GRENOBLE, UNE PESANTE INSECURITE QUOTIDIENNE

Publié par Les Républicains 38 le

Samedi, vers 19 h 30, un livreur de pizza a été violemment agressé dans le quartier Teissei­re à Grenoble. L’homme de 20 ans a été attaqué par deux in­connus avenue Paul ­Co­cat alors qu’il venait li­vrer des pizzas en scoo­ter. Les deux agresseurs ont aspergé le li­vreur de gaz lacrymogè­ne avant de le fouiller pour lui voler les clés de son scooter et repartir avec le deux-roues.. Quelques semaines auparavant c’était un médecin qui intervenait la nuit qui a été agressé à Villeneuve. A Mistral ce sont les pompiers et une ambulance qui ont été attaqués.(GRENOBLE : UN MEDECIN AGRESSE à VILLENEUVE)

Un certain nombre de quartiers de Grenoble vont se trouver exclus des services et même de services d’urgence si cette dégradation se poursuit. Il ne s’agit pas de se plaindre d’une « stigmatisation » mais de prendre des mesures pour que cette délinquance soit réduite.(GRENOBLE: LA VIE QUOTIDIENNE au TEMPS de M.PIOLLE (Verts/PG))

Dimanche dans la nuit une violente bagarre entre bandes a éclaté dans le centre ville de Grenoble:rue Félix-Poulat explique le « DL » les policiers ont dû faire face… aux deux groupes de voyous déchainés. Pour disperser les deux groupes les fonctionnaires de police ont fait usage de gaz lacrymogène.

Le soir précédent  un homme a été agressé  dans le quartier Bajatière.  Deux inconnus l’ont contraint à leur remettre quelques dizaines d’euros et un téléphone portable.

 Trois voitures stationnées au 74, avenue de Constantine ont été détruites par un incendie volontaire dans la nuit de lundi à mardi .Il s’agit d’une Citroën Saxo, d’une Peugeot 407, ainsi que d’une Audi A3. (UNE DOUZAINE DE VOITURES BRÛLEES DANS UNE RUE DE GRENOBLE)

La vie quotidienne à Grenoble du temps de M.Piolle lequel a affirmé à RMC:  » on en marre qu’on parle d’insécurité « . Le Maire a repris le discours lénifiant de la municipalité Destot/Safar (PS) sur la concertation entre les différents partenaires(!). Un mauvais alibi pour ne rien faire.

A la veille des élections municipales devant le mécontentement qui grandissait Jérôme Safar Adjoint (PS) à la sécurité avait fait semblant de découvrir  » l’ampleur de l’économie souterraine à Grenoble » . Après 19 ans de pouvoir locals ans partage . Il avait promis pour après les élections caméras de vidéo surveillance et armement de la police.( J.SAFAR ( PS) « DECOUVRE La REALITE TRES FORTE de l’ECONOMIE PARALLELE »)

On connait la suite. L’extrême gauche a stoppé tout ça. (E.PIOLLE (Verts/PG) SAIT MIEUX QUE LES POLICIERS CE QUI LES PROTEGE…) Elle a lancé à toute la délinquance de France un formidable appel : venez à Grenoble, vous ne risquez rien…

Comme l’ont exprimé en son temps les policiers municipaux : » s’il arrive quelque chose le Maire sera responsable  » . (LES POLICIERS À GRENOBLE: »s’il arrive quelque chose le Maire sera responsable « ).

Maintenant ce sont tous les Grenoblois qui peuvent l’affirmer.

Catégories : Echos