INSECURITE: GRENOBLE dans une SITUATION EXPLOSIVE selon M6

Publié par user1 le

L’émission phare de M6 « Enquête Exclusive » a choisi Grenoble le 4 octobre prochain. » Cette agglomération enregistre l’un des taux les plus élevés de délinquance et de criminalité en France. Vols à l’arraché, cambriolages, grand banditisme et crimes de plus en plus violents : la ville est sous tension permanente. 30 morts à l’arme lourde en moins de trois ans, un record inquiétant  » explique la rédaction de M6 .

JULIEN, 16 ANS TORTURE PENDANT 5 HEURES

Ajoutant:  « Depuis quelques années, c’est la délinquance juvénile qui inquiète le plus les policiers: des virées entre étudiants qui tournent mal jusqu’aux affaires les plus graves. Julien, 16 ans, a été torturé pendant cinq heures à coups de couteau et de matraque par quatre jeunes de son âge pour une simple histoire de racket. Et les crimes de ce genre se sont multipliés ces dernières années.

 » LA VIOLENCE VA DE PAIR AVEC LA DROGUE »

« À Grenoble, la violence va souvent de pair avec la drogue. Un véritable distributeur de stupéfiants, alimenté via un réseau de caves, s’est même installé sous la ville. Une organisation criminelle réglée à la « perfection ». Pour les dealers, un gain de six à huit mille euros par jour. Plongée inédite dans la vie quotidienne des Grenoblois. »

Le quartier St Bruno est le théâtre d'affrontements sanglants dont la population est victime

Le quartier St Bruno est le théâtre d’affrontements sanglants dont la population est victime

 

POUR E.PIOLLE (Verts/PG) C’EST « LA VILLE APAISEE » (!)

Au moment ou Eric Piolle a imposé un marketing autour de la « ville apaisée » élargi à l’agglomération Grenobloise grâce à la complicité de Christophe Ferrari (PS) qui ne saurait rien refuser (!) ce nouveau dossier national tombe très mal.

POUR VILLENEUVE La GAUCHE AVAIT HURLé

La gauche et l’extrême gauche vont avoir du mal à réitérer l’opération conduite à Villeneuve contre « Envoyé Spécial » l’émission d’information du service public. Ce n’est plus un quartier qui est « stigmatisé » c’est une ville.

Le PROCUREUR:  » DES FAITS VIOLENTS QU’ON NE TROUVE PAS AILLEURS »

D’autant que tous les chiffres qui tombent confirment ce que tous les Grenoblois constatent tous les jours. Hier c’était le Procureur près la Cour d’Appel de Grenoble , Paul Michel, qui expliquait  (DL du 23/9) l’engorgement de la Cour d’Assise « il ne faut pas se voiler la face, nous avons affaire à Grenoble (…) à une criminalité organisée et à des faits très violents que l’on ne retrouve pas dans d’autres juridictions de mê­me taille. Forcément, plus les faits sont graves, plus on aura de dossiers devant la cour d’assises ».

+ 33 % DE VOLS AVEC VIOLENCE au PREMIER SEMESTRE 2015 ….

Avant hier (DL du 15/9) c’était Jean-Yves Coquillat le Procureur de la République de Grenoble qui annonçait les chiffres accablants  de la délinquance pour le premier semestre 2015 : « en zone police, on enregistre une hausse de 15% des cam­briolages, de 33 % des vols avec violences et de 22 % des violences non crapu­leuses ».

… APRES + 30 % EN 2014 et + 41 % EN 2013 ….

Le même Procureur avait présenté en janvier de cette année les chiffres de 2014: » En zone police, les at­teintes aux personnes ont augmenté de + 13 %, les at­teintes aux biens de + 15 %, les infractions de voie pu­blique de + 19,7 % et les vols par effraction de + 30 %. »  Ils avaient augmenté de + 41 % en 2013! Il avait noté qu’en 2014  « Les vols avec violences explo­sent » . Que peut on dire en 2015 quand ils augmentent encore de + 33% ?

Une opération de police à Mistral ( photo DL)

Une opération de police à Mistral ( photo DL)

 

+ 55 % d’AUGMENTATION de la DELINQUANCE dans les TRANSPORTS au PREMIER SEMESTRE

Que « la délinquance explose à Grenoble » comme le Procureur l’avait dit pour 2014. Encore un élément pour 2015: au premier semestre la délinquance dans les transports en communs a augmenté de + 55% dans l’indifférence totale des élus qui gèrent, MM Trovéro (PCF) pour la Semitag et Mongaburu (Verts/Ades) pour le SMTC. De plus en plus de familles interdisent à leurs enfants d’emprunter les transports collectifs Grenoblois  jugés trop dangereux.

12 % DES USAGERS des TRANSPORTS REFUSENT de PAYER

12 % des usagers entrent dans les transports et refusent de payer sans que cela n’entraine aucune sanction pour eux. L’abandon de ceux qui se comportaient normalement devrait voir augmenter fortement l’envahissement des transports par les délinquants. Comme d’habitude, dans leur dogmatisme , la gauche et les Verts sont allé trop loin.

A TEISSERE le GRENOBLOIS TOUCHE de 2 BALLES EST DECEDE…

Dans la nuit de jeudi à vendredi Younès Ben­ hadj­ Guerissi, 22 ans a été touché de deux balles  au bras et à la tête, dans son véhicule qui se trouvait sur l’avenue Paul­ Cocat, dans le quartier Teisseire à Grenoble. Il est décédé.

… A MISTRAL LES POLICIERS SONT ENVOYES AU CHU

Mercredi matin c’était un véhicule de police qui était à nouveau pris pour cible dans le quartier Mistral par un  » jeune »  guetteur des trafiquants de drogue.  Deux policiers ont été blessés aux yeux par des éclats de verre.

Les attaques à main armée, les vols avec violence explosent

Les attaques à main armée, les vols avec violence explosent

 

E.PIOLLE COMMENCE à FAIRE SOURIRE

Des faits de la vie quotidienne à Grenoble – parmi des centaines d’autres – dans cette ville « apaisée » qu’Eric Piolle juge  » plus douce » maintenant qu’il a supprimé les Colonnes Morris Decaux pour les remplacer par des Totems municipaux du meilleur goût soviétique des années 50. Pendant ce temps il pérore et invente l’emprunt sans dette: s’il commence à faire sourire, l’évolution qu’il imprime à Grenoble ne prête pas à la plaisanterie.

L’ANNONCE sur la FIN de la VIDEO PROTECTION: UNE CATASTROPHE

Cette délinquance est installée dans les quartiers dont elle est devenue la reine. Partout du Village Olympique au Lys Rouge ,en passant par le centre ville, les habitants qui n’en peuvent plus réclament des mesures. L’annonce irresponsable du Maire de supprimer le peu de caméras de vidéo protection qui étaient en place à Grenoble a totalement libéré la délinquance. Cette communication de gaucho/bobo dénote une ignorance crasse de la réalité. Ou un dogmatisme fou. Beaucoup décident maintenant de quitter la ville malgré la décote sur leur logement. Ils ont intégré l’idée que la municipalité Piolle laisserait faire.

LA GAUCHE et les VERTS RESPONSABLES des ATTRIBUTIONS de LOGEMENTS depuis 20 ANS

Car Eric Piolle qui préside aussi l’OPHLM ne modifie rien de fondamental dans les attributions de logements qui sont de la responsabilité de la gauche et des Verts depuis 20 ans, R Avrillier (Logement) et Madame Boileau ( Présidente de l’OPHLM) sous Destot ayant une responsabilité particulière dans la dégradation de la ville.

LES ECOLES SUBISSENT LES QUARTIERS GHETTOS

La conséquence de cette politique est dramatique et se fait sentir sur tous les plans. Des écoles sont mises dans une situation impossible lorsqu’elles ont à supporter des quartiers ghettos. Elles subissent l’accélération des départs. De son côté le nord de la ville qui doit accueillir des élèves en fuite du sud se trouve en sureffectifs et déséquilibré socialement.

les mamans d'Anatole France ont manifesté à la rentrée pour la maintien en réseau prioritaire avec les enseignants. Ou sont les pères?

les mamans d’Anatole France (Mistral) ont manifesté à la rentrée avec les enseignants pour le maintien en réseau prioritaire. Ou sont les pères?

 

Anatole FRANCE : LA MOITIE DES ELEVES EN DIFFICULTES SCOLAIRES

Des écoles comme Anatole France aux abords de Mistral souffrent. Les enseignants ont fait grève à la rentrée car ils ont été sortis du Réseau Prioritaire. Ils expliquent: nous avons le même public, avec les mêmes « problématiques » que l’on connaît du quartier Mistral. Cette année, nous avons aussi accueilli des primo arrivants ; et il y a même deux familles sans domicile. J’ai dans ma classe – qui est déjà à deux niveaux –quatre enfants qui ne parlent pas français. On se retrouve à faire des multiples niveaux, sachant que la moitié des élèves ont des difficultés scolaires », déplore une enseignante. Les enseignants sont confrontés à des enfants introvertis ou incontrôlables. ( DL du 18/9/15).

20 CONSEILS de DISCIPLINE à CHARLES MUNCH

L’année dernière Charles Munch avait organisé une journée morte :« L’an dernier, l’équipe pédago­gique a mis en place vingt con­seils de discipline, ce qui don­ne une idée du climat dans le­quel elle travaille » avait expliqué un enseignant au « DL ».

LE COLLEGE DE VILLENEUVE DESERTé

L’école privée de l’Aigle à Grenoble compterait 300 élèves en liste d’attente. Le collège de Villeneuve de plus de 600 places serait descendu autour de 200 élèves. Les habitants du quartier et de Vigny Musset choisissent massivement les écoles privées ou le nord de la ville en contournant la carte scolaire et contribuant à l’explosion des écoles.

L'affiche d'inscription à l'école maternelle en arabe à Marie Reynoard  ( Vigny Musset)

L’affiche d’inscription à l’école maternelle en arabe à Marie Reynoard ( Vigny Musset)

 

LES ANNONCES EN ARABE ET EN TURC

Il faut dire qu’à Marie Reynoard les affichettes d’inscriptions à l’école sont en Arabe et en Turc.

Pratiquement partout des parents d’élèves font état de craintes pour la sécurité des enfants à l’intérieur des établissements. Aucun quartier n’est épargné et surtout pas les écoles du centre ville . Des échos remontent de Anthoard, Menon, Elisée Chatin, Painlevé , St Laurent , Bizanet…

A JEAN RACINE  » Les ENSEIGNANTS N’ARRIVENT pas à TENIR LEUR CLASSE »…

A l’école Jean Racine ( Teissere) l’absence de remplacement d’une enseignante avait  fait à nouveau déborder le vase lors de la dernière année scolaire. Les mamans avaient manifesté et on n’avait pas beaucoup vu de papas. « Nous savons bien que les nouveaux enseignants n’arrivent pas à tenir leur classe, surtout la classe CE2 qui est particulièrement difficile, ils ne sont pas habi­tués au public » avaient affirmé ces parents d’élèves.

A Jean Racine (quartier Teissere) la ghettoïsation du quartier a conduit à une dégradation de l'école: les mamans ont demandé que les enseignants s'adaptent aux élèves. Ou sont les pères?

A Jean Racine (quartier Teissere) la ghettoïsation du quartier a conduit à une dégradation de l’école: les mamans ont demandé que les enseignants s’adaptent aux élèves. Ou sont les pères?

 

… ILS DEVRAIENT  S’HABITUER AUX ELEVES…

Les enseignants devaient  » s’habituer au public » selon les mères  mais l’inverse n’est pas envisagé. A Teissere un seul jeune sur deux entre 18 et 25 ans est scolarisé. Déjà 5 quartiers à Grenoble sont en dessous du seuil de pauvreté. Ce qui recouvre des situations inégales compte tenu du poids de l’économie souterraine que Jérôme Safar (PS) avait découvert juste avant les municipales …

CE SONT LES VERTS QUI ATTRIBUENT les LOGEMENTS

La communauté éducative est mobilisée, les enseignants font face mais ils vivent une situation inconnue jusque là. D’autant plus préoccupante que ces problèmes sont en augmentation d’année en année.

Violence, délinquance ont des conséquences dramatiques sur le délitement social. On ne répétera jamais assez que la gauche et les Verts ont une responsabilité écrasante. Ce sont eux qui attribuent les logements sociaux depuis 20 ans.

Vigny Musset à côté de Villeneuve ,le dernier quartier conçu par la municipalité Destot/Safar (PS) sur un plan d'Urbanisme des Verts ( P.Kermen Adjoint à l'urbanisme)

Vigny Musset à côté de Villeneuve ,le dernier quartier conçu par la municipalité Destot/Safar (PS) sur un plan d’Urbanisme des Verts ( P.Kermen Adjoint à l’urbanisme)

 

LA DENSIFICATION MASSIVE a UNE RESPONSABILITE

Ce sont eux qui sont censés faire vivre la fameuse » mixité sociale » depuis 20 ans. Ce sont leurs choix urbanistiques de densification massive qui contribuent à cette situation explosive. Grenoble est devenue la 3 eme ville de France pour la densité juste derrière Villeurbanne et ne compte plus que 14 M2 d’espaces verts par habitant ( contre 31 M2 à la moyenne des grandes villes) et ce ne serait pour rien dans le développement de la délinquance?

DES PARENTS ONT PEUR QUE LEURS ENFANTS EMPRUNTENT les TRANSPORTS

Evoquer les écoles au moment l’insécurité endémique a envahi Grenoble et l’agglomération n’est pas hors sujet. Elle subit les mauvais choix. Elle est dans l’incapacité de les corriger. Des enseignants vont baisser les bras. Beaucoup vont se faire muter le plus vite possible.

Des parents qui ont peur que leurs enfants empruntent les transports en communs, qui craignent pour eux à l’intérieur même de à l’école comme pour leur niveau d’éducation vont fuir la ville.

L’agglomération grenobloise a besoin rapidement d’un plan global pour rétablir sa sécurité. Avec des moyens conséquents. Sans lui personne ne peut prédire jusqu’ou ira la descente aux enfers.

 

Catégories : Actualité