GRENOBLE: les VALEURS de le RÉPUBLIQUE « NE DOIVENT PAS ÊTRE BRANDIES » (E.PIOLLE)
Warning: Illegal string offset 'custom_subtext' in /home/republiczc/www/wp-content/themes/wppolitico/functions.php on line 226

Accueil  »  Actualité  »  GRENOBLE: les VALEURS de le RÉPUBLIQUE « NE DOIVENT PAS ÊTRE BRANDIES » (E.PIOLLE)
29 nov 2017 08:11 Commentaires fermés user1

« Je ne suis pas sur de bien comprendre ce que vous voulez dire » a lancé le journaliste Pascal Praud à Eric Piolle Maire de Grenoble ,après l’une de ses interventions… Le Guide éclairé tentait  de noyer le poisson sous une avalanche de mots qui ne veulent rien dire, mais  un plateau de télévision n’accorde pas la même bienveillance qu’à Grenoble !

C’est peu dire qu’en participant à l’un de ces multiples débats sur l’actualité sur CNews  (22/11/17),  Eric Piolle a littéralement explosé en vol (1) devant tous les participants. Jamais plus clairement ne sont apparus aussi évidents à la fois le vide de la pensée et son renoncement calamiteux face à la montée du communautarisme.

E.Piolle sur CNews: pas brillant

E.Piolle sur CNews: pas brillant

« ON MET LA NATION COMME UN DRAPEAU INCANTATOIRE »

« On ne peut pas brandir les valeurs de liberté, égalité, fraternité » a t il notamment déclaré « si elles ne sont pas travaillées, si on ne regarde pas nos mémoires »… (suivez-mon regard).

D’ailleurs « si on veut nier nos appartenances, on nie notre identité, on met la Nation comme un drapeau incantatoire ». Alors qu’il ne s’agit évidemment de nier l’identité de personne, mais seulement que l’identité Nationale prime sur les autres quand on choisit la France.

Eric Piolle s’accommode d’ailleurs du fait « qu’après Charlie on ait du mal à embarquer sur liberté, égalité et fraternité ». Alors autant débarquer tout de suite. Un munichois du quotidien.

E.PLENEL l’AMI de T.RAMADAN SUR FONDS PUBLICS à GRENOBLE le 2 DÉCEMBRE 

Le même homme qui invite Edwy Plenel sur fonds publics le 2 décembre prochain après avoir fait parler Edgar Morin à l’hôtel de ville récemment  est dans la continuité de leurs accommodements de nouveaux « idiots utiles ».

Il défend un multiculturalisme exacerbé qui produit ce Grenoble apaisé que chacun a sous les yeux. La thèse est toujours la même : ce n’est pas à l’immigré de s’intégrer à la société d’accueil en adoptant ses valeurs et ses codes, mais à cette dernière de se transformer afin de s’adapter à ses mœurs, à ses croyances et à ses modes de vie.

UN DOCUMENT DE… 75 PAGES SUR LES DROITS DES ÉTRANGERS 

Peu importe que l’égalité homme/femme, le maintien de la religion dans un champ privé, la liberté du mariage… soient remis en cause par certains, il ne faut pas « brandir » nos valeurs. Ce serait choquant. Mais au contraire s’incliner devant l’instrumentalisation de la citoyenneté par les communautarismes qui formulent leurs revendications en termes de droit des minorités afin d’imposer leur loi.

D’ailleurs la municipalité publiait dans le DL (21/11/17)  un guide de…75 pages sur les « droits » des étrangers. Claude Coutaz avocat dont la clientèle des étrangers irréguliers est importante le présentait au titre de Conseiller Municipal (Verts/PG) comme si, déjà, ne se posait pas une question de conflit d’interêt ?

Share