Hassen BOUZEGHOUB sur la liste Safar (PS)?

Publié par Les Républicains 38 le

Après avoir évoqué H.Tafer , Jérôme Safar le candidat socialiste à Grenoble se tournerait vers Hassen Bouzeghoub pour constituer sa liste municipale. Ce dernier est le directeur du « Plateau  » à Mistral , c’est à dire un salarié sur fonds publics essentiellement locaux. Ce serait une démonstration supplémentaire des méthodes de l’écosystème grenoblois pour se perpétuer . Placer un employé 4 ans avant l’élection dont la mission est d’être en relation avec les électeurs pour qu’il apporte ensuite sa collecte au PS.  C’est une campagne électorale sur le dos du contribuable. Elle pose à minima une question  d’éthique . Mais  aussi une question sur les comptes de campagne du candidat Safar. A partir de quand le salaire de H.Bouzeghoub est pris en compte dans la campagne ? Et  » le Plateau » ?

Par exemple le clip de la page d’accueil du Plateau réalisé par le service d’information de la ville fait la part belle à Hassen Bouzeghoub lequel développe d’ailleurs de façon redondante la rhétorique habituelle de Destot/Safar ( lien social, partage,mélange, reconnaissance …) dont on ne voit pas la traduction évidente sur le terrain. ça n’entre pas dans la campagne ? Il est diffusé dans l’année qui précède l’élection. La loi interdit le financement par des personnes morales.

On n’imagine pas non plus que H.Bouzeghoub ait ignoré la réalité de ce qui se passe dans le quartier et son évolution ? Depuis l’accueil réservé aux pompiers et aux ambulances jusqu’à la galerie souterraine avec caméras installées sur la chaussée par les dealers.(UNE CAVE ATELIER de DROGUE,un SOUTERRAIN à MISTRAL propriété de l’OPHLM!)

Un habitant a expliqué que le quartier était  » plus dégradé en 2013 qu’en 2001″ . (MISTRAL à GRENOBLE: « PLUS DEGRADEE en 2013 QU’EN 2001″).

On se rappelle qu’au delà des grands mots répétés à satiété on n’avait simplement pas revu l’architecte en chef depuis 2011 ((MISTRAL à GRENOBLE: ON N’A PAS REVU L’ARCHITECTE EN CHEF DEPUIS JUIN 2011!) . Et dans le cadre des promesses de campagne électorale J.Safar annonce un village d’entreprises la ou la municipalité n’a pas été capable d’assurer la sécurité des commerces existants.

D’ailleurs les étudiants arrivés dans le quartier ont eu pour première demande… la vidéo surveillance sur laquelle les élus PS et Verts/Ades ont fait la sourde oreille. (MISTRAL: ON RÉCLAME LA VIDÉO-SURVEILLANCE ET LE GARDIENNAGE!)

On ne sait toujours pas si les deux immeubles étudiants ,dont l’un est resté vide une année universitaire , sont enfin remplis.  (CRISE DU LOGEMENT: UN IMMEUBLE ÉTUDIANTS VIDE À GRENOBLE)

La campagne de Jérôme Safar et ses connexions commencent à poser plus de questions qu’elle n’en résous .

Catégories : Echos