GRENOBLE: les BIBLIOTHÈQUES FONT de la RÉSISTANCE

Publié par user1 le

« Alors que cela fait des mois qu’on demande des rendez­ vous avec les élus, alors qu’on ne nous répond que par mail ou courrier, cette annonce in­tervient juste le jour où on dé­cide de mettre en ligne notre pétition citoyenne . La coïncidence est trou­blante et ressemble à une ten­tative d’esquive ou à un coup de communication. Compre­nez donc qu’on soit très mé­fiants. » (DL du 4/12/16)

E.PIOLLE (Verts/PG) MAINTIENT LA FERMETURE de 2 BIBLIOTHÈQUES

C’est ainsi que le collectif  » Touchez pas à nos bibliothèques  » a réagi à l’annonce alambiquée d’Eric Piolle (Verts/PG) selon laquelle il maintiendrait partiellement une bibliothèque à l’Alliance dans le quartier Alliés-Alpins, là ou elle a été crée par la municipalité Carignon (LR).

Par contre il maintenait les fermetures dans deux quartiers populaires: le Village Olympique ( Premol) et l’Alma Très cloitres (Hauquelin).

LA PÉTITION A ATTENDU UN MOIS « L’AGRÉMENT » de PIOLLE !

Composé d’habitants, d’usa­gers engagés, d’associations et de bibliothécaires le collectif demeure donc mobilisé et a mis en ligne sa pétition qui attend depuis un mois l’agrément de la municipalité du fait de cette procédure ubuesque qui a été mise en place pour maitriser toute contestation. Celui qui est visé est maitre du contenu et du temps ! La Corée du Nord fait des émules à Grenoble.

LA MUNICIPALITÉ VOULAIT CASSER LES MOUVEMENTS

Il semble d’ailleurs qu’Eric Piolle ait lâché du lest sur l’Alliance juste avant la manifestation de ce lundi matin à 8 h devant la Mairie et parce que les bibliothécaires de la ville préparaient une grève pour mercredi. Il s’agit de tenter de casser les mouvements par des effets d’annonce, de se désenclaver . De passer par dessus les associations, les syndicats, les collectifs par une communication agressive et forte. Il s’agit d’enfumage. On comprend « qu’ on soit très méfiants  » comme le dit le collectif.

ALLIANCE: « UNE ÉTAGÈRE AVEC DES OUVRAGES EN LIBRE SERVICE »

Il va d’ailleurs plus loin:  « Que le format de la bibliothèque change, ok. Mais quid du personnel qualifié ? Quid de l’accueil du public et de ces animations qui permet­taient aux publics les plus éloi­gnés de la culture d’ouvrir un livre ? Garder un point lecture, c’est ­à­ dire une étagère avec des ouvrages en libre ­service, n’est pas satisfaisant. Ce n’est pas notre conception de la cul­ture pour tous et ce ne devrait pas être celle d’une municipa­lité qui se dit de gauche. »

LA GAUCHE et les VERTS/ADES ASPHYXIENT la CULTURE

Toujours cette référence  (révérence?) à la gauche pour la culture alors que de Hollande à Piolle en passant par Vallini ( Isère) et Destot (Grenoble) tous les reculs auront été enregistrés sous la gauche! C’est Hollande qui a trahi son engagement de sanctuariser le budget de la culture , c’est Vallini (PS) qui l’a baissé de 36 % en 4 ans  en Isére de 2008 à 2014, c’est Destot (PS) qui a vendu un théâtre (Le Rio) perdu les conventions de financements des grands équipements culturels avec le département et c’est enfin Eric Piolle ( Verts/PG) qui depuis 2 ans sabre festivals, MC2,  musique, théâtres jusqu’à la fermeture de bibliothèques!

Alors qu’en Isère et à Grenoble le foisonnement culturel et les grands équipements sont dus à la droite.

SIGNER LA PÉTITION  » TOUCHEZ PAS A NOS BIBLIOTHÈQUES »

Il faut donc signer la pétition  » Touchez pas à nos bibliothèques «  en particulier celles créées par la municipalité de droite ! En la signant il sera possible de démontrer que par des réformes de structures et des recettes engendrées par la vente du patrimoine abandonné il est possible de financer les services de proximité et de solidarité.

De démontrer que les grenoblois n’ont pas vocation a être les plus imposés de France avec des services de plus en plus réduits .