GRENOBLE: L’EXTRÊME GAUCHE VERROUILLE la DEMOCRATIE LOCALE

Publié par Les Républicains 38 le

La démocratie locale avait disparu à Grenoble sous Destot/Safar (PS). Pas un référendum en 19 ans de pouvoir dont 13 partagés avec les Verts/Ades. Ces deux partis de gauche  s’étaient réparti le territoire par le biais des Conseils Consultatifs de Secteur ( CCS) ou l’on retrouvait un élu PS ou Verts/Ades qui co-présidait avec un militant Verts ou PS pour représenter les Grenoblois!

Le dialogue était assez aisé. Ainsi on trouvait les professionnels de la politique tel Jacques Savine (PS) dans un secteur ou bien Klauss Habfast ( Verts) dans un autre. Les uns et les autres se succédant de représentant des Grenoblois à … élu municipal suivant les circonstances. Un bel avant goût de la démocratie à la grenobloise.

E.PIOLLE (VERTS/PG) : LA FRANGE D’EXTRÊME GAUCHE a PRIS les CHOSES en MAINS

Avec Eric Piolle (Verts/PG) l’extrême gauche a pris les choses en mains.Et en pire. Car autant la municipalité Destot/Safar ne trompait pas vraiment sur la marchandise avouant implicitement au moins qu’elle avait placé la démocratie locale sous l’éteignoir, la municipalité Piolle elle,avance avec tambours et trompettes pour annoncer une véritable révolution dans la participation des citoyens.

JAMAIS UN « CITOYEN NORMAL  » NE PEUT S’Y RETROUVER

Les Grenoblois ont eu droit à une communication aussi intensive que confuse pour expliquer les nouvelles règles de la participation. Volontairement compliquée à l’extrême afin que jamais un citoyen qui travaille, qui a des obligations, une famille, éventuellement des échéances ne puisse imaginer s’inscrire dans un tel processus.

Il s’agissait de participer à des commissions qui devaient définir ce qu’il fallait créer, désigner des « citoyens » censés représenter les autres. 150 Grenoblois auraient participé à ce processus aboutissant à la désignation de 8 d’entre eux pour les représenter.
Pendant ce temps les superlatifs sur la   » co-construction de la nouvelle démocratie locale » n’ont pas manqué!

le processus pour éloigner le citoyen: il s'agit de définir le cadre ...

le processus pour éloigner le citoyen: il s’agit de définir le cadre …

TROP BIEN FAIT LES CHOSES

Mais l’extrême gauche , la famille Rapetout d’Avrillier/Comparat, Laurence Comparat l’Adjointe (Verts/Ades) à la doctrine, Pascal Clouaire, qui a accepté de légitimer les faux « réseaux citoyens » pendant les élections, ont trop bien fait les choses.
Craignant que le filtre de l’usine à gaz soit insuffisant – un vrai Grenoblois, naïf aurait pu s’introduire dans le système et tenir le coup?- ils ont verrouillé à tous les niveaux.
La municipalité a annoncé qu’afin de préserver l’indépendance du processus elle chargeait une  » association extérieure  » de driver le montage! Elle voulait être certaine que les conseils de citoyens seront bien  » indépendants « . Certaine de la co-construction.

le blog de Ph. Merlant

le blog de Ph. Merlant d’AequitaZ l’association extérieure

AEQUITAZ : A PEU PRES CE QUE L’UNI EST à L’UMP…

Ainsi est apparue AequitaZ une association dont les membres comme l’expression publique ne cachent rien de leurs options politiques. C’est un peu comme si l’UMP choisissait l’UNI comme association extérieure . La municipalité Piolle ne prenait pas de risques. Personne chez AequitaZ pourtant très portée sur la chose ne demandera à Eric Piolle  comment il peut signer la charte Roosevelt 2012 qui interdit d’avoir des rapports avec les paradis fiscaux et expliquer dans le « DL » que la société dont il est actionnaire commerce avec Guernesey et les Iles Caimans parce qu’il faut aller  » ou sont les clients » (!).

La liste de ses membres est :

Frédéric Najjarian – Président, Directeur de centre social
Ana Larrègle Trésorière, Coordinatrice Economie Sociale et Solidaire (93)
Fabienne Brugel – Metteur en scène et Comédienne de la Cie de théâtre de l’opprimé NAJE (Nous n’Abandonnerons Jamais l’Espoir)
Philippe Merlant Journaliste, Président de l’Université populaire pour une information citoyenne.
Suzanne Rosenberg Consultable en qualification mutuelle (?)
Alain Cantarruti Délégué adjoint de l’Union Rhône-Alpes des Centres Sociaux
Luk Parlavecchio – Entrepreneur social à la Fondation Déséquilibres
Michel Seguier – psychosociologue
Marion Ducasse – Coordinatrice de l’association La Monnaie Autrement

Il n’y a la personne qui soit un salarié d’entreprise, un commerçant, un artisan, un chef d’entreprise, une profession libérale , quelqu’un qui soit confronté à l’économie. Pas l’once d’une diversité politique. Sans évoquer  la présence incongrue d’un libéral ( une sorte de fasciste) , il n’y a qu’une version de la gauche!

le blog de PH.Merlant de l'association " extérieure"

le blog de PH.Merlant de l’association  » extérieure »

PHILIPPE MERLANT : UN EXEMPLE dans l’ASSOCIATION  » EXTERIEURE »

Afin d’éclairer on peut relever au hasard le type « d’information  » relayée par Philippe Merlant , journaliste l’un des dirigeants de l’association  » extérieure « qui tient d’ailleurs un blog sur Médiapart:

 

Thomas Coutrot : Attac et les Amis de la Terre ont lance une campagne « A nous les banques ! » pour un contrôle citoyen