ISÉRE: L.WAUQUIEZ (LR) LUTTE CONTRE LES DÉSERTS MÉDICAUX

Publié par user1 le

« Les déserts médicaux représentent l’un des plus grands défis auquel notre pays devra faire face dans les années à venir. Si nous ne faisons rien aujourd’hui, ce sera la catas­trophe demain ! « 

En présen­tant à Clermont­ Ferrand, son plan pour partir « à la reconquête des déserts médicaux », Laurent Wau­quiez, président (LR) de la Région, a souhaité tirer le signal d’alarme. « Un médecin sur cinq a plus de 60 ans en Auvergne-­Rhône­-Alpes. Le taux d’accès aux soins est deux fois plus long en Auvergne que dans la moyenne na­ tionale et, dans le Cantal, un médecin sur trois n’a pas été formé sur le territoire natio­nal. »

Quant à la relève chez les jeunes généralistes, elle a tendance à se faire attendre dangereusement dans cer­tains territoires reculés. « Il faut accepter l’idée que nous devons investir sur la du­rée », a martelé le président de Région lors de l’annonce de son plan « massif » pour lutter contre cette probléma­tique. La Région a exposé plusieurs mesures pour endi­guer ce « fléau ».

Des territoires de l’Isère sont évidemment concernés au premier chef par les décisions annoncées par Laurent Wauquiez et exposées par le DL (13/9/17):

1 Création de maisons ou centres de santé

Elle a ainsi décidé de soutenir l’implantation de maisons de santé ou de centres de santé en zones défavorisées, en doublant son aide qui passe­ra de 100 000 à 200 000 euros. L’objectif est de soutenir au moins trente opérations pour un montant de 6 millions d’euros. « Auvergne­Rhône­ Alpes est devenue la premiè­re région de France en nom­bre de maisons et centres de santé sur le territoire. Il faut poursuivre dans cette voie », a assuré Martine Guibert, Vice présidente déléguée aux politiques sociales, santé et famille. Le conseil régional revendique, d’ici la fin de l’année, soixante centres et maisons de santé financés depuis le début de la manda­ture.

2 Augmentation du montant de la bourse aux internes

S’inspirant de ce qui se fait dans l’Allier depuis 2006, Laurent Wauquiez souhaite augmenter le montant de la bourse aux internes en mé­decine (de 400 à 500 euros) pour les encourager à effec­tuer leur stage dans les dé­serts médicaux. Elle bénéfi­ciera aux étudiants inscrits dans les facultés de Greno­ ble, Lyon, Saint­Étienne et Clermont-­Ferrand.

3 Création d’un fonds d’investissement pour les établissements sanitaires situés en zones prioritaires

Trois millions d’euros seront dégagés pour ce nouveau dispositif qui permettra à des établissements en « zone fra­ gile » de se doter d’équipe­ments de pointe ou de finan­ cer des travaux de moderni­sation.

4 Aide aux innovations technologiques

La Région soutiendra, à hau­teur de 390 000 euros par an, les innovations technologi­ques et numériques permet­tant de lutter contre les dé­serts médicaux.

Un plan complet et efficace qui rejoint la panoplie des mesures prises par la nouvelle majorité régionale depuis qu’elle a réduit drastiquement ses dépenses de fonctionnement pour consacrer tous ses efforts à l’investissement dans les besoins du territoire. On le sait, notamment, un isérois, Thierry Kovacs , Maire ( LR) de Vienne participe à cette politique comme Président de la commission des Finances et Yannick Neuder comme Vice Président (LR)  chargé de la Recherche et de l’université aux côtés des autres isérois élus régionaux de la majorité.

( source , le Dauphiné, 13/9/17)

Photo : la maison de santé de Saint Savin