Grenoble /Villeneuve: LES ÉLUS PS PÉTITIONNENT CONTRE LEUR ÉCHEC !

Publié par Les Républicains 38 le

La municipalité Destot et son candidat PS Jérôme Safar viennent de recevoir une nouvelle douche froide.

Elle leur est donnée par le service public , France Télévision, une émission respectée  » Envoyé Spécial ».

Un reportage accablant sur la réalité de Villeneuve que nous avons souvent décryptée ici.

Tellement réel et accablant que les élus PS ont lancé une pétition contre le reportage ! Évidemment une pétition « citoyenne  » signée de 13 élus de la majorités Destot qui suivent J.Safar pour les postes (1).

Les  5 journalistes qui ont effectué un reportage de plusieurs semaines auraient tout déformé …

LES ANONYMES NE VEULENT PAS PARLER

D’ailleurs quand la journaliste évoque les anonymes qui ne veulent pas s’exprimer à visage découvert de peur des représailles les élus PS et leurs affidés expliquent que ce sont ceux qui voulaient parler positivement ! La mauvaise foi est à son comble. Il semble que la réalité du quartier ainsi montrée dérange des intérêts que Jérôme Safar n’entend pas contrarier. Au contraire.

Alors le ban et l’arrière ban de ceux qui nient la réalité ce sont mobilisés: ils pétitionnent contre France 2, ils demandent d’écrire au Médiateur. Tous ceux qui veulent que ça continue parce que la situation est électoralement rentable  se retrouvent.(JC PEYRIN ( UMP ) : « J’ACCUSE LA COALITION PS/VERTS DE GRENOBLE … »)

LA NOMENKLATURA VEUT QUE RIEN NE BOUGE

On connaît la façon dont Jérôme Safar « gère » Villeneuve (VILLENEUVE: le CLIENTÉLISME de J.SAFAR (PS) CHOQUE MÊME la MAJORITÉ MUNICIPALE)

Et là , faux Réseaux Citoyens, Verts, Ades, PS,   » Rassemblement citoyen  »  tout le monde s’y met. Alain Manac’h écrit pour faire signer la pétition contre « l’image détestable et non réelle  » (!) du quartier. Les images doivent être de synthèse .

Mais bien entendu la nomenklatura qui veut que rien ne bouge s’y est mis : M.Destot,J.Safar,Paul Bron, Patrice Voir, Abderrahmane Djellal, Morad Bachir-Cherif, Eléonore Perrier…

Voilà ce qu’ils disent : »Si la journaliste s’est heurtée à autant de méfiance de la part des habitants, c’est que, loin d’une omerta trop facilement évoquée, ceux-ci ont refusé d’endosser les rôles caricaturaux qui leurs étaient destinés » .

UN JEUNE SUR 2 AU CHÔMAGE, 125 VOITURES BRÛLÉES, 2 JEUNES LYNCHÉS

Oubliant que celle ci n’a pu pénétrer sans l’escorte de la police parce que les voyous considérent leur territoire comme inviolable : la scène ou les policiers se heurtent à certains d’entre eux qui les poursuivent ensuite à coups de cailloux est d’ailleurs significative .

La nomenklatura ajoutant comme aux plus belles heures de la propagande soviétique:  » Dans ce quartier, comme dans beaucoup d’autres dans notre pays, les difficultés économiques et sociales sont lourdes et nous agissons inlassablement pour améliorer le quotidien et redonner de l’espoir ».

Comme si dans tous les quartiers de France un jeune sur deux était au chômage, 125 voitures avaient brûlé en en une année ( 2012), une expédition punitive avait lynché deux jeunes….

DES JEUNES QUI NE CONNAISSENT QUE LA LOI DU QUARTIER

Les journalistes découvrent  » des kilométres de béton , des barres d’immeubles, une ville dans la ville, synonyme d’échec et de ghetto  » (Pour l’Adjoint à l’Urbanisme « Les choix urbanistiques de Villeneuve sont un échec ! ») 

 Un quartier dans lequel  » il y a deux fois plus de mères isolées que dans l’ensemble de Grenoble  » ( bonjour les attributions de logement de la municipalité) ou  » les jeunes ne connaissent que la loi du quartier et prennent possession des lieux la nuit tombée ».(LOGEMENT:un TÉMOIGNAGE ACCABLANT sur L’ÉCHEC des VERTS/ADES à Grenoble)

Décrivant « l’ancienne cité radieuse devenue une enclave de précarité (…) avec une violence qui peut aller crescendo ».

LES ROMS SONT REJETÉS PAR LA COMMUNAUTÉ DOMINANTE

Les journalistes confirment ce que nous avions évoqué ici même en posant des questions restées sans réponses : la municipalité PS loge à l’Arlequin les Roms évacués des camps de l’agglomération.La cohabitation est déjà conflictuelle dans un quartier ou aucun des 3 épiciers ne vendu du vin et  » ou on ne peut plus trouver une tranche de jambon  » selon la formule de Madame Burlat de l’Union de Quartier. (BILAN PS À VILLENEUVE: fermetures massive de commerces).

Les Roms sont pris pour cible par d’autres communautés et on voit dans le reportage un appartement d’une famille Rom criblé de pierres. Tandis que la journaliste annonce qu’une autre famille Rom a déjà du quitter le quartier. Les vrais propriétaires de Villeneuve, ceux à qui la municipalité Destot a remis les clefs considèrent comme une  » provocation  » que d’autres communautés qu’eux mêmes soient logées à Villeneuve. Nous avions annoncé ici les futurs affrontements et l’irresponsabilité coupable de la municipalité et de la nébuleuse Verts/Ades.

UN DOGMATIQUE DE VILLENEUVE TABASSÉ

Un moment intéressant du reportage est celui ou les dogmatiques de Villeneuve se retrouvent autour de JF Parent,  qui répète  » qu’il n’y a pas plus de problèmes à Villeneuve que dans les autres quartiers »(!).  Il y a évidemment Alain Manac’h qui a mis la Maison des Habitants en faillite mais donne toujours des leçons (VILLENEUVE: ALAIN MANAC’H ( VERTS/Alternatifs) signe la faillite de la maison des habitants) . Toujours les mêmes tromperies de la nébuleuse Verts/Ades.

Mais l’un de ces anciens combattants ( autour de 80 ans) raconte qu’il a été tabassé en entrant dans l’immeuble. Et la journaliste explique que depuis cette rencontre un autre du groupe a subi le même sort.  » Pas plus de problèmes qu’ailleurs  » selon JF Parent!

LA CITÉ IDÉALE DU PS ET DES VERTS AVAIT GOMMÉ L’EFFORT, LE MÉRITE : RÉSULTAT, LA TRIBU

Tous ceux là et les élus PS  ne veulent pas assumer leur responsabilité. Le reportage rappelle qu’on avait voulu au départ « une école sans classes de niveau, sans redoublements, sans notes ».

« La cité idéale de Dubedout » avait gommé l’effort, le mérite, la récompense, la discipline, la sanction: les frontières et les interdits supprimés ont produit le retour à la tribu .

Les élus PS et Verts ont sacrifié des générations sur l’autel de leur utopie et de leurs intérêts électoraux: maintenant que s’ouvre la possibilité pour les citoyens d’une action collective en justice espérons que certains vont s’en saisir pour leur demander des comptes sur ce qu’ils ont produit.

Un reportage à voir :

http://www.france2.fr/emissions/envoye-special/la-villeneuve-le-reve-brise_125272

(1) La pétition est signée de :

– Jérôme SAFAR, Premier adjoint au Maire de la ville de Grenoble

– Paul BRON, Adjoint au Maire, Président du groupe GO-Citoyenneté

– Patrice VOIR, Adjoint au Maire, Président du groupe Communiste

– Abderrahmane DJELLAL, Adjoint au Maire, Président du groupe Socialiste

– Morad BACHIR-CHERIF, Conseiller municipal délégué, Président du groupe Sociaux Démocrates (!)

– Hélène VINCENT, Adjointe au Maire

– Jean Philippe MOTTE, Conseiller municipal

– Olivier NOBLECOURT, Adjoint au Maire, Président du CCAS

– Monique VUAILLAT, Adjointe au Maire

– Laure MASSON, Adjointe au Maire

– Stéphane GEMMANI, Conseiller municipal délégué

– Céline DESLATTES, Adjointe au Maire

– Éléonore PERRIER, Conseillère municipale déléguée

À noter que les deux supplétifs censés incarner la caution « centriste  » sont enrôlés  pour toutes les opérations et n’ont oas leur mot à dire . À ce rythme M.Morad Bachir et S.Gemmani vont arriver  en mars sous les huées.  ( Ph de Longevialle qui avait déclaré au nom de la municipalité que Villeneuve est un échec est resté à l’écart ((Pour l’Adjoint à l’Urbanisme « Les choix urbanistiques de Villeneuve sont un échec ! ») 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Catégories : Actualité