ISÉRE: Les DÉPUTÉS d’EN MARCHE COMMENCENT MAL
Warning: Illegal string offset 'custom_subtext' in /home/republiczc/www/wp-content/themes/wppolitico/functions.php on line 226

Accueil  »  Echos  »  ISÉRE: Les DÉPUTÉS d’EN MARCHE COMMENCENT MAL
23 juin 2017 19:06 Commentaires fermés user1

En racontant des sornettes les Députés de l’Isère d’En Marche commencent mal. En effet dans un soucis marketing les publicitaires d’Emmanuel Macron avaient donné pour consigne  dans toute la France que les Députés d’En Marche arrivent groupés par département, en tenue décontractée. Il s’agissait de produire  une image d’équipe et de fraicheur pour les médias. Et de continuer la com’ d’Emmanuel Macron.

LES DÉPUTÉS de L’ISÉRE EN BONS PETITS SOLDATS

Nos députés de l’Isère ont donc appliqué la consigne en bons soldats et sont partis presque tous ensemble à l’Assemblée Nationale en train suivis par le DL, France Bleu, France 3…

M.REYNIER-MILLEFERT RETROUVE LES RÉFLEXES de la LISTE E.GIRAUD (PS)

Et Marjolaine Meynier­-Millefert qui vient de la liste PS de JJ Queyranne était avec Caroline Abadie , Emilie Chalas, Jean- ­Charles Colas-­Roy et a expliqué au nom de tous les Députés ,sans rougir,  au DL ( 23/6/17) : « Tout a été collectif dès le début d’En Marche ! C’est donc normal d’arriver ensem­ble pour notre premier jour à l’Assemblée nationale » .

Émilie Chalas et Jean-Charles Colas-Roy Députés qui jouent la spontanéité de la montée commune à l'Assemblée.... ( photo le DL)

Émilie Chalas et Jean-Charles Colas-Roy Députés qui jouent la spontanéité de la montée commune à l’Assemblée…. ( photo le DL)

E.JACQUIER-LAFORGE PASSE de la LANGUE de BOIS AU BÉTON

Ce n’est pas un bon début pour créer la confiance. Elle a vite retrouvé les réflexes de la vieille politique appris sur la liste aux régionales conduite par Eliane Giraud (PS). De son côté Elodie Jacquier-Laforge élue du Modem a répété les éléments de langage sur Bayrou :  « Elle salue  « le ges­te de François Bayrou » de « faire passer l’intérêt du gouvernement avant toute cho­se « . Pour trouver plus langue de bois il reste le béton.

O.VÉRAN PASSE de MINISTRE à PRÉSIDENT DE COMMISSION 

Quant à Olivier Véran Député (PS/En Marche) il ne change pas. Après s’être annoncé Ministre de la Santé il ne s’occupe que de devenir Président de commission à l’Assemblée . Une fois élu il annoncera que c’est comme s’il était Ministre.

SUIVRA T IL L’EXEMPLE de F.BROTTES ?

Pourtant le dernier parlementaire de l’Isère a avoir présidé une commission est son collègue (PS) François Brottes qui  l’a utilisée pour se faire caser dans un fromage de la République. Lequel fromage dépendait pas mal du contrôle de sa commission !

Bref rien ne semble changer dans cette nouvelle façon de faire de la politique. Et nos nouveaux Députés de l’Isère devraient se méfier. Avec une telle duplicité, les vagues un peu vagues qui ont poussé pourraient se retirer aussi vite qu’elles sont venues.

Share