GRENOBLE: E.PIOLLE (Verts/PG) CHOISIT L’ENDETTEMENT

Accueil  »  Echos  »  GRENOBLE: E.PIOLLE (Verts/PG) CHOISIT L’ENDETTEMENT
22 juil 2014 18:07 Commentaires fermés admin

Alors qu’avec une dette par habitant de 2681 € Grenoble est classée parmi les 3 premières villes de France pour l’endettement Eric Piolle (Verts/PG) a décidé hier au Conseil municipal de la ville de l’accroitre considérablement: pour faire face au passif de la municipalité Destot/Safar (PS) la ville emprunte 13M€ ! Un emprunt pour payer les salaires du personnel communal.
L’épargne nette de la ville devient quasi nulle. Grenoble est dans le rouge sur tous les plans. Et c’est la gauche qui voudrait donner des leçons!
(http://www.republicains38.fr/financesle-dossier-du-point-qui-accable-grenoble/)

MÊME SAFAR (PS) AVAIT RECONNU l’ABUS D’EMPRUNTS

Même Jérôme Safar l’adjoint sortant aux Finances avait déclaré après 19 ans de gestion « dans le prochain mandat il faudra s’attaquer sérieusement au désendettement » (!). La première mesure de la municipalité est de l’accroitre.
(http://www.republicains38.fr/j-safar-psreconnait-qua-grenoble-il-faudra-sattaquer-serieusement-au-desendettement/)

LA DETTE D’ALPEXPO REGLEE par le CONTRIBUABLE

Au lie de s’attaquer aux réformes de structures, la municipalité préfère la fuite en avant. Hier le Conseil Municipal a décidé de passer une partie de la dette des mauvais gestionnaires d’Alpexpo sur le contribuable. Les actionnaires privés d’Alpexpo se trouvent soulagés par l’impôt. On comprend qu’ils préfèrent la gestion publique du palais des expositions. La municipalité se refuse à saisir la justice afin que la lumière soit faite et les responsables amenés à rembourser.

Le réveil des Grenoblois va être très douloureux.

Share