GRENOBLE: Les NOUVELLES COLONNES MORRIS d’Eric PIOLLE (Verts/PG)

Publié par Les Républicains 38 le

La municipalité Piolle (Verts/PG) teste ses nouvelles colonnes Morris qui doivent remplacer dans deux mois les colonnes Decaux qui vont disparaitre.

Outre l’esthétique qui fleure bon les années soviétiques chères à la municipalité d’extrême gauche, on imagine le coût pour le contribuable, les problèmes d’entretien et de propreté qui vont se poser.

LA VILLE EST INCAPABLE D’ ENTRETENIR les TOILETTES PUBLIQUES

On ne voit pas pourquoi la ville qui est incapable d’entretenir des toilettes publiques saurait entretenir ses nouveaux piliers de contreplaqués hideux.

300 PANNEAUX D’ AFFICHAGE SAUVAGE

S’ajoutant aux 300 panneaux d’affichage sauvage que la municipalité veut installer pour remplacer les sucettes Decaux, le nouveau visage de la ville se dessine! Grenoble qui est financièrement ruinée comme vient de l’établir l’audit de la ville publiée par la municipalité Piolle se prive de 600 000€ de recettes de Decaux et ajoute des dépenses au budget de la ville pour satisfaire son idéologie.
A voir les images, le dogmatisme grenoblois fait aussi des dégâts visuels…

Place Victor Hugo à Grenoble, à gauche la Colonne Morris de Deacux qui doit disparaitre et à droite les nouveaux panneaux en contreplaqué que teste la municipalité Piolle: ça fleure bon les années soviétiques

Place Victor Hugo à Grenoble, à gauche la Colonne Morris de Decaux qui doit disparaitre ( avec les recettes pour la ville) et à droite les nouveaux panneaux en contreplaqué que teste la municipalité Piolle: ça fleure bon les années soviétiques

2014-06-20 WC rue Félix Poulat 101

2014-06-20 WC rue Félix Poulat 103

 

 

 

Rue Felix Poulat à Grenoble, devant le Mac Do le plus fréquenté de la ville, face à l'église St Louis, la municipalité Piolle est incapable d'entretenir le WC public. Elle prétend remplacer Decaux et placer et entretenirses propres colonnes et 300 panneaux d'affichage sauvage

Rue Felix Poulat à Grenoble, devant le Mac Do le plus fréquenté de la ville, face à l’église St Louis, la municipalité Piolle est incapable d’entretenir le WC public. Elle prétend remplacer Decaux et placer et entretenir ses propres colonnes et 300 panneaux d’affichage sauvage

 

Catégories : Echos