« GRENOBLE en DÉBAT »: la MANIPULATION PIOLLE TOURNE au RIDICULE

Publié par user1 le

Minoritaire sur le Net ou la contestation augmente à proportion de ses annonces médiatisées, Eric Piolle (Verts/PG) ses communicants et ses réseaux usent de stratagèmes répétés pour tenter de contrer les différentes pages Facebook, sites web qui véhiculent la colère des Grenoblois.

Le recours aux faux profils a fait long feu. Probablement créés sur fonds publics dans les alcôves du pouvoir local dont l’Ades et le Parti de Gauche sont les spécialistes , ils ont été vite démasqués par les internautes qui les ont pointé du doigt. On trouvait ces profils  en défense sur la page de Piolle et en attaque sur les pages d’opposition. Les personnes n’existaient pas. Sommées de se révéler elles disparaissaient.

TOUT le POUVOIR DONNé au CLAN AVRILLIER/COMPARAT ( Verts/Ades)

Dans ce domaine on n’exprimera jamais assez de craintes que tout le pouvoir soit donné au clan Avrillier/Comparat sans aucun contrôle citoyen:Laurence Comparat (Verts/Ades) est Adjointe au Maire responsable de l’accès aux données, présidente du groupe majoritaire. Elle peut donc jouer sur toutes les touches du clavier pour agir à sa guise avec des moyens considérables. Connaissant les méthodes de l’extrême gauche, les grenoblois peuvent être inquiets.

UNE DELATION DIGNE de VICHY

Récemment est née la page  Facebook « Grenoble, tu l’aimes ou tu la quittes  » qui a vite dérapé gravement en lançant une campagne digne de Vichy: dénoncer les commerçants qui apposaient une affiche exposant leurs problèmes en appelant au boycott.

Devant l’indignation soulevée la page a vite fait marche arrière et supprimé les images de la délation qui avaient été heureusement captées. Ces pratiques écoeurantes n’ont suscité aucune condamnation de la part des groupuscules d’extrême gauche si prompt à dénoncer la « stigmatisation » .

A SE TORDRE de RIRE

Entre Noël et jour de l’an est née (pas dans un chou) la page « Grenoble, en débat ». A se tordre de rire ! Évidemment, représentative de la couleur locale elle affirme le contraire de ce qu’elle fait : « Nous affirmons notre indépendance dans nos propos ».

ÉVIDEMMENT ANONYME

Ce « nous » à nouveau anonyme évidemment. La page a pour objet de « remettre de l’ordre dans le débat, sans jeter de l’huile sur le feu » (!). Malheureusement il y a toujours des erreurs d’aiguillage dans le système Rouge/verts de Grenoble: la page avait été la première à aimer… « Grenoble tu l’aimes « . Et n’avait pas trouvé de remarques à faire sur la délation des commerçants. ça ne jetait pas » de l’huile sur le feu ».

DONNE des LEÇONS de DÉONTOLOGIE

Par contre « Grenoble en débat » fait remarquer à « Grenoble le Changement », s’agissant du sondage de « 40 millions d’automobilistes  » que la page devrait  « citer nos sources ». Des leçons de déontologie de la part de tricheurs c’est une méthode connue.

« 40 MILLIONS d’AUTOMOBILISTES »: LE RÉFÉRENDUM est BIEN, MAIS FAUX

S’ensuivent des remarques pour expliquer que le référendum c’est vraiment très bien mais malheureusement celui -ci n’est pas bon, 71 % de quoi ? sur combien de Grenoblois. Grenoble en débat ratiocine pour décrédibiliser. ça vaut vraiment la lecture tellement c’est grossier.

Ils ont interrogé « des habitants » dont les « avis sont mitigés » (donc pas 70/30) mais « presque tous favorables quand il s’agit de leur rue » . Histoire de montrer la grande vue de Piolle. (cf entrée dans le XXI ème siécle)

PIOLLE DRAGUE à DROITE…Bidonnant on vous dit. Voilà que Piolle joue les Hollande. Il drague à droite ajoutant : « venez sur ma page. Oui la ville est sale mais pas tant que ça et puis c’est plus compliqué que ça. Je vais vous expliquer … »

… LES TOILETTES INUTILISABLES « MANQUENT de FIABILITÉ »

Imitant « Grenoble le changement » qui rencontre un succès croissant , la page « Grenoble en débat » veut attirer le chaland et publie des photos de dégradation de WC publics avec cette légende : « place André Malraux, les toilettes publiques de la ville sont réputées pour leur manque de fiabilité. Alors, incivilité ou manque d’entretien? »

Inutilisables et dégoûtant  c’est un  » manque de fiabilité « . Poser la question de savoir qui est responsable a pour objet de dédouaner la municipalité. Quant on vous dit que Piolle prend les Grenoblois pour des boeufs.

ATTAQUER la MALPROPRETÉ C’EST METTRE EN CAUSE les EMPLOYÉS

Ou mieux sous une autre photo: « Rue Joseph Rey, des palettes abandonnées au abords du marché de l’estacade. Le dépôt d’encombrants est visé par la campagne de verbalisation qui sera lancée courant 2016. L’objectif est de témoigner du travail fait par les agents, dès ce soir. »

AVRILLIER/COMPARAT (Verts/Ades) FONT FEU de TOUT BOIS

On a connu les Rouge/Verts plus inspirés dans la campagne! Et depuis 30 ans qu’ils tirent les ficelles Avrillier/Comparat ont fait d’autres coups aussi tordus. La l’objectif est de prendre une part de marché à la page  » Grenoble le Changement » en allant ( un peu) dans son sens et petit à petit, au fil des mois, expliquer qu’avec Piolle tout va mieux.  C’est tellement lourd que ç’en est ridicule. Bien entendu ces opérations sont toutes anonymes: il ne se trouve aucun  » citoyen  » pour les cautionner.

LA PRAVDA au MEILLEUR de l’ÉPOQUE BREJNEV

Le dernier post  de  » Grenoble tu l’aimes  » sur la séance du conseil municipal est représentatif de la lèche d’un bulletin municipal : « à Grenoble au moins, c’est transparent. On ne s’y était jamais intéressés (!) avant cette diffusion par internet. C’est maintenant facile depuis son canapé en direct ou en différé de voir comment tout ça fonctionne. Finalement ça donne du sens à nos institutions. Et pas comme les séances des questions de l’assemblée nationale où chacun fait son show…. »

La Pravda au meilleur temps de Brejnev. On sait comment ça s’est terminé!

RÉSOUDRE les PROBLÈMES

E.Piolle devrait comprendre: le meilleur moyen de lutter contre les  interpellations des Grenoblois sur le Net, contre les pages qui posent publiquement et à visage découvert les problèmes de Grenoble n’est pas de consacrer du temps et de l’argent à faire des montages aussi ridicules: mais de consacrer ce temps et cet argent à  résoudre ces problèmes.

Photos:

les manipulations de Piolle (Verts/PG) tournent au ridicule:

les manipulations de Piolle (Verts/PG) tournent au ridicule
les manipulations de Piolle (Verts/PG) tournent au ridicule
Pour dire que les WC sont inutilisables et sales  » Grenoble en débat  » explique : » les toilettes publiques de la ville sont réputées pour leur manque de fiabilité. » (!)
Pour dire que les WC sont inutilisables et sales " Grenoble en débat " explique :" les toilettes publiques de la ville sont réputées pour leur manque de fiabilité." (!) Et demande à qui la faute ?

Quant au dépôts sauvage,ce n'est pas de la compétence de Piolle ( c'est la Métro qu'il ne dirige pas...) Et si ça déborde ce sont des "incivilités " pas parce que le service est insuffisant  . à se plier.
Catégories : Echos