GRENOBLE ET LE TGV : UN HANDICAP QUI S’AGGRAVE

Publié par Les Républicains 38 le

L’absence de ligne TGV entre Saint Exupéry et Grenoble est une véritable catastrophe pour l’image de Grenoble.

En termes de développement économique, touristique la ville subit une considérable décote et les élus PS qui dirigent la région, le département, l’agglo et la ville ont une lourde responsabilité dans cette situation.(DESTOT(PS) ET LE TGV LYON TURIN: RIEN POUR GRENOBLE)

Mercredi dernier encore, les usagers du TGV ont souffert toute la journée et la soirée. Tous les TGV ont subi des retards considérables, le dernier cumulant une heure 30 de retard sur l’horaire prévu.

Ces perturbations sont toutes dues à l’absence de ligne TGV. Le train devant rouler sur l’ancienne ligne il est à la merci d’un incident de pasage à niveau.Mercredi elles se sont multipliées entre les gares de Saint ­André ­le ­Gaz et de Virieu, sur la ligne Lyon/Grenoble.

Par sécurité, les trains ont été contraints de circuler au pas. Un passage à niveau avait été endommagé.

Parallèlement des locomotives ont patiné sur les voies.Les feuilles mortes s’amoncellent sur les voies et, avec la pluie, elles viennent se coller aux rails, se transformant en “pâte végétale” .

Une situation qu’on ne peut pas connaître sur une ligne TGV. Grenoble avait déjà été victime d’un incident qui démontrait la vétusté d’un systéme dépassé. Du fait du passage des TGV et des trains classiques la ligne ne peut être réparée que la nuit.(TGV BLOQUÉ : l’INCIDENT QUI DÉMONTRE LE RETARD DE GRENOBLE)

DES JOURNÉES DE TRAVAIL PERDUES, UNE IMAGE DÉTESTABLE

Chaque fois ce sont des heures voire des journées de travail perdues et une image détestable de la ville qui est donnée aux usagers. Bien entendu MM Vallini, Queyranne, Destot, Baïetto , tous élus PS  » responsables  » ensemble de toutes les collectivités locales n’ont rien entrepris pour que Grenoble soit reliée par TGV comme toutes les grandes villes Françaises.(TGV LYON /GRENOBLE : G.FIORASO (PS) RECONNAÎT L’ÉCHEC)

LE PS PRÉFÈRE JOUER AU TÉLÉPHÉRIQUE DU VERCORS

Ils préfèrent jouer au téléphérique du Vercors et s’intéresser à 2% des déplacements dans l’agglo pour lesquels ils veulent investir entre 60 et 100 M€.(VERCORS: LA MÉTRO (PS) AVOUE SES INTENTIONS CACHÉES)
On se demande quand ces élus prendront-ils en compte les vrais sujets de la desserte de l’agglomération?

À moins qu’en mars prochain les habitants s’en saisissent eux mêmes après avoir constaté 20 ans d’impéritie?

Notre photo : un TER tagué en gare de Grenoble, la ville en avance sans ligne de TGV.

Catégories : Actualité