Grenoble : l’insécurité s’aggrave et M.Destot échoue sur les effectifs de policiers

Publié par Les Républicains 38 le

Il est Président  de l’AMGVF ( Association des Maires des Grandes villes ) obtenu à l’ancienneté , président en exercice de la Maison Européenne des Pouvoirs Locaux Français( !) président du Conseil National du PS,  c’est à dire en poste partout ou il n’y a pas de pouvoirs. Comme si on le casait dans des titres ronflants et vides pour éviter de lui donner de vraies responsabilités .Il est aussi Député Maire de Grenoble. (Michel Destot triomphe….)

Et s’agissant de renforcer les effectifs policiers à Grenoble depuis juillet dernier il n’a rien obtenu. En juillet il n’avait rien demandé. En août il s’est raccroché aux branches . Il fallait que Grenoble bénéficie d’une zone de Sécurité prioritaire même si ce  » n’est pas une ville insécure  » . (Pour J.SAFAR (PS)  » certains Grenoblois ont un ressenti de la violence… ») . Nous connaissions même une amélioration  sur ce front …(Pour DESTOT et SAFAR: « la délinquance est en baisse à Grenoble »)  Puis le 7 août Jérôme Safar déclarait que  « la ZPS serait annoncée prochainement. ».

MÊME RENZO SULLY ESTIME QUE GRENOBLE AURAIT DU ÊTRE DANS LA LISTE AU DÉBUT

Même Renzo Sulli Maire ( Front de Gauche) d’Échirolles et Premier Vice Président de la Métro auprès de Marc Baïetto (PS) a été étonné de l’inertie de la municipalité PS :  “Moi, ça m’étonne encore que Grenoble n’ait pas été dans la liste des ZSP depuis le début” (Grenews 26 septembre)

En même temps le Maire et son Adjoint expliquaient qu’ils avaient d’abord à lutter contre le « sentiment d’insécurité »  plutôt que contre l’insécurité elle même .(DÉLINQUANCE: M.DESTOT ET J.SAFAR DÉMENTIS aussi par le Préfet de l’Isère) Le « sentiment  » était leur priorité ! (J.SAFAR (PS) « Adjoint au Maire chargé du sentiment d’insécurité » ( JC Peyrin)

GRENOBLE RACCROCHÉE AVEC DES PETITES COMMUNES

Grenoble a fini par être raccrochée dans la deuxième vague des villes oubliées par Manuel Valls dont Jérôme Safar est pourtant si proche . Avec… 49 autres (… entre autres dans l’Ain  Saint-Maurice-de-Beynost, Miribel, dans la Drôme  Valence (le Plan) en Haute Savoie : Annemasse, Ambilly, Gaillard (Perrier, Lyon, Château-Rouge, av-Genève, Porte-de-France) (PN), Chambéry le Haut et  Avignon (Barbière, Saint-Chamand, Rocade sud), Le Pontet, Sorgues, Vedène pour ne citer que des villes très importantes de notre région avec lesquelles Grenoble est désormais confrontée )

Manuel Valls démontre qu’il n’a réservé aucun traitement particulier à ses amis qui n’ont donc rien obtenu qui justifie d’un poids politique particulier.

« ON EST DANS LA PHASE DE MISE EN OEUVRE  »

Hier Michel Destot  était interrogé par Lionel Cariou de FBI et on ne peut résister au plaisir de donner ses réponses sur le sujet !

Concernant la mise en place de la ZSP à Grenoble …On en est-où aujourd’hui ?
« Eh bien, on en est dans la phase de mise en oeuvre dans les semaines qui viennent, au plus tard au  printemps.
Nous aurons des effectifs supplémentaires en terme de policiers … »

Combien ?
… J’espère au niveau de la Justice aussi où il nous faut des
moyens supplémentaires, je le redis, notamment pour le Parquet,
car il y a une chaîne complète entre police, justice
et même en amont au niveau de la prévention de la délinquance. »( !)
« Ce n’est pas moi qui fixe les chiffres : c’est dans des discussions »

Il y a donc des discussions entre le ministère et la Ville de Grenoble ?
« Bien entendu, avec le ministère, la Ville de Grenoble et surtout la Préfecture puisque beaucoup de choses passeront par Monsieur le Préfet » Il explique ensuite que ce sera « la  seconde  Zone de Sécurité Prioritaire en France …en tant que taille  »  .

LE PRÉFET GÈRE, M.DESTOT ET J.SAFAR PARLENT

On comprend donc que le Préfet gère le dossier et que Michel Destot n’a aucun poids national pour faire bouger quoi que ce soit et faire que Grenoble soit mieux traitée que Saint-Maurice-de-Beynost dans l’Ain. En août 2012 ça allait venir et maintenant on verra au printemps 2013 … Et ses « amis  » sont au gouvernement.

Rien sur les effectifs supplémentaires . Toujours rien.  Un Député Maire et son Premier Adjoint d’une efficacité redoutable. Ils sont une réelle catastrophe pour Grenoble . On se demande comment les grenoblois supportent calmement une telle impéritie.

PENDANT CE TEMPS LES GRENOBLOIS TRINQUENT

Pendant ce temps, le même jour une jeune femme était agressée vers 20h30 dans le hall de son immeuble rue Abbé Grégoire,un fabriquant de faux papiers , Algérien, en situation irrégulière s’échappait de la garde à vue, un jeune homme de 19 ans était poignardé vers 20h quartier Malherbe en descendant du tram probablement pour avoir refusé des cigarettes à 3 « jeunes  » en pleine continuité avec ce qui s’est passé les jours précédents.( GRENOBLE:  » le sentiment d’insécurité  » progresse…)


Catégories : Actualité