , autant de valeurs immobilières pratiquement toutes héritées…Un total annoncé de l’ordre de 900 000 €. (//unevillepourtous.fr/wp-content/blogs.dir/483/files/2014/01/2014DeclarationPatrimoinePiolle.pdf)

UN APPARTEMENT BOURGEOIS QUI N’EST PAS AUX NORMES ENVIRONNEMENTALES

Il ne précise pas  son train de vie.Il  est en effet locataire d’un appartement de 200 m2 cours Jean Jaurés à 1750€/mois  charges non comprises . Cet immeuble  » bourgeois  » n’est évidemment pas aux normes environnementales, ni d’économies d’énergie …  Tout ce qu’il prône pour les autres.Avec un salaire de Maire qu’il a fixé à 4200 € ( même si on imagine qu’il va peut être devenir Président d’Actis ( 500 €/mois) )  son revenu est a prés de la moitié consacré à un vaste logement qui ne correspond en rien au mode d’habitat qu’il défend…

EN CAMPAGNE IL PROMEUT .. la CASERNE DE BONNE

En campagne électorale c’est le quartier de Bonne conçu par les Verts/Ades qui étaient à la Mairie aux responsabilités du logement et de l’urbanisme qu’Eric Piolle a  fait visiter à Cécile Duflot ; Pas le cours Jean Jaurés. Sauf que les locataires de Bonne ne sont pas très contents de ne pas pouvoir laver leur sol  » écologique  » ni ne sont heureux de la végétalisation humide conçue pour atténuer la bétonisation excessive du quartier ; Ils retrouvent des limaces dans la cuisine. Toujours cette idée de faire le bonheur des gens malgré eux chère à l’extrême gauche ..(GRENOBLE: DANS les ECOQUARTIERS C’EST l’HABITANT QUI POSE PROBLEME)

Un Eric Piolle qui saisit chaque occasion pour vanter ses propres vertus: vélo pour ses déplacements,   » peu consommateur de matériel  » pour ses randonnées à ski  etc … Mais ne donne pas le nombre de ses chemises blanches dont il a fait un produit marketing!

L’ECRÊTEMENT DONT LES VERTS ONT BENEFICIE

On retrouve ce même cynisme  avec sa déclaration à Jean Jacques Bourdin sur RMC : Eric Piolle explique que les élus Verts sont un modèle sur » l’écrêtement » ce surplus d’indemnités auquel il affirme avec aplomb que les élus Verts/Ades se sont toujours opposés. « Oubliant » que l’un de ses colistiers, Olivier Bertrand, Conseiller Général (Verts/Ades)  justifiait encore sur Place Gre’Net l’année dernière ce mauvais système dont il bénéficiait  de la part d’André Vallini (PS).  A quand une information locale qui permettra de confronter ces déclarations à la pratique ? (Sur Place Gre’Net O.BERTRAND ( VERTS/ADES) JUSTIFIE SON INDEMNITÉ DE VALLINI (PS))

L’HOMME AUX 30 PAIRES de WESTON FUSTIGEAT le « POUVOIR et l’ARGENT »

L’homme aux 30 paires de Weston dont chaque paire est à hauteur d’un minima social , qui faisait gérer ses biens immobiliers à Paris par sa secrétaire de l’Elysée , Aquilino Morelle avait écrit une tribune dans  » Libération  »  dans laquelle il « fustigeait « le rapport incestueux entre le pouvoir et l’argent », dont il accusait la droite, tombée selon lui dans « le déni de ce qu’est un conflit d’intérêt».

Celui qui reprochait à la mondialisation « l’explosion indécente des rémunérations » se faisait alors payer 12 500 euros hors taxe pour un déjeuner d’influence!

Et s’offrait ensuite le luxe de dénoncer la «perversion» de ces dirigeants «qui accumulent en quelques années une fortune en monnayant leur carnet d’adresses». On croit rêver.

DENONCER CE QU’IL PRATIQUAIT EN PRIVE

Mais comme MM Vallini, Destot, Piolle, Safar et les pratiques réelles de la  gauche locale , que M. Morelle ait choisi de servir les intérêts privés de multinationales du médicament pour en tirer des bénéfices personnels, ce n’était peut-être pas très légal,  mais cela ne regarde que les juges – et sa conscience.

En revanche, qu’il ait, comme responsable politique  dénoncé publiquement ce qu’il pratiquait en privé, cela regarde le citoyen. Et c’est en cela que la gauche morale est en faillite.

A Paris. Comme à Grenoble et dans l’Isère.