Grenoble :POUR LES VERTS/ADES LE CHOIX SERA DESTOT OU DESTOT !

Publié par Les Républicains 38 le

le « DL  » a rendu compte des préparatifs des municipales en Isère par les « Verts ».Tous les prétendus naïfs des plus ou moins faux comités citoyens doivent y voir très clair maintenant.
Le Conseil politique départemental des Verts a en effet rappelé sa tactique et ses objectifs.

Sur la tactique : « Le conseil appelle les groupes locaux de l’Isère à construire une autonomie ciblée, partout où cela est possible et en premier lieu dans les villes-centres, et à construire partout une expression autonome des écologistes ».

ALLIANCE PS/VERTS POUR CHOISIR DESTOT OU DESTOT

Sur les objectifs :pour le second tour explique Thomas Cuitil secrétaire fédéral des Verts  : » le texte est clair, nous sommes pour l’union des gauches et des écologistes. Car nous ne voulons pas oublier que nos adversaires restent la droite et l’extrême-droite ».

Pas belle la vie ? Les opérations d’enfumage à Grenoble avec les Verts/Ades et les réseaux « citoyens » qui cherchent à ratisser large pour apporter au second tour la manne à M.Destot ?(FICELÉ: Pascal CLOUAIRE ET LE « RÉSEAU CITOYEN » « REJOINTS » PAR L’ADES/VERTS!)  Ce dernier prendra s’il a besoin. Et en 2014 il aura vraiment besoin!

Les Verts/Ades en révélant leur conclusion – l’alliance avec le PS- veulent réduire le choix des Grenoblois entre Destot ou Destot. Si vous votez « réseau citoyen », Verts, Ades, Alternatifs, Front de Gauche, pacifistes… vous avez Destot. Et si vous votez Destot , vous l’avez aussi.Le tour est joué.

Gwendoline

Gwendoline Delbos-Corfield Conseillère régionale de la majorité PS/Verts à Lyon , « opposante » au PS à Grenoble (!) , Yann Mongaburu qui manifestait contre une banque… locale quand il était candidat aux législatives , soutien d’un gouvernement et d’un président qui luttent contre la finance comme on sait, Maryse Oudjaoudi, Chevalier de la Légion d’Honneur dans le cadre du népotisme des décorations pratiqué par C.Duflot  et Thomas Cuitil qui rappelle la règle intangible de l’alliance avec le PS…

ça éclaire aussi au passage les discours sur la « densification pas excessive  » que souhaitent les Verts/Ades et leurs officines « citoyennes » à comparer à la « densification excessive  » de la municipalité Destot. Pour ne prendre qu’un exemple. Et les risques de voir les pétitionnaires hostiles au bétonnage de l’esplanade privés de leur combat.(ESPLANADE: 8000 GRENOBLOIS ONT SIGNÉ POUR L’ANNULATION DE LA ZAC, pas pour un débat supplémentaire)

En tout cas la clarté de la position des Verts va permettre aux Grenoblois d’être informés avant mars 2014: il n’y a qu’une opposition à Michel Destot.

Elle est de droite et du centre et plus largement de tous ceux qui veulent le changement à Grenoble.

Les Verts/Ades veulent recréer à Grenoble la majorité PS/Verts qu’ils pratiquent au département, à la région, au gouvernement.

On sait ce qu’il en est : on ne voit pas – nous – de différence entre les gestions de MM Queyranne et Vallini et celle de M.Destot ! Et pour cette dernière on désire passer à autre chose pour que Grenoble retrouve l’espoir.

Catégories : Actualité