GRENOBLE RÉTABLIT LA VIGNETTE AUTO POUR CIRCULER

Publié par user1 le

On le dira comme on voudra. Mais au bout du compte la vignette auto revient. En plus compliqué et plus injuste que celle qui a duré de 1954 au gouvernement Jospin/Voynet (PS/Verts) des années 2000.

La première vignette qui était unique instituait un prix progressif en fonction de la valeur du véhicule. Les fortes cylindrées contribuaient plus que les petites et les véhicules anciens.  La gauche et les Verts l’ont supprimée! La nouvelle vignette qui est entrée en vigueur au 1 er novembre dans 49 communes de l’agglomération grenobloise – après avoir été annoncée plusieurs fois -pénalisera au contraire les véhicules des plus pauvres. Ceux qui n’ont pas les moyens d’en changer, souvent des véhicules utilitaires appartenant à ceux qui travaillent dur.

 RENDRE LA VIE DIFFICILE A CEUX POUR QUI ELLE N’EST PAS TOUJOURS AISÉE

C’est toujours à ça qu’on reconnaît la gauche et les Verts. Derrière une logorrhée verbale généreuse ou environnementale prendre des mesures qui rendent la vie difficile à ceux pour qui elle n’est pas toujours aisée. Ils ont le défaut il est vrai ,pour cette gauche là, d’être des actifs, rarement des assistés. Ils se déplacent –eux- pour exercer une activité, même modeste.

La première source de pollution automobile est due aux deux bouchons créés par l'immobilisme des élus PS/PC et Verts/Ades qui ont refusé jusque là l'élargissement de A 480 et le déblocage du Rondeau. En hiver le chauffage au bois représente 70 % de la pollution !

La première source de pollution automobile est due aux deux bouchons créés par l’immobilisme des élus PS/PC et Verts/Ades qui ont refusé jusque là l’élargissement de A 480 et le déblocage du Rondeau. En hiver le chauffage au bois représente 70 % de la pollution !

 

UNE USINE à GAZ MISE EN PLACE PAR DES ÉLUS QUI NE SAVENT PAS CE QU’EST LE TRAVAIL 

Les automobilistes ont donc jusqu’au 31 décembre pour se procurer cette vignette. Enfin l’une des 6 suivant la catégorie de son véhicule. Basé sur un système de macarons colorés,le système per­mettra notamment de limi­ter la circulation des véhi­cules les plus polluants lors des pics de pollution dès le mois de janvier 2017.

En pratique il s’agit d’une usine à gaz mise en place  par des élus qui ne doivent pas savoir ce qu’est un vrai travail, une échéance, des factures à payer, qui n’ont aucune notion du temps perdu.

GARDER SON CALME AVEC LE SITE INTERNET POUR OBTENIR LA VIGNETTE

En effet muni de son certificat d’immatriculation ou carte grise pour donner des informations, il faut aller sur le site www.certificat­air.gouv.fr , payer 4,18 € pour recevoir la vignette adaptée à son véhicule et l’apposer.  Un correspondant nous signale qu’après qu’on lui ai demandé un numéro qui n’apparait pas sur son certificat d’immatriculation,  certifié qu’il n’était pas un robot , a du répondre à des questions en anglais pour le paiement .

Pour les personnes qui n’ont pas internet la Métro « réfléchit à des solutions » selon le DL ! Bref outre les assurances, les contrôles techniques, les obligations diverses et variées attachées aux voitures à dates fixes, s’en crée une nouvelle qui s’additionne.

LES 4,18 € PEUVENT ÊTRE ÉCHANGES 15 Bd JOSEPH VALLIER à GRENOBLE  CONTRE 3 TICKETS DE TRAM…

N’est-ce pas non plus se moquer des citoyens que d’annoncer que les 4,18 € qu’ont coûté  vignette sont échangeables  contre trois tickets “1 tra­jet” valables sur le réseau Tag. Mais attention quelle que soit la commune que vous habitez il faut aller se mettre dans la file d’attente d’une seule « agence de mobilité « 15, boulevard Joseph­Val­lier, à Grenoble et ce avant le 31 décembre ! C.Ferrari,(PS)  E.Piolle (Verts/PG) ou Y.Mongaburu (Verts/Ades) ne connaissent  même pas le coût d’un déplacement.

LA VIGNETTE VA RÉGULIÉREMENT AUGMENTER …

La vignette est à bas coût au départ de façon à la faire avaler mais l’objectif est évidemment d’en augmenter régulièrement le prix. D’ailleurs faire le choix de ne pas commander sa vignette, c’est déjà s’exposer dès 2017 à des amendes (pouvant aller jusqu’à 35 euros), même si votre voiture ne fait pas partie des véhicules les plus polluants.Ensuite la Métro pourra  différencier le prix de la vignette non pas en fonction de la valeur du véhicule mais de sa catégorie. Classés de 1 à 6 suivant qu’ils sont  électrique, à essence ou diesel et de leur ancienneté ceux qui datent d’avant 2005 risquent d’être pénalisés plus fortement.

IL FAUDRA SE LEVER PLUS TÔT LE MATIN POUR SAVOIR à QUELLE CATÉGORIE ON APPARTIENT

Ils le seront en cas de pic de pollution. Là encore pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué. Le citoyen aura intérêt à se lever un peu plus tôt le matin pour comprendre la catégorie à laquelle il appartient dans ces périodes ! Et bien se concentrer comme s’il n’avait aucun autre soucis que de se situer dans le labyrinthe Piollesque. Car la police sera mobilsée pour surveiller les entrées et sorties de l’agglomération ! Et on imagine qu’elle sera efficace car les citoyens concernés ne se révolteront pas contre ce contrôle supplémentaire.

AU 7 eme JOUR de POLLUTION 26 % DES VÉHICULES INTERDITS de CIRCULATION

En effet  au jour 2 d’un pic de
pollution, la vitesse sera réduite
 de 20 km/h . Au 5 eme jour les véhicules immatriculés avant le 1er janvier 1997  ne seront plus autorisés à circuler dans l’agglomération, ainsi que sur les accès autoroutiers à la Métropole grenobloise. À partir du septième jour de pollution, les automobiles munies des certificats 4 et 5 seront elles aussi interdites de circulation. 26 % des véhicules immatriculés seraient alors concernés par cette interdiction. Son périmètre s’étendra sur les 49 communes de la Métropole grenobloise, ainsi que sur les accès autoroutiers à l’agglomération,.

L’HIVER, 70 % de LA POLLUTION des PARTICULES FINES EST DUE AU CHAUFFAGE AUX BOIS

On l’a bien compris, la gauche et les Verts se placent dans les effets d’annonce. En perturbant la vie des automobilistes , en créant un stress supplémentaire à ceux qui en subissent déjà trop , ils donnent aussi l’impression d’agir à leur clientèle. L’hiver 70 % de la pollution aux particules fines est due au… chauffage au bois. Il est donc cohérent de s’en prendre à ceux qui représentent une petite partie des 30 % restants. Et encore dans cette partie-là  faudrait il soustraire la pollution due aux bouchons créés par les retards de l’agglomération en matière de voirie (A 480 et le Rondeau) . Dont MM Ferrari et Piolle et leurs amis sont entièrement responsables.  Il ne resterait pas grand chose.

PAS de VIDÉO-PROTECTION MAIS DES RADARS OPÉRATIONNELS POUR VERBALISER DANS LA VILLE

Dans le même genre, la semaine dernière opportunément interrogé par un  « citoyen indépendant »  au conseil municipal de Grenoble Eric Piolle a annoncé fièrement que « depuis le début de l’année, 4 828 PV ont été dressés pour stationnement «  et que  « la verbalisation des automobilistes dépassant les 30 km/h était « désormais opérationnelle. La Ville s’est équipée de radars adéquats »Pas de vidéo-protection contre la délinquance mais équipements de « radars adéquats » pour traquer l’automobiliste.

AGUTTE SEMBAT: MÊME LES VÉHICULES ÉLECTRIQUES NE POURRONT PLUS PÉNÉTRER

En poursuivant la politique de suppression des places de stationnement en surface ( moins 2200 sous Destot/Safar en 10 ans à Grenoble) la municipalité Piolle peut en effet verbaliser pour stationnement illicite. En fermant l’avenue Aguttte Sembat à l’entrée des véhicules peut être a t elle trouvé la solution ? Il n’y aura plus de voitures dans Grenoble, même pas électriques. Il s’agit bien d’un dogme.

L’exemple du cours Jean Jaurés et des restrictions à la circulation et au stationnement qui ont accompagné le Tram E permet de constater en temps réel les conséquences : mort des commerces, paupérisation et progression de l’économie souterraine qui s’empare de proies faciles.

Suivant que vous serez estampillé  Vert ou Noir vous serez un bon ou un mauvais citoyen

Suivant que vous serez estampillé Vert ou Noir vous serez un bon ou un mauvais citoyen

UNE ÉCOLOGIE PUNITIVE, UNE COMPLEXIFICATION de la VIE de la CITE

Multiplications des contraventions, fermeture de la circulation, zone 30 généralisée , livraisons rendues plus difficiles, interdiction d’entrée à 400 véhicules ( !) , rétablissement des vignettes auto… cette écologie punitive a pour conséquence de complexifier fortement encore  la vie de la cité pour le citoyen qui travaille, le responsable de famille, la profession libérale, le commerçant, l’artisan ou même l’habitant lambda qui imaginait la vie en ville comme une libération des contraintes.

DÉCOURAGER L’ACTIVITÉ ET DONNER ENVIE DE FUIR CE CLIMAT ANXIOGÉNE

Bien entendu ces annonces  valent communication pour sa clientèle électorale qui peut croire que la municipalité Piolle s’occupe sérieusement de la pollution dans  l’agglo.Il s’agit pourtant de mesures très marginales par rapport au problème de fond, aux sources de la pollution, des mesures qui ont pour effet de décourager l’activité et de donner envie de fuir un climat  anxiogène.

Comment va être regardé l’automobiliste avec sa vignette CRIT’AIR noire N° 4 ou N° 5 à côté d’un véhicule avec sa vignette verte montrant qu’il est – lui- un bon citoyen ? Pour le vélo la municipalité Piolle avait prévu dans son programme des éducateurs qui devaient « accompagner «  les habitants vers la pratique des deux roues ( engagement 52) . Les commissaires du peuple n’ont pas encore été mis en place.

On interdit d’abord 400 véhicules , on crée la vignette pour différencier les bons et les mauvais citoyens A quand la rééducation? Pour commencer…