GRENOBLE: Les BOUCHONS VONT S’AGGRAVER

Publié par Les Républicains 38 le

« Agglomération grenobloise : la fin des bouchons, et si on y arrivait ?  » demande une journaliste. Sa présentation ressemble à un publi-reportage:  » depuis des temps immémoriaux, on se plaint des problèmes d’accès de la ville-centre enclavée dans ses montagnes. Outre le développement des transports en commun, la combinaison du réaménagement du Rondeau et de la construction d’un transport par câble pourrait être la panacée » écrit elle.

GRENOBLE-CHAMBERY : la DROITE

Depuis les  » temps immémoriaux » des élus de droite ont été courageux. C’est le député de droite du Grésivaudan pendant 22 ans, Aimé Paquet , qui se battra en faveur de l’autoroute Grenoble/Chambéry qui remplacera si avantageusement l’ancienne Nationale.Contre la gauche.

GRENOBLE-VALENCE: la DROITE

C’est Alain Carignon, et sa majorité de droite ayant conquis le Conseil Général en 1985 qui imposera par un vote l’autoroute Grenoble Valence contre la gauche et les Verts qui s’y opposaient depuis 20 ans. Devenu Ministre il en signera la Déclaration d’Utilité Publique.

GRENOBLE-SISTERON: la DROITE

C’est encore la droite qui inscrira la liaison vers le Sud, Grenoble Sisteron, qui engagera les travaux interrompus plus tard en 1997 par l’accord de gouvernement Jospin entre le PS et les Verts sacrifiant cette autoroute au profit de l’aménagement des routes existantes et de l’amélioration de la liaison ferroviaire. Il ne s’est rien passé sur les routes existantes et la liaison ferroviaire Grenoble/Veynes est menacée .

LA MUNICIPALITE DESTOT (PS) NE DEPENSE pas les CREDITS d’ETUDES du TUNNEL sous la BASTILLE

En 1995 le contrat de plan avait inscrit les études pour le tunnel sous la Bastille: la municipalité de coalition PS/Verts (95 /2001) décida de ne pas les dépenser ! Depuis lors il ne s’est plus réalisé une amélioration de voirie de contournement de l’agglomération: 20 ans d’immobilisme. Ce ne sont pas des temps si « immémoriaux ». Entre temps on aura bénéficié des pantalonnades d’André Vallini (PS) annonçant successivement le tunnel sous la Bastille, le Tramway jusqu’à Moirans, la 3 eme voie de A 480 sans que rien- jamais rien- ne sorte de terre.

SEULE de FRANCE ou le TEMPS PERDU dans les BOUCHONS AUGMENTE

L’agglomération Grenobloise est même la seule de France dans ce cas. Toutes les autres ont demandé et obtenu des crédits pour améliorer leur desserte. D’ailleurs , ce qu’oublie l’Essor, elle est même la seule de France a voir s’accroitre le temps perdu dans les bouchons selon l’étude Inrix qui ne doit pas être diffusée beaucoup aux journalistes par le service de presse de la Métro. Mais un simple clic sur le site des Républicains38 permet de le retrouver pour qui désire croiser les sources d’information.

 » ELARGIR la VOIRIE, C’EST AUGMENTER la CONGESTION » ( Y.MONGABURU Verts/Ades)

L’affaire de l’échangeur du Rondeau est posée depuis une quinzaine d’années.Jusque là la thèse de la gauche et des Verts rappelée encore récemment par Yann Mongaburu Président (Verts/Ades) du SMTC était « qu’élargir la voirie, c’est augmenter la congestion ». Une meilleure circulation attire la voiture et son utilisation. Des goulots d’étranglement la réduisent.

AGGLO: LE NOMBRE de VOITURES par HABITANT a PLUTÔT AUGMENTE

Sauf que les chiffres disent le contraire. Ceux de la Métro elle même. Selon son étude ménages sur les 10 dernières années, le nombre de voitures par habitant dans l’agglo a plutôt augmenté passant à 0,53 voitures par personne. Si on rapporte ce chiffre au choix de la densification effectué par ces mêmes élus on comprend immédiatement ce qu’il en est de la congestion automobile (6000 logements construits à Grenoble ces 5 dernières années = combien de voitures supplémentaires?).

LES RIVERAINS de l’U2 VICTIMES pour leur SANTE

Aujourd’hui les élus PS et Verts reconnaissent que le bouchon du Rondeau n’est pas efficace pour freiner l’utilisation de la voiture individuelle. Ils admettent même qu’il est facteur de pollution pour les riverains de l’U2. Ce faisant ils reconnaissent implicitement que les retards pour assurer la fluidité de l’échangeur ont fait des victimes en matière de santé publique. Ils en sont évidemment responsables.

DES CONSTRUCTIONS EN BORDURE des AXES POLLUES

Ce qu’il admettent de ce côté-ci de l’agglomération, ils le récusent encore à Voreppe. 100 000 véhicules/jour se heurtent au goulot d’étranglement de A 480 dont ces mêmes élus ont bloqué l’élargissement depuis 20 ans avec ces mêmes arguments fallacieux. Combien de victimes en bordure de ces axes ou on a hardiment densifié comme avec l’opération Bouchayer-Viallet hier et celle de la presqu’ile aujourd’hui ? ( 15 000 nouveaux habitants). Quand les élus de Grenoble vont ils reconnaitre pour les grenoblois ce qu’ils reconnaissent du côté d’Echirolles et de St Martin d’Hères à savoir que la pollution a été augmentée par ces bouchons?

ENCORE COMBIEN D’ANNEES PERDUES ?

On sent bien que ça craque dans la coalition Rouge/verte qui gouverne l’agglo sous l’absence de houlette de Christophe Ferrari(PS). Ils vont finir par estimer que la 3 eme voie est acceptable sous certaines conditions de vitesse… Combien de temps perdu encore après ces années qui ont fait souffrir l’économie, l’emploi et l’environnement?

En attendant la Métro communique sur la réalisation qu’elle envisage pour… le mandat suivant. La possibilité d’un transport par câble est de nouveau à l’étude entre Saint-Martin-le-Vinoux et Fontaine. Pourquoi pas?

AUCUN SOULAGEMENT sur les BOUCHONS à PREVOIR

Est-ce que cette réalisation apporterait un quelconque soulagement aux bouchons dont l’agglo est victime? Que Nenni. Elle ne changerait rien pour les 100 000 véhicules qui arrivent chaque jour à Voreppe. Côté sud non plus. L’amélioration de l’échangeur du Rondeau qui pourrait entrer en service en 2025 (!) aura tellement de retard qu’elle aura été rattrapée par l’augmentation régulière du trafic. Et bien entendu sans l’élargissement de A 480, la refonte du Rondeau est incohérente.

LES PEAGES POURRAIENT ENCORE AUGMENTER

Voilà pourquoi le gouvernement ruiné veut passer la concession de A 480 à Area afin que la société privée réalise ce qui aurait du être fait par le public depuis longtemps. Ce qu’il a inscrit dans le contrat de plan. En échange d’un sur-péage sur son réseau. Le même gouvernement qui a mené campagne contre les péages d’autoroute trop élevés.

Voilà pourquoi la coalition PS/PC/VERTS/PG de la Métro n’a mollement pas accepté cette partie du contrat de plan tout en le votant!

DES CONSEQUENCES SUR LA POLLUTION TRES FORTES

Les résultats de ces politiques de gribouille, conséquence d’une idéologie hors des réalités, sont d’ores et déjà connus: l’agglomération Grenobloise devrait continuer à être la seule de France ou le temps perdu dans les bouchons augmente encore. Les conséquences sur la pollution devraient être toujours très fortes. Les projets urbains en bordure de ces axes sont de plus en plus non conformes aux recommandations de l’organisme de contrôle de la pollution Air Rhône-Alpes.

Comme on le constate, la situation ne ressemble pas – mais pas du tout- à la propagande qu’en fait la Métro…

 

 

Catégories : Actualité