GRENOBLE: L’ECONOMIE CLAQUE la PORTE de E.PIOLLE (Verts/PG)

Publié par user1 le

Un tournant.Alors que les institutions très dépendantes des financements publics étaient demeurées très prudentes ces dernières années malgré les politiques anti-économiques conduites,certains de leurs dirigeants tels Jean Vaylet (CCI) et Georges Burba (chambre de Métiers) soutenant fortement la gauche, un clash s’est produit vendredi à Grenoble. Ses répercussions sont difficilement mesurables mais c’est une nouvelle tuile en plein visage que ramasse Eric Piolle le Maire (Verts/PG) de Grenoble.

 » DEGRADATION de l’IMAGE de la VILLE »

Dans un communiqué commun « La CCI de Grenoble, la Chambre des Métiers et de l’Artisanat de l’Isère et l’Association des unions commerciales « Label Ville» claquent la porte des Assises de Grenoble ! »

Pour eux  » le constat est clair et décevant: Baisse de la fréquentation à Grenoble, Poursuite de la baisse du chiffre d’affaires global des commerçants, Augmentation du nombre de friches commerciales, Dégradation de l’image de la ville. »

LA TUILE REVIENT EN BOOMERANG

La réalité finit toujours par surgir et ceux qui veulent la gommer par des opérations de com’ ne peuvent jamais réussir. Partout dans la ville,dans tous les secteurs même les plus proches comme les acteurs de la culture,tout le monde dénonce la supercherie de la co-construction.

S’agissant du commerce  » les assises  » avaient le même objet : endormir, gagner du temps et prendre en solitaire toutes les décisions qui correspondent à l’idéologie de l’extrême gauche.

Car les maux de l’économie grenobloise sont connus et beaucoup d’observateurs s’étonnaient que les représentants du commerce acceptent encore de jouer le jeu de ces tromperies.

5 QUARTIERS de GRENOBLE DEJA PAUPERISES

L’analyse est simple:

– paupérisation de la ville avec 5 quartiers ( 1/4 de la ville) sous le seuil de pauvreté qui ne peut que s’aggraver avec la décision de porter à 50% la part de HLM dans les nouvelles opérations

2 200 PLACES de STATIONNEMENT SUPPRIMEES par DESTOT/SAFAR (PS)

– Suppression par la municipalité Destot/Safar (PS) de 2 200 places de stationnement en 10 ans (avec malheureusement le soutien de la CCI) ce que la municipalité Piolle poursuit comme on l’a vu bd Gambetta et on le voit quai de France ( moins 40 places) malgré l’opposition des habitants et des commerçants.

LES BOUCHONS FONT FUIR la CLIENTELE

– Fuite de la clientèle à fort pouvoir d’achat du fait du refus d’élargissement des voiries de l’agglomération avec le bouchon de A 480 , du fait de la dégradation de la ville ( insécurité endémique , saleté préoccupante, occupation de l’espace public, laideur des nouveaux totems…)

– Multiplication des mesures coercitives contre les automobilistes (contraventions systématiques, zone 30 KM/H imposée partout, vignettes payantes …)

GRENOBLE  DEVIENT UNE COUR des MIRACLES

– Transformation de la ville en champ de foire d’une idéologie anti-consommation, anti croissance avec imposition d’une pensée unique anxiogène, installation de campements de propagande au centre ville qui font fuir la clientèle.

533 LOCAUX COMMERCIAUX DISPONIBLES à GRENOBLE

Résultat ? 533 locaux commerciaux disponibles sont recensés sur le seul territoire de Grenoble. Une véritable hécatombe.

UNE VIGNETTE à PAYER par CEUX QUI TRAVAILLENT

Une goutte d’eau a fait déborder le vase: pendant qu’elle amusait la galerie d’une main la municipalité Piolle prenait les décisions coercitives de l’autre. Imposition de la zone 30 Km/h dans toute l’agglo, vignette verte qui pénalisera ceux qui travaillent et dans le dos des commerçants, décision de doubler le prix du stationnement pour ceux qui viennent de l’extérieur en cas de pollution!

LE DOUBLEMENT du PRIX du STATIONNEMENT pour CEUX QUI VIENNENT de l’EXTERIEUR

Ainsi après être entré dans Grenoble ce qui est déjà un exploit du fait des goulots d’étranglement volontairement créés, déjà dans l’impossibilité de stationner du fait des 2 200 places de stationnement supprimées  le prix des places de stationnement doublerait!

« PIOLLE POT » VEUT UNE AUTOROUTE à VELO BD AGUTTE SEMBAT

La municipalité que des commerçants excédés ont sur le Net durement appelée  « Piolle Pot » veut aussi fermer à la circulation l’axe majeur Agutte Sembat (de la Nef Chavant – Quick) pour le transformer en autoroute à vélos.

Les associations de commerçants ne pouvaient plus décemment au risque d’être sortis par les fourches de leurs mandants , demeurer autour d’une table avec un tel dogmatisme exprimé et une telle duperie dans  la méthode.

LES SUJETS PRIORITAIRES NE SONT PAS PRIS EN COMPTE

Elles soulignent que   » les sujets prioritaires évoqués lors des Assises, comme la sécurité et l’hygiène, ne sont pas pris en considération par les élus grenoblois ». Elles sont choquées par des  « orientations fondamentales qui n’ont jamais été abordées dans le cadre de ces mêmes Assises » ! Citant le doublement du prix du stationnement pour ceux qui viennent de l’extérieur de la ville – les clients- dans certaines circonstances décidées par les seuls élus .

UNE AUTOROUTE à VELOS BD AGUTTE SEMBAT

Et  » du projet de construction d’une autoroute à vélos et de suppression de toute circulation automobile sur le boulevard Agutte Sembat. Et c’est par des voies détournées que les acteurs économiques et les commerçants en ont eu connaissance. » Evidemment une telle annonce permet d’avoir un article dans  » Libération ». Mais sur le terrain c’est autre chose.

 » LA RELATION de CONFIANCE EST ROMPUE

Les acteurs de la vie économique Grenobloise en tirent la conséquence évidente que  « la relation de confiance est rompue, et face à un tel manque de considération et d’écoute vécu comme une provocation, les représentants de la CCI de Grenoble, de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat de l’Isère, et de l’Association des unions commerciales « Label Ville » ont quitté conjointement la réunion des Assises ce jour ».

MESURES POUR L’HYGIENE des RUES et la SECURITE

Ils soumettent maintenant des préalables clairs aux élus municipaux:

– « La mise en œuvre effective de mesures concrètes en faveur de l’hygiène des rues de Grenoble, afin que la ville retrouve son attractivité,
– « La mise en œuvre effective de mesures concrètes en faveur de la sécurité, considérant qu’il n’est plus acceptable que des clients du commerce prennent des risques quand ils font leurs achats à Grenoble,

LE RETRAIT des DISPOSITIONS PUNITIVES

– « Le retrait des dispositions relatives au stationnement pour le traitement des pics de pollution (gratuité du stationnement pour les résidents et doublement du tarif pour les non-résidents), afin que les clients du commerce ne soient pas dissuadés d’accéder à la ville,
– « Le renoncement ferme au projet d’autoroute à vélos et de suppression de toute circulation automobile sur le boulevard Agutte Sembat, pour que la ville reste accessible au consommateur, notamment par cette voie de transit majeure. »

LA RUPTURE AVEC LE MONDE ECONOMIQUE EST ACTEE

Ainsi Eric Piolle et ses communicants , son idéologie de la décroissance et ses dogmes absolus sont une fois encore confrontés au principe de réalité. Chaque jour qui passe aggrave la situation de la municipalité dont l’espace politique se rétrécit.

La rupture actée avec le monde de l’économie grenobloise retire un pan entier de la capacité d’agir de la municipalité Piolle. S’additionnant à tous les secteurs en colère, tous les déçus des promesses trahies, tous les trompés des mensonges successifs, la situation sera de plus en plus tendue dans la ville.

E.PIOLLE DEVRAIT RENOUER AVEC L’ETHIQUE de LA RESPONSABILITE

Puisse Eric Piolle entendre maintenant le message que lui avait déjà lancé Loïc Roche, le directeur  de GEM, l’école de commerce de Grenoble  » Être élu, ce n’est pas se mon­trer le meilleur dans les pro­messes et, une fois en poste, être observateur impuissant. Non, être élu réclame une éthique de la responsabilité  » lançait il  au Maire de Grenoble ( DL 23/6/15) .

Il lui suffit d’abandonner les oripeaux de sa coalition de  doctrinaires et les tromperies de ses communicants.

Photo: le rêve d’E.Piolle (Verts/PG) pour l’avenue Agutte Sembat .Un grand progrès pour l’humanité .

 

Catégories : Actualité