INSÉCURITÉ à Grenoble: OPÉRATION KAMIKAZE DES SUPPLÉTIFS DU PS

Publié par Les Républicains 38 le

Jérôme Safar Premier Adjoint (PS) de Grenoble chargé ( notamment) de la sécurité est inquiet. Difficile de trouver un Grenoblois pour estimer que la situation s’est améliorée en la matière depuis 19 ans que la municipalité est au pouvoir.

Or, candidat quasi déclaré , il sait bien qu’il devra s’expliquer sur son bilan.

D’autant que ses changements permanents de discours n’ont pas rassuré sur ses capacités.
Depuis les déclarations selon lesquelles « la délinquance est en baisse  » à Grenoble ( Pour DESTOT et SAFAR: « la délinquance est en baisse à Grenoble ») en passant par le fait qu’il avait surtout à lutter  » contre le sentiment d’insécurité  » (Pour J.SAFAR (PS)  » certains Grenoblois ont un ressenti de la violence… ») jusqu’au virage du discours sécuritaire se concluant seulement pas l’armement la nuit de quelques policiers municipaux avant les élections, les Grenoblois ont vu ce qu’il en est. ((INSÉCURITÉ: LA COLÉRE DES GRENOBLOIS CONTRAINT DESTOT/SAFAR(PS) À RENIER LEURS DISCOURS )

LA CONSÉQUENCE DIRECTE DES CHOIX MUNICIPAUX

Ils savent bien que le mal est plus profond. Il résulte des choix municipaux d’urbanisme, de peuplement, de laxisme tous azimuts.((PENDANT LE DISCOURS DE J.SAFAR(PS):ON CAILLASSE LES POLICIERS, ON VANDALISE DANS LES CO-PROPRIÉTÉS…)

D’ailleurs ici ou là, par hasard la réalité a surgi de temps en temps au Conseil Municipal : tout à coup A.Djellal (PS) s’est inquiété de la paupérisation de la ville.(BÉTON, PAUPÉRISATION…LA MUNICIPALITÉ DESTOT REJOINT LE VERDICT DE L’UMP)

S.GEMMANI ET BACHIR CHERIF N’ONT PAS LE CHOIX

Une Adjointe ( Modem app PS) MC Népi a révélé que la situation était intenable dans certains quartiers.(L’ADJOINTE DE DESTOT PERSISTE ET SIGNE : elle dénonce « la violence subie quotidiennement « )

Et puis on leur demande de se taire et la municipalité continue comme avant.

Stéphane Gemmani et Morad Bachir Chérif , deux élus de la majorité Destot sont contraints de jouer les kamikases dans ce domaine. On imagine qu’ils n’ont pas le choix et que ce n’est pas gratuit. Il semble que S.Gemmani serait le futur De Longevialle dans une municipalité Safar : un poste d’adjoint et quelques sièges d’administrateur dans des sociétés d’économie mixte. Idem pour Morad Bachir Chérif à la Métro pour conserver sa Vice Présidence rémunératrice. (LA MÉTRO (PS)  » ÉTUDIE » LES JEUNES: SAUF SUR LE CHÔMAGE ET L’INSÉCURITÉ)

LA CAUTION DU PS S’AMENUISE EN QUALITÉ ET REPRÉSENTATIVITÉ

Il seraient donc ce que le Modem apporté par De longevialle a été à Destot : une caution. Reconnaissons que de mandat en mandat elle s’amenuise en qualité en représentativité. Le premier apportait quand même ce qui restait du Modem et avait été un collaborateur d’Alain Carignon.(Ph.de LONGEVIALLE Adjoint à Grenoble: de Charles Pasqua à François Hollande!).

Il est vrai aussi qu’on risque de passer de M.Destot à J.Safar….

NI UN RASSEMBLEMENT, NI CITOYEN

Mais le nirvana pour MM Bachir Chérif et Gemmani c’est tout de même d’être Adjoints au Maire.Représentants d’un fantomatique « Rassemblement citoyen  » qui n’est évidemment ni un rassemblement, ni citoyen puisqu’il ne compte qu’eux mêmes, ils sont au service de Jérôme Safar. (Avec C.LEPAGE « Une visibilité nationale  » pour M.Bachir Cherif et S.Gemmani)

UN RÔLE DE SUPPLÉTIFS

Ils vont avoir du mal! Le créneau qui leur est confié est l’un des plus difficiles. C’est le rôle dévolu aux supplétifs qui doivent sans cesse racheter leur origine.À savoir la droite dont ils ont eté élus ( M.Bachir Chérif) ou candidat ( S.Gemmani sur la liste d’opposition en 2001). Ils vont devoir en rajouter à chaque étape pour être gaucho compatibles.(S.Gemmani (Grenoble): « Nous sommes dans la ligne d’Hollande pour le rassemblement de la gauche » »)

PRESSÉS, RÉCOMPENSÉS, JETÉS…

Comme Philippe de Longevialle en 2008 ils vont être pressés , récompensés en cas de victoire et… jetés un peu plus tard car le PS a besoin de trouver à chaque élection des personnes-alibi pour accréditer l’idée qu’il n’est pas seul. À chaque élection il faut faire de la place.Ce n’est pas un rôle très reluisant.

Le  » DL » accorde au « Rassemblement citoyen » un espace qui n’est pas tout à fait en rapport avec son impact dans la population. Cela permet de nourrir le débat.

UN POINT FORT DE LEUR RÉUNION ? SAFAR !

Mandatés par leur mentor, S.Gemmani et M.Bachir Chérif n’attendent pas une minute pour lui renvoyer immédiatement l’ascenseur; Ils organisent une réunion jeudi sur l’insécurité dont « l’un des points forts de cette réunion sera l’interven­tion de Jérôme Safar, premier adjoint en charge de la sécuri­té,  » Avec lui nous allons faire le point sur les mesures mises en place à Grenoble ».

Ils sont chargés du discours selon lequel la municipalité s’occupe de la sécurité! Qu’il n’y a pas une gauche laxiste et une droite sécuritaire. Que Grenoble va plutôt bien.(POUR HAKIBA NECIB (PS) « GRENOBLE EST UNE VILLE SURE »).

LE JOUR OU VALLS PUBLIE LES STATISTIQUES DE L’ISÈRE…

Le jour ou Manuel Valls publie ses propres statistiques de la délinquance qui démontrent qu’en Isère depuis un an les agressions physiques contre les personnes ont augmenté de + 7%( INSÉCURITÉ EN ISÉRE : + 7% d’ AGRESSIONS EN UN AN)

Honte de rien !

DES QUARTIERS ENTIERS GANGRENÉS PAR LA DROGUE

Des quartiers entiers sont gangrenés par la drogue et l’économie souterraine, la progression du phénomène sous la municipalité Destot est dramatique, la grande et la petite délinquance ont fait la jonction dans toute la ville,(GRENOBLE :un ARSENAL D’ARMES à Abbaye Jouhaux, le GIGN au Village Olympique ) le centre ville est dans une situation chronique d’insécurité avec des commerçants menacés et agressés tous les jours.

UNE MILITANTE DE GAUCHE QUITTE LE V.O. APRÈS 30 ANS

Des militants de gauche comme au Village Olympique expliquent qu’après 30 ans de vie au Village ils sont obligés de le quitter compte tenu de la dégradation du quartier depuis quelques années;(Insécurité à Grenoble: « Pourquoi, après 30 ans, je quitte le village Olympique le 1er Juillet »)
Le nouveau quartier de Bonne a connu dés son début de graves problèmes de délinquance compte tenu de son concept qui n’a pas pris en compte la prévention et la sécurité,( BONNE à Grenoble : LA DÉLINQUANCE EXPLOSE DÉJÀ dans le » QUARTIER MODÈLE  ») Bouchayer-Viallet de même. (GRENOBLE: BOUCHAYER VIALLET, UN NOUVEAU QUARTIER EN ÉBULLITION)

PARTOUT DES RIDEAUX BAISSÉS

Partout ou qu’on se tourne c’est la même désolation dans la ville: et si on compte dans certaines rues de Grenoble deux rideaux baissés de commerçants sur trois on le doit à la baisse du pouvoir d’achat et à l’appauvrissement de la ville, mais aussi à l’insécurité.

UN REJET DE CES MÉTHODES POLITICIENNES MÉPRISANTES

 Voir deux élus désormais apparentés au PS, dont l’un a été commerçant, mépriser cette réalité et ces situations dramatiques est terrible pour la perte de confiance – voire plus – qui en résulte de la part des citoyens.

On découvre des caches d’armes dans la ville, des pistolets dans les poubelles et MM Gemmani et Bachir Chérif réunissent les représentants de la majorité municipale jeudi à la Maison des Associations !

ILS MÉRITENT UNE CONDUITE DE GRENOBLE

Seront à la tribune les élus PS, PCF, Go citoyenne­té, MRC et le centre(!) et même « l’opposition » officielle, celle qui a vocation a revenir dans la majorité,Hakim Sabri ( Verts/Ades).

Ils ne veulent » pas transposer un débat du Conseil Municipal à l’extérieur « (?).C’est pourquoi les UMP qui le voudraient pourraient être dans la salle. Mais en réalité on comprend qu’on préfère demeurer entre soi.On sait pourquoi (INSÉCURITÉ : J.SAFAR (PS) A ANNONCÉ DE FAUX RENFORTS POUR GRENOBLE)

On aimerait une conduite de Grenoble pour une telle opération si politicienne et si mensongère. Camouflée derrière des mots alignés vidés de tout contenu : citoyenneté, social, humanisme, démocratie…

LES GROS SABOTS DE JÉRÔME SAFAR

Les gros sabots de Jérôme Safar sont connus (VILLENEUVE: le CLIENTÉLISME de J.SAFAR (PS) CHOQUE MÊME la MAJORITÉ MUNICIPALE)

Qu’il ne pense pas un seul instant que ces pauvres béquilles qu’il s’est choisi lui permettront de ne pas avoir à s’expliquer sur son bilan désastreux en matière d’insécurité.(SUR L’INSÉCURITÉ, APRÈS 18 ANS,SAFAR (PS) demande du temps !)
Les Grenoblois lui demandent des comptes. Pas de pathétiques manoeuvres avec des politiciens locaux dont les motivations n’échappent à personne.

Notre photo: Stéphane Gemmani, Philippe de Longevialle, M.Bachir Cherif…

 

 

 

Catégories : Actualité