GRENOBLE: UN IMMEUBLE DE LOGEMENTS ÉTUDIANTS VIDE À MISTRAL !

Publié par Les Républicains 38 le

On le sait Grenoble a raccroché un concept qui existe en Belgique depuis …1972 et dans 13 villes de France dont Arras pour citer un autre exemple des villes auxquelles Grenoble se compare désormais.

Le principe est qu’en contrepartie d’un hébergement peu onéreux,de services divers et variés mis à leur disposition,ceux qu’on appelle les « Kapseurs  » ( qui sont des co locataires) s’engagent à s’investir régulièrement dans des projets venant irriguer la vie des quartiers  ou ils sont logés.

À Grenoble 80 places ont été livrées en septembre quartier Mistral avec deux petits immeubles financés sur fonds publics ( Caisse des Dépôts, Région…) et gérés par Grenoble Habitat.

POUR L’ASSOCIATION, GRENOBLE EXCELLE EN TOUT

Récemment les co-locataires déjà installés  ont par exemple mis en place un service d’accompagnement des personnes âgées pour leurs courses puisque du fait de l’insécurité,tous les commerces ont fermé à Mistral.

Lors de la réunion du Conseil Consultatif de secteur co-présidé par Jacques Savine (PS) et MC Népi ( app PS) jeudi dernier,(CCS 3 à Grenoble: DES HABITANTS DEMANDENT LA DÉMISSION DE J.SAVINE (PS)) , Mlle Dimitrova (responsable salariée de l’Association pour la fondation étudiante de la ville ,AFEV) a fait le bilan de l’opération logement étudiants à Mistral.

On a du mal a avoir une lecture critique du bilan de l’opération puisqu’il s’agit d’une salariée de l’Association sur fonds publics .

Une association qui présentait ainsi Grenoble dans son dossier de presse : « Grenoble excelle aujourd’hui dans de nombreux domaines : politique environnementale, urbanisme, transports, culture, sports, innovation sociale,…  »

LE QUIDAM QUI DOIT GAGNER SA CROÛTE NE VOIT PAS LA VILLE AINSI!

Rien n’a été oublié dans l’excellence ? Si peut être ? la réussite de la paupérisation de la ville : objectif atteint.(VERDICT DE L’INSEE : GRENOBLE SE PAUPÉRISE AVEC UN CUMUL DE SIGNES DE PRÉCARITÉ),

Bref on ne voit  pas tout a fait la ville de la même façon suivant qu’on est salarié sur fonds publics PS et alliés, qu’on a des projets financés par eux ou bien qu’on est le quidam qui doit gagner sa croûte, supporter la pollution, le bétonnage de la ville, , la paralysie de la circulation , la culture à sens unique. .(BÉTON, PAUPÉRISATION…LA MUNICIPALITÉ DESTOT REJOINT LE VERDICT DE L’UMP) N’évoquons pas dans « l’excellence du sport », le haut niveau d’équipement des piscines de la ville !( PISCINES À GRENOBLE : les scolaires et les familles lourdement pénalisés)

36 ÉTUDIANTS DE 18 À 35 ANS….

Peu importe. On apprend grâce au compte renu que la résidence reçoit 36 étudiants de … 18 à 35 ans (!)ce qui fait un peu âgé pour des étudiants, 4 volontaires du service civique soit une quarnataine de personnes pour une capacité du … double .

Ce qui signifie qu’au moment de la crise du logement étudiant que nous connaissons à Grenoble – de la crise du logement tout court- il y a un immeuble permettant de loger 40 personnes qui est vide dans notre ville depuis septembre 2012 ?

Cela s’inscrit probablement dans l’excellence de  » l’innovation sociale  » de la ville ? En termes de coût – un détail trivial – on se demande quel contribuable , national ou ( et) local se partage le déficit d’une telle opération qui prévoit tout de même la recette des loyers dans son équilibre ?

… ET MOINS DE 20 À LA PROCHAINE RENTRÉE

Chiffre d’autant plus alarmant que ,selon le pronostic de Mlle Dimitrova devant le CCS , seulement 50% des locataires actuels vont rester l’année prochaine soit une petite vingtaine…

On se rappelle que lors de l’inauguration en grande pompe en mars des co-locataires avaient très prosaïquement évoqué … la vidéo surveillance et le gardiennage de l’immeuble ! L’étudiant en sociologie qui avait fait ces propositions avaient rencontré des oreilles distraites et des nez baissés.

LES OFFICIELS SE COMPLAISAIENT…

Tous les officiels qui se complaisaient  alors dans les propose de circonstances ,M.Destot (PS) Marie-Odile Novelli,(Verts) Florence Perrin et Sarah Boukaala,vice-présidentes du Conseil régional, Jean-Philippe Motte, Président de Grenoble Habitat, Claude Blanchet de la Caisse des dépôts et consignations (CDC), Jérôme Safar (PS) qui  » avait tenu à être présent »(!) car ça montre l’importance de sa personne, Hakima Necib, Hélène Vincent, adjointe (PS) et Marie-Claire Nepi, Adjointe (app PS) (L’ADJOINTE DE DESTOT PERSISTE ET SIGNE : elle dénonce « la violence subie quotidiennement « ) Éric Piolle (Verts/ades) Conseiller Régional … Tout le monde a fait  l’impasse sur ces questions.

… FERMANT LES YEUX SUR LA RÉALITÉ

Et nous disions alors :  « si les élus PS/Verts refusent une fois de plus de prendre en compte la réalité il en ira de ce projet comme des commerces de Mistral : il ne pourra pas perdurer. (MISTRAL/VILLENEUVE à Grenoble: Les COMMERCES FERMENT). On ne voit pas pourquoi les délinquants peuvent organiser les caves de Mistral en atelier de revente de la drogue , avec un passage souterrain rue Albert Reynier, avec une visio surveillance sur la chaussée (UNE CAVE ATELIER de DROGUE,un SOUTERRAIN à MISTRAL propriété de l’OPHLM!) et ceux qui veulent s’investir de façon généreuse et utile dans le quartier ne bénéficieraient pas de la protection minimale » .

MM Destot et Safar feraient mieux de nous lire !

Ce serait en effet regrettable  qu’avec les moyens mis en oeuvre, les volontés qui existent parmi ceux qui veulent partager une expérience, un tel projet soit en panne et l’argent public gâché.

On saura vite ce qu’il en est

 

 

Catégories : Actualité