GUERRE DES GANGS: LE DOCUMENTAIRE ACCABLANT POUR GRENOBLE

Publié par Les Républicains 38 le

Le tournant a lieu en 2003 . Quand un gang de la drogue assassine le chef de la bande adverse. La guerre du clan Lamiri contre le clan Salaoui sera sans merci dans l’agglomération Grenobloise.

L’alliance des bandes de Fontaine avec celle de Villeneuve contre celle de l’Alma.

« Ce sera le début d’une hécatombe comme la ville n’en n’a jamais connu de son histoire » explique un commissaire.

Elle n’est pas finie. Et les braquages des bijouteries, des boulangeries, les arrachages des sacs , les vols avec violence  dont nous sommes abreuvés quotidiennement résultent d’un besoin d’argent frais de la part de ces gangs et de leurs ramifications.

LE TERREAU DES QUARTIERS OU LE LAXISME A PRÉDOMINÉ

C’est la jonction de la petite délinquance  avec la grande délinquance. Le terreau des quartiers ou le laxisme a prédominé, l’assistanat aveugle cumulé aux intérêts électoraux bien compris produit une situation explosive dont Grenoble est la victime.

La municipalité PS ne peut pas ne pas avoir vu ce qui se produisait sous ses yeux: le seul exemple de la baisse spectaculaire des élèves au collège Villeneuve était un signe clair; On est passé de 620 élèves à… 260 ; « Mieux vaux être guetteur pour un dealer à 60 Euros par jour que d’apprendre et de chercher un boulot  » explique un commissaire de police .(LOGEMENT:un TÉMOIGNAGE ACCABLANT sur L’ÉCHEC des VERTS/ADES à Grenoble)

LA MUNICIPALITÉ DESTOT A REGARDÉ AILLEURS

La municipalité Destot a regardé ailleurs et tous les élus et  les forces politiques du secteur ( PS,Verts,Ades, Alternatifs) ont caché la situation. Qu’il ‘sagisse des élus d’alors, MM Destot, Djellal, Avrillier, Kermen et de tous les divers intervenants , C.Jacquier, A. le Manac’h, JF Parent .

Zone Interdite le magazine de M6 a réalisé un documentaire exceptionnel sur cette guerre des gangs et les braquages à Grenoble . Un documentaire qui éclaire la réalité Grenobloise en matière d’insécurité . Un documentaire terrible pour la ville et son image. Nous avons retenu  ce qui concerne Grenoble:

PAS UN POLICIER SUPPLÉMENTAIRE

Il faut le voir pour comprendre . Et l’ayant visionné relire les commentaires de M.Destot et de J.Safar sur la  » délinquance en baisse »(Pour DESTOT et SAFAR: « la délinquance est en baisse à Grenoble »)  et le fait que l’insécurité n’est qu’un  » sentiment ».(J.SAFAR (PS) « Adjoint au Maire chargé du sentiment d’insécurité » ( JC Peyrin) Est-ce de l’ignorance ou la volonté de cacher une réalité dont ils s’accommodent? (« http://www.youtube.com/embed/4Ic7N-ZJUV0« )

En tout cas aujourd’hui Grenoble ne compte pas un policier supplémentaire depuis l’annonce d’une zone prioritaire de Sécurité. (Grenoble : l’insécurité s’aggrave et M.Destot échoue sur les effectifs de policiers)

Les négligences continuent . Et la situation s’aggrave. Des quartiers s’organisent dans la délinquance protégée.(UNE CAVE ATELIER de DROGUE,un SOUTERRAIN à MISTRAL propriété de l’OPHLM!)

C’est à tout cela qu’il faut mettre fin par tous les moyens appropriés.

 

 

 

 

 

Catégories : Actualité