INCENDIE À VILLENEUVE… la municipalité a voulu minimiser

Publié par Les Républicains 38 le

 » Il y a eu volonté de la part de la ville de Grenoble de minimiser ce qu’il s’est passé chez nous » a indiqué au DL ( 18/1) Sylvie Lamboley  la directrice Adjointe de « La Cordée  » la Maison de jeunes et de l’enfance de Villeneuve qui a brûlé suite à un incendie criminel.(VILLENEUVE : UN BATIMENT PUBLIC BRÛLE parce que la POLICE arrête des « jeunes » )  » Parce que la Villeneuve est un sujet sensible, que le quartier a été durement touché .Moi, nous, on trouve que la situation a empiré » . Ou qu’on se tourne chez les vrais acteurs le constat est le même. Et bien entendu si la directrice Adjointe dont l’activité est subventionnée par la ville  » ne dit pas que la ville ne fait rien pour le quartier , c’est même le contraire, elle met beaucoup de moyens, fait beaucoup de choses, peut être un peu trop. Avec pas mal de com’, aussi et d’effets de manche « .(Villeneuve: la ville privatisée par le PS et les Verts/Ades)

Nous ne disons pas autre chose en exigeant un bilan moyens/résultats depuis 40 ans !(LOGEMENT:un TÉMOIGNAGE ACCABLANT sur L’ÉCHEC des VERTS/ADES à Grenoble)  À  la Cordée « on a le sentiment que notre travail à nous , acteurs sur le terrain,malgré le soutien financier, n’est jamais valorisé, que notre expertise n’est pas prise en compte ».
Les responsables de la Cordée racontent au DL  » ne pas avoir été prévenus de la visite à la Villeneuve de la Ministre de la Jeunesse, eux qui travaillent … avec la jeunesse » . Nous avions dit ce qu’il fallait penser du vide de cette visite.(Villeneuve : le vide de V.Fourneyron (PS))

Catégories : Echos