GRENOBLE: EXPLOSION SUR LE STATIONNEMENT

Publié par Les Républicains 38 le

La suppression systématique des places de stationnement à Grenoble fait des dégâts: résidents, artisans, commerçants, professions libérales tout le monde est dans la panade. La municipalité Destot/Safar (PS) a supprimé 2200 places de stationnement dans le dernier mandat!

On se souvient des dernières victoires de J.Chiron Adjoint (PS)au Maire et Sénateur en sursis, heureux d’avoir  » divisé par deux les places de stationnement cours Jean Jaurès » .( – 257 places). Sa collaboratrice Amandine Germain (PS) se représente aux élections départementales pour continuer cette politique. Elle veut d’ailleurs l’aggraver en s’alliant aux Verts/Ades pour sauver son siège.  On espère que les Grenoblois lui feront une conduite de… Grenoble.

– 105 PLACES rue de STRASBOURG, – 200 PLACES sur les QUAIS

Mais il y a eu – 105 places rue de Strasbourg et place de l’Étoile – 208 places sur les quais , – 200 places à l’esplanade…
La municipalité Piolle poursuit dans cette voie: elle vient de supprimer une vingtaine de places bd Gambetta, entre Alsace Lorraine et Berriat.  En fait elle veut l’aggraver.

l'avenue " piétonne " Alsace Lorraine à Grenoble! les automobilistes ne peuvent plus faire autrement

l’avenue  » piétonne  » Alsace Lorraine à Grenoble! les automobilistes ne peuvent plus faire autrement

 

LA MUNICIPALITÉ UMP a RÉALISÉ les GRANDS PARKINGS

Grenoble doit à la municipalité UMP d’Alain Carignon  et à ses élus les grands parkings qui permettent de sauver l’essentiel : les 1000 places du parking du Musée et d’ Europole, le parking Denfert-Rochereau à la Gare, le parking Berriat et celui de la Place de Verdun. Sans eux la ville serait sinistrée. Les élus PS et Verts/Ades alors dans l’opposition se sont toujours opposés à ces réalisations si utiles à l’économie Grenobloise.

Une contre allée du cours Jean Jaurés à Grenoble

Une contre allée du cours Jean Jaurés à Grenoble

 

NORME PIOLLE : 0,80 PLACE de PARKING par LOGEMENT

La municipalité Piolle (Verts/PG) poursuit la bétonisation en abaissant la norme de 0,80 places de parking par logement construit pour densifier plus . Pourtant l’enquête ménages de la Métro réalisée tous les 10 ans a précisé qu’il y a 0,53 voiture par habitant. Chaque nouveau logement ne compte que 0,53 habitant? La proportion de voitures par habitant a augmenté ces 10 dernières années en parallèle aux investissements lourds dans les transports en communs. Il n’y avait que 0,50 voitures par habitant il y a 10 ans. La réponse de la gauche et des Verts ? Moins de place de parking par nouveau logement construit. C’est aussi à ça qu’on les reconnait: la vie réelle doit se plier à leur dogmatisme.

Quais de l'Isère ou   ont été supprimées un vaste espace pourrait être utilisé certains soirs pour le stationnement favorisant les commerces: il reste fermé !

Quais de l’Isère ou 208 places de stationnement ont été supprimées un vaste espace pourrait être utilisé certains soirs pour le stationnement favorisant les commerces: il reste fermé !

LE COMMERCE GRENOBLOIS MEURT

Dans le dernier mandat l’élu qui plaidait pour le densité et le refus de l’étalement urbain afin d’éviter les déplacements , Philippe de Longevialle ( app PS) partageait son activité entre Grenoble ou il était Adjoint à l’Urbanisme et Aix les Bains ou résidait sa famille! Aujourd’hui l’extrême gauche plaide pour que chacun adopte un comportement qu’elle n’adopte évidemment pas pour elle même. On se souvient du voyage-éclair de Cécile Duflot… aux Maldives !

En attendant à Grenoble les habitants et les usagers de la ville font ce qu’ils peuvent.  Les voitures stationnent partout, les livreurs aussi. les voies piétonnes n’ont plus rien de « piéton ».  Ces derniers sont aussi menacés par les vélos qui utilisent les trottoirs à tout va.

L’économie Grenobloise et en particulier le commerce subissent cette situation. Combinée à l’asphyxie de l’ agglomération Grenobloise dans laquelle on ne peut plus pénétrer, qu’on ne peut plus traverser , la mort du commerce est programmée.

 

 

Catégories : Echos