Grenoble, VILLE AMIE DES AINÉS : « DE LA POUDRE AUX YEUX »
Warning: Illegal string offset 'custom_subtext' in /home/republiczc/www/wp-content/themes/wppolitico/functions.php on line 226

Accueil  »  Actualité  »  Grenoble, VILLE AMIE DES AINÉS : « DE LA POUDRE AUX YEUX »
16 avr 2017 06:04 Commentaires fermés user1

Daniel Van­ laethem, 71 ans, habitant du quartier Eaux­ Claires  voit l’ini­tiative globale d’un œil cir­conspect. «Certes, on nous donne la parole, mais la Ville ne semble pas la prendre en compte, » juge t ­il. Daniel doit aujourd’hui payer 18 euros par an pour accéder aux bi­bliothèques. Ce qui ne lui coûtait rien avant septem­bre 2016. Même chose pour les piscines, et pour l’abonne­ment aux transports en com­mun,  raconte le Dauphiné Libéré (2.3/17) .

K.CAPDEPON (Verts/PG) BIEN PLACÉE POUR GÉRER LE FAUX

Bref pendant que la municipalité discours sans relâche de solidarité, elle matraque les personnes âgées autant que les autres grenoblois. La logorrhée verbale a même pour objet de couvrir le bruit du tiroir caisse.

Mais pour le DL il s’agissait  de rendre compte de l’une de ces innombrables opérations d’enfumage de la municipalité Piolle et à la fin le réel surgit toujours.  « La ville amie des ainés ? »:  » voit bien que c’est de la poudre aux yeux » conclut Daniel.

http://grenoble-le-changement.fr/2017/03/18/la-com-de-e-piolle-le-grand-nimporte-quoi/

K. Capdepon l’Adjointe  (Verts/PG)( ici avec S.Bouzaienne)  est le fossoyeur de la politique des personnes âgées grenobloise

LES 36 PERSONNES ÂGÉES de NOTRE DAME DOIVENT DÉMÉNAGER

Kheira Capdepon, l’ adjointe (Verts/PG) chargée des personnes âgées est bien placée pour gérer le faux. Elle même est censée représenter le virtuel « réseau citoyen » : elle n’a jamais fait la transparence pour savoir comment et par qui elle avait été désignée pour siéger au Conseil Municipal. Et pour cause…

Au foyer Notre Dame c’est Alain Denoyelle Adjoint (Verts/PG) au social – et pas elle- qui est allé annonce aux 36 résidents (moyenne d’âge 88 ans) qu’ils devraient déménager car « la ville en transition » n’avait pas les moyens d’assurer les travaux de mise aux normes de la résidence ! Pendant 19  ans Michel Destot (PS) avait oublié ce secteur tout en déversant sa parole fraternelle et généreuse à longueur d’années.

http://grenoble-le-changement.fr/2016/12/13/notre-dameune-residente-a-e-piolle-jusqua-ma-mort-que-je-souhaite-rapide/

 

Le Professeur Hugonot ( à gauche) au milieu des membres de la municipalité Carignon: le gérontologue réputé a marqué la politique grenobloise en direction des personnes âgées

 

FOYER BOUCHAYER : PLUS POSSIBLE de PRENDRE LES REPAS COLLECTIFS

Foyer Bouchayer la municipalité Piolle a supprimé sans ménagement le bus qui permettait aux personnes seules et dans l’impossibilité de se déplacer de venir prendre une repas en commun pour sortir de leur isolement. ça coûtait trop cher. La ville est « amie des ainés » et l’engagement 90 de la liste Piolle promettait de tout faire pour le « maintien à domicile des personnes âgées ».

http://grenoble-le-changement.fr/2015/10/18/le-foyer-bouchayer-a-e-piolle/

REPAS et COLIS DE NOËL SUPPRIMÉS

Elle a même supprimé leur repas de Noël et le colis.  Les promesses n’ont engagé que ceux qui les ont reçu. Alors qu’on rendait hommage récemment au Professeur Robert Hugonot, un des pionniers Grenoblois de la gérontologie, à la réputation mondiale, qui a siégé dans la majorité municipale de droite, ce désastre politique et moral et les victimes concernées est l’un des plus condamnable parmi tous ceux que la municipalité Piolle aligne déjà à mi-mandat.

http://grenoble-le-changement.fr/2016/12/24/noel-des-personnes-agees-reduit-de-moitie/

photo de une: le repas de Noël des personnes âgées a été supprimé à Grenoble

Share