GRENOBLE: LES TOITS de MISTRAL EQUIPES de BLOCS de BETON…

Publié par Les Républicains 38 le

Les trafiquants de drogue se préparent à la bagarre: sur les toits de la cité Mistral les services de police ont fait une bien inquiétante découverte . Des «  inconnus »  ont  entre­posé des pièces de tôle, d’énormes barres de chantier pesant chacune une trentaine de kilos, ainsi qu’une dizaine de blocs de béton au sommet d’une tour…

Cet immeuble, situé au 74 avenue Rhin ­et­ Danu­be, n’est pas en travaux actuellement et les incon­nus qui avaient disposé ces objets­ là avaient l’intention d’en faire des projectiles de défense . On se rappelle que des véhicules de pompiers, des ambulances et bien entendu des voitures de police ont été canardées en maintes occasions.

LA TOTALE INERTIE de la MUNICIPALITE DESTOT/SAFAR

Mais jamais une organisation aussi potentiellement violente n’avait été révélée. (MISTRAL à GRENOBLE: « PLUS DEGRADEE en 2013 QU’EN 2001″).

Ce qui est établi avec cette découverte est la totale inertie de la municipalité Destot/Safar gestionnaire de ces immeubles par l’OPHLM présidé par Monique Vuaillat adjointe ( app PS ) . C’est également la police qui avait découvert dans un autre immeuble un passage souterrain installé par les dealers , relié à des caméras installées sur la chaussée pour surveiller le trafic! .(UNE CAVE ATELIER de DROGUE,un SOUTERRAIN à MISTRAL propriété de l’OPHLM!)

Ces mêmes caméras que Jérôme Safar – malgré ses affirmations – refusait aux Grenoblois pour leur sécurité.

INCOMPETENTS ou COMPLICES ?

Le propriétaire public n’a rien vu de tout cela.  D’ailleurs c’est juste avant les élections municipales que Jérôme Safar (PS) avait fait semblant de  «  découvrir la réalité très forte de l’économie parallèle  à Grenoble » .(J.SAFAR ( PS) « DECOUVRE La REALITE TRES FORTE de l’ECONOMIE PARALLELE »).

Pourtant l’un des ses hommes Hassen BOUZEGHOUB  avait été installé à la tête du «  Plateau » au cœur de Mistral depuis 4 ans  pour figurer ensuite sur sa liste . On imagine mal qu’il n’ait rien su ni rien vu. Tout comme les administrateurs PS de l’OPHLM censés gérer ce patrimoine!  En particulier Olivier Noblecourt Président du CCAS, suppléant patient de Destot . Tous ces élus et leurs agents ne savaient rien ? Ils sont incompétents ou complices .

E.PIOLLE VA AGGRAVER la SITUATION

Ces découvertes sont inquiétantes à l’aune des annonces de Eric Piolle ( verts/PG)  qui veut -lui– démanteler les caméras de vidéo protection publique , soutenir l’arrivée de clandestins, qui refuse d’armer la police municipale laquelle en conséquence ne penétrera pas dans certains quartiers .

Si on ajoute les caches d’armes régulièrement découvertes dans l’agglomération , (CACHES D’ARMES DANS L’AGGLO: UNE SITUATION INQUIÉTANTE) sans changement de cap,  les Grenoblois vont subir une insécurité aggravée dont on ne voit pas l’issue. Ou que trop.

Catégories : Actualité