GRENOBLE: LE FLOP de l’OPÉRATION ANTI-FILLON

Publié par user1 le

Il y avait une soixantaine de personnes seulement dimanche à Grenoble place Victor Hugo pour l’opération « anti-corruption » montée contre François Fillon. Pourtant les organisations appelant à manifester étaient presque aussi nombreuses que le nombre de manifestants! L’affaire était coordonnée par Thierry Labeille au nom de l’officine Anticor , lequel Labeille est lui-même élu à Echirolles sur la liste des Verts.

Eric PIOLLE ACTIONNAIRE à SINGAPOUR APPELLE à MANIFESTER

L’un des deux premiers élus à avoir appelé à manifester contre la corruption est… Eric Piolle (Verts/PG) qui est lui-même actionnaire à Singapour dans une société qui fabrique des logiciels de prévention des risques financiers. Ses clients sont principalement les banques, certaines domiciliées aux Iles Caïmans et à Guernesey.

http://www.republicains38.fr/la-societe-de-e-piolle-les-aides-sont-publiques-a-grenoble-les-benefices-a-singapour/

Mais il est aussi signataire de la charte Roosevelt qui engage à boycotter les  paradis fiscaux. La c’est Fabienne Mahrez, une autre candidate Verts qui est chargée du contrôle! Elle n’a pas bronché quand Eric Piolle avait reconnu dans le DL (13/7/14) que « les clients sont effectivement des banques, dont certaines ont des liens avec les paradis fiscaux ». Plus que des liens, elles y sont installées !. Acculé et énervé il avait ajouté :  « Si vous tra­vaillez dans ce milieu, vous allez là où sont vos clients. »

http://grenoble-le-changement.fr/2017/01/26/demain-e-piolle-interpelle-sur-singapour-par-f-mahrez-collectif-roosevelt/

Thierry Labeille de l'officine Anticor, élu d'Echirolles sur la liste Verts.`

Thierry Labeille élu sur la liste Verts à Echirolles verrouille l’officine « Anticor » qui couvre une grande partie des élus Verts/Ades de gauche et d’extrême gauche 

La seconde élue à appeler à manifester était Francie Mégevand la Maire (extrême gauche) d’Eybens qui co-préside avec Eric Piolle le premier groupe d’élus de la Métro (Verts/PG/Ades). Comme par hasard leurs noms apparaissaient en même temps que la manifestation était annoncée comme s’ils en étaient les organisateurs.

EN ROUMANIE LE MOUVEMENT N’EST PAS INSTRUMENTALISÉ AU SERVICE de QUELQUES UNS

Dimanche il s’agissait de faire semblant  d’imiter le mouvement de fond qui remue actuellement la Roumanie. Sauf que dans ce pays il est porté par la société civile et non pas instrumentalisé par et au service de quelques uns.Le résultat n’est donc pas le même !

http://www.republicains38.fr/e-piolle-vertspg-singapour-est-un-pays-normal/

T.LABEILLE ÉLU SUR LA LISTE DES VERTS à ÉCHIROLLES

mis avec Le Pen , Balkany: les Verts/Ades sont au dessus de tout soupçons à Singapour

Il n’est pas question de Piolle, de Mongaburu, de Destot, d’Alpexpo…

Thierry Labeille, délégué départemental d’Anticor est élu à Echirolles sur la liste des Verts. Ça tombe bien. Ça lui permet de désigner les élus qui ne respectent par la charte d’Anticor. Et lui même, puisqu’il est juge, de n’être contrôlé par personne. Pas belle la vie?

http://www.republicains38.fr/departementales-il-etait-une-fois-le-rassemblement-citoyen/

R.AVRILLIER (Verts/Ades)  a LAISSÉ VOTER 10 MF à la LYONNAISE des EAUX

Il avait d’ailleurs rendu un hommage appuyé à… Raymond Avrillier pourtant élu (Verts/Ades) de 1995 à 2008, Adjoint au Logement et Vice Président de la Métro. C’est pourtant dans son premier mandat d’Adjoint au Maire qu’étrangement, la Lyonnaise des Eaux avait été indemnisée de 10 MF par le Conseil Municipal de Grenoble pour le fameux contrat d’eau pendant qu’une filiale Belge de cette Lyonnaise rachetait la société en faillite de Michel Destot (PS) .

http://www.republicains38.fr/destot-fioraso-pourquoi-le-rapport-publie-par-atlantico-est-une-bombe/

J.CAHUZAC (PS) a ACCORDÉ à ANTICOR UNE MESURE FISCALE DÉROGATOIRE…

Anticor est une officine montée par C.Taubira, C.Duflot et le juge Halphen grand pourfendeur de la droite qui a été finalement candidat de gauche aux législatives. C’est Jérôme Cahuzac, Ministre PS du Budget qui a accordé à Anticor une mesure fiscale dérogatoire exorbitante du droit commun permettant à ses donateurs de déduire leur don de leurs impôts…

T.LABEILLE A FERMÉ LES YEUX SUR le CAS O.BERTRAND ( Verts/Ades)…

Thierry Labeille a aussi fermé les yeux sur le fait qu’Olivier Bertrand (Verts/Ades) était indemnisé pendant des années directement par André Vallini le Président (PS) du département sur l’écrêtement de ses indemnités cumulées. En pleine campagne des élections municipales, en janvier 2014,le même  a organisé une opération de valorisation de la liste Piolle, le « Dauphiné Libéré » accordant une très large place à la signature de la charte Anticor : 5 colonnes le 22 janvier sous la signature de Philippe Gonnet.

http://www.republicains38.fr/sur-place-grenet-o-bertrand-vertsades-justifie-son-indemnite-de-vallini-ps/

… ET LE NON RESPECT de la CHARTE PAR E.PIOLLE

Cette charte stipule que l’opposition doit être représentée dans tous les organismes extérieurs et la municipalité Piolle a décidé de fermer la représentation de l’opposition dans tous les principaux organismes : ACTIS le plus gros bailleur social de la ville, la Compagnie de Chauffage, la Société Publique Locale Eau, la Société Publique Locale d’Aménagement SAGES, la SEM Minatec, les Musiciens du Louvre, l’Etablissement Public de Coopération Culturelle MC2, le Conservatoire à Rayonnement Régional, le MIN, le Palais des Sports l’Office du Tourisme…
(http://www.republicains38.fr/e-piolle-vertspg-ferme-la-ville-a-lopposition/)

E.PIOLLE N’A PAS CONFIÉ la COMMISSION des FINANCES à l’OPPOSITION

La charte qu’à signé Eric Piolle stipulait aussi que la Commission des Finances devait être confiée à l’opposition pour permettre un contrôle de la majorité. Il parait qu’en ayant signé la charte, Eric Piolle aurait envoyé en parallèle une lettre qui n’était pas rendue publique selon laquelle il ne confierait pas la présidence de la commission des Finances à l’opposition. Un peu comme une part en blanc d’une société. Thierry Labeille ne l’avait pas fait savoir au moment de l’opération publicitaire.

L’INÉNARABLE Noël MAMERE (Verts) EST DÉPUTÉ-MAIRE !

Maintenant selon Eve Moulinier dans le DL ( 27/2/17) , Thierry Labeille  « en a marre de faire signer des chartes à des élus qui ne les respectaient pas ». Il cite l’exemple de… Michel Destot (PS) qui avait signé la charte qui « comprenait la promesse du non­ cumul avec un mandat de maire. »

Pas question d’Eric Piolle. Ni de l’inénarable Noël Mamère Député et Maire de Bégles et éminent dirigeant des Verts sans que ça fasse tousser Thierry Labelle et les autres. Une pantalonnade. (Au passage signalons que « le vélo de Mamère » cette vidéo hilarante dans laquelle Noël Mamère expliquait qu’il arrivait en vélo à une émission et n’avait pas pris de voiture depuis 20 ans alors qu’il avait été filmé sortant de sa voiture avec chauffeur a disparu de Dailymotion)

http://www.dailymotion.com/video/x17s4a_le-velo-de-mamere_news

le siège de la société dont E.Piolle est actionnaire à Singapour: pas de risques d'investigation de Thierry Labeille et d'Anticor et qu'il soit mis en cause par les manifestants " anti corruption" (!)

Une image qui ne risquait pas d’apparaître à la manifestation anti-corruption: le siège de la société dont E.Piolle est actionnaire à Singapour 

LES BELLES HEURES du SYSTÈME AVRILLIER NE SERONT PLUS

Dimanche donc cette maigre troupe qui a droit à un très large écho mettait donc sur un même plan François Fillon et Jérôme Cahuzac et Thierry Labeille s’en prenait évidemment à Alain Carignon pour tenter de recréer les belles heures du système Avrillier quand la magistrature et le parti marchaient d’un même pas. Qu’Alain Carignon soit juridiquement réhabilité et que rappeler sa condamnation relève du pénal n’effleure pas le justicier girouette.

http://grenoble-le-changement.fr/2016/10/01/les-elus-vertsades-une-pme-familiale-sur-le-modele-le-pen/

LES GRENOBLOIS SONT PILLÉS PAR LES ÉLUS PS/PC et VERTS/ADES

L’élu Thierry Labeille se décerne à lui -même un prix de vertu, digne de canonisation et peut donc se placer au dessus de la loi pour faire appliquer une sorte de morale à géométrie variable qui décrète qu’Alain Carignon n’aurait pas le droit de se présenter ! Grotesque escroquerie intellectuelle. Si on parle argent, ce que paient les Grenoblois aujourd’hui par leurs impôts devenus les plus élevés de France c’est 21 ans de gestion de gauche et des Verts/Ades : ce sont ces élus qui pillent les grenoblois.

http://grenoble-le-changement.fr/2017/01/16/grenoble-le-rouge-aussi-pour-ses-finances/

« MONGABURU » CLAME UN MANIFESTANT ANTI-CORRUPTION

Mais dans cette machinerie bien huilée, dimanche,  il s’est trouvé tout de même quelqu’un pour inscrire « Mongaburu » sur l’étendoir de la libre expression. Car nos nostalgiques de la révolution  culturelle à la Mao ignorent que le pouvoir donné à la délation n’a pas de limite.  On sait que de lourds soupçons de trafic d’influence pèsent sur Yann Mongaburu collège de Thierry Labeille, même si le parquet, comme à son habitude s’agissant des élus de gauche et Verts/Ades s’est empressé de classer…

L’INÉVITABLE Jo BRIANT DÉBITAIT LES SORNETTES HABITUELLES

Il se trouvait notamment selon le DL l’inévitable Jo Briant, membre du comité de soutien de Piolle parmi les manifestants. Il  débitait les sornettes habituelles condamnant la V eme République « ce sys­tème monarchique qui laisse les dominants sans contrôle. » Evidemment la IV eme République pendant laquelle les partis confisquaient le pouvoir des citoyens c’était mieux. Ce que voudrait l’extrême gauche ? Que le peuple élise un Président mais que celui-ci soit sans pouvoir. Ainsi le fondement de la Révolution Française selon lequel le « peuple exerce son pouvoir par l’intermédiaire de ses représentants » serait définitivement aboli.

http://www.republicains38.fr/jo-briant-ou-les-degats-de-lecologiepacifiste/

L’ANTI-CORRUPTION à la GRENOBLOISE : ÇA SENT MAUVAIS

Et qui l’exercerait ce pouvoir au  nom du peuple ? Ces faux comités citoyens, ces officines comme Anticor, les « Nuits Debout » , les jeunesses communistes et la France Insoumise de JL Mélenchon, toux ceux qui appelaient à manifester dimanche à Grenoble avec le succès que l’on a vu.

L’Anti-corruption à la grenobloise ressemble à l’origine de la raie à la grenobloise : comme le poisson de mer n’arrivait pas frais dans les Alpes, nos anciens ont trouvé les câpres pour attenuer l’éventuelle mauvaise odeur.

http://www.republicains38.fr/anticor-les-procedes-nauseabonds-des-verts-et-de-la-gauche/

L’échec de l’opération a démontré que les Isérois, pas plus que les Français, ne se laissent prendre à la grossière tentative d’élimination de leur candidat. C’est réconfortant.