GRENOBLE: les ROMS RECLAMENT le LOGEMENT PROMIS par la MUNICIPALITE PIOLLE(Verts/PG)

Publié par Les Républicains 38 le

On se demande toujours pourquoi des droits sont si facilement accordés sans devoirs? Ainsi Eric Piolle le Maire (Verts/PG) de Grenoble a t il défendu le maintien de 68  Roms en situation illégale au centre Verlaine à Grenoble en soutenant l’action judiciaire contre l’arrêté de fermeture du Préfet pour insalubrité , en rétablissant l’eau et l’électricité pendant que sa municipalité réaffirmait que l’hébergement des étrangers même en situation irrégulière était  » inconditionnel » .( GRENOBLE: HEBERGEMENT « INCONDITIONNEL » pour les ETRANGERS IRREGULIERS)

EN SITUATION IRREGULIERE, ILS IMPOSENT LEUR LOI

Mais pourquoi la municipalité Piolle n’impose aucune contrainte à ceux qu’elle protége et loge ? En effet les riverains se plaignent avec insistance des vols, d’être agressés sur le parking,  insultés et de voir les poubelles déversées dans la rue. On peut donc être soutenu, hébergé, en situation irrégulière et imposer la loi du plus fort à Grenoble?(GRENOBLE: 68 ETRANGERS ILLEGAUX SUPPLEMENTAIRES)

Les Roms s'installent prés d'Allibert à Grenoble en attendant d'être logés

Les Roms s’installent prés d’Allibert à Grenoble en attendant d’être logés

C’est ainsi que l’extrême gauche organise la ville. Qu’on ne s’étonne pas de voir les rues encombrées de SDF, les agressions et la malpropreté partout. (ISERE: 3500 ETRANGERS DEMANDENT UN LOGEMENT D’URGENCE!))

CEUX QUI PAIENT IMPÔTS et TAXES SONT MEPRISES

Après les riverains, une vingtaine d’entreprises qui sont installées dans le quartier Verlaine ont crié leur ras le bol ( » DL »du 18/9) . Ils emploient une centaine de salariés. Ils paient taxes et impôts , droits de voirie et perdent leurs clients qui ne veulent plus approcher. Pour eux pas de sollicitude de l’extrême gauche: ils ne sont bons qu’à payer. Bien entendu Eric Piolle, Olivier Bertrand, Yann Mongaburu , tous les élus Verts/Ades/PG qui habitent le centre ville n’admettraient pas cette situation sous leurs fenêtres.

Tous ces élus qui vivent sur fonds publics  ne savent pas ce que signifie une échéance , des salaires à verser, un chiffre d’affaires à réaliser.(GRENOBLE:les ELUS du CONSEIL MUNICIPAL SE VOTENT de NOUVELLES INDEMNITéS…)

La friche Allibert autour de laquelle les campements s'organisent : un symbole de la dégradation de Grenoble

La friche Allibert autour de laquelle les campements s’organisent : un symbole de la dégradation de Grenoble

LES TENTES S’ACCUMULENT dans l’ATTENTE DES LOGEMENTS PROMIS

De la rue Verlaine au rond point qui dessert le centre commercial Grand Place, les habitants voient monter les tentes des Roms qui s’installent en attendant d’exiger un logement d’urgence à l’orée de l’hiver. Dans l’indifférence de la municipalité Piolle qui a lancé un appel d’air redoutable avec son affirmation selon laquelle le logement des étrangers est  » inconditionnel » .

LA DEGRADATION des QUARTIERS VA SE POURSUIVRE

On sait comment cela se termine: on loge les Roms dans des quartiers dégradés ou les logements sont refusés par les demandeurs de logements sociaux . On accroit la guettoïsation et la dégradation et on rend irréversible la disqualification d’un quartier. Partout dans la ville les habitants constatent cette évolution .

Le CCAS de Grenoble ( premier budget de France après Paris!) a mis en place des campements avant de loger

Le CCAS de Grenoble ( premier budget de France après Paris!) a mis en place des campements avant de loger

 » ON N’EN PEUT PLUS »

Selon le « DL  » les chefs d’entreprises du secteur de Verlaine n’en peuvent plus . « il faut arrêter de fuir ses responsabilités ! Qu’est­ ce que l’on fait pour nous ? Notre chiffre d’affaires bais­se et il nous faut aussi absor­ber les coûts supplémentai­res engendrés par l’installa­tion d’alarmes et de gardiennage.  On n’en peut plus ! Ce n’est pas à nous de ré­soudre le problème des Roms ! On voudrait juste re­trouver des conditions de travail normales  » ont ils expliqué. (http://www.republicains38.fr/grenoble-68-etrangers-illegaux-supplementaires/)

l'intérieur du centre Verlaine à Grenoble qui héberge 68 illégaux avec le soutien de Piolle. Reconnu comme insalubre par le Préfet de l'Isère

l’intérieur du centre Verlaine à Grenoble qui héberge 68 illégaux avec le soutien de Piolle. Reconnu comme insalubre par le Préfet de l’Isère

FAIRE OUBLIER le PARADIS FISCAL: UN COUP DE BARRE à l’ULTRA GAUCHE

Eric Piolle qui avait jugé à son arrivée à la Mairie avec des trémolos dans la voix qu’à Verlaine   « Les conditions sont tellement déplorables que ça pique les yeux… » avait fini par s’opposer à la déclaration d’insalubrité en pleine affaire de ses actions à Singapour. Il s’agissait de donner un coup de barre à l’ultra-gauche afin de faire oublier le paradis fiscal.Certainement un coup d’E.Lecoeur son communicant qui aime les séries TV. (E.PIOLLE (Verts/PG): UNE CAMPAGNE COMME UNE SERIE TELE…)

La condition  des étrangers à peu de part dans tous ces zigs zags. Et celle des Grenoblois aucune .

Eric Piolle et sa municipalité ont allumé un incendie supplémentaire dans la ville . Ils ne savent pas comment l’éteindre.

 

 

Catégories : Actualité